Edition du 06-12-2021

Covid-19 : le recrutement dentaire s’intensifie et innove

Publié le samedi 21 novembre 2020

Dans le contexte du Covid-19, de nombreux secteurs de santé sont impactés, y compris en matière d’emploi. Si les industries pharmaceutiques continuent de recruter activement, notamment pour faire face aux besoins R&D concernant les vaccins et leur production, elles ne sont pas les seules. Le recrutement dentaire s’intensifie et innove, tant du côté des centres médico-dentaires que des laboratoires pharmaceutiques dentaires.

Les recruteurs tentent de séduire les dentistes

En matière de dentisterie, les besoins sont urgents et couvrent de nombreuses régions en France. A tel point que les cabinets spécialisés dans le recrutement de praticiens en centres dentaires proposent une foule de solutions clés en main pour séduire les praticiens. Du dentiste en fin de carrière à qui l’on propose un emploi dentiste plus sécurisé qu’en libéral au jeune chirurgien dentiste qui voudrait diriger un centre médico-dentaire, en passant par le praticien en exercice qui souhaite voir alléger ses risques de professionnel libéral, tout est possible. Car le métier de dentiste a particulièrement été impacté depuis le premier confinement. Les contraintes liées aux règles d’hygiènes sont encore plus intenses et chronophages qu’au préalable. Elles ne concernent plus seulement le praticien et le patient : l’ensemble des locaux doivent être désinfectés entre chaque consultation. Ceci représente un temps considérable. Lorsqu’un dentiste recevait habituellement une quinzaine de patients par jour, il ne peut en recevoir plus que huit. Les délais pour la prise d’un rendez-vous s’allongent, la demande des patients grandit. On comprend aisément que le métier de dentiste soit un profil très recherché par les cabinets de recrutement.

Un cadre de travail plus sécurisant

Les efforts pour recruter et séduire les dentistes ne s’arrêtent pas au statut de salarié. Les structures médico-dentaires proposent aux professionnels de travailler dans des locaux modernes et à la pointe des dernières technologies. Le matériel est récent et les outils sont adaptés aux besoins de chaque dentiste ou chirurgien dentiste. De plus, le fait de partager des locaux à plusieurs experts permet de bénéficier d’une équipe pluridisciplinaire experte dans les différents métiers dentaires. Bien entendu, travailler au fauteuil sans devoir gérer les contraintes d’un professionnel de santé exerçant en libéral reste le premier argument. Non des moindres. Notamment depuis que les conséquences du Covid-19 ont mis à dure épreuve les dentistes dans leur cabinet. Une offre sur-mesure et alternative qui pourrait finir par convaincre les dentistes actuellement en activité ou sur le point de le devenir.

Les laboratoires pharmaceutiques dentaires recrutent également

Pour les dentistes en quête d’un nouvel élan de carrière ou des étudiants encore en formation, quelques laboratoires pharmaceutiques sont spécialisés sur le secteur dentaire. Ils développent des produits innovants qui nécessitent une réelle expertise à différents niveaux. La formation de dentiste expert en études cliniques ou en affaires réglementaires est par exemple très recherchée et offre de nombreuses opportunités de carrière. Les métiers ayant attrait à l’information et à la communication médicale sont également possibles. L’industrie pharmaceutique dentaire apporte de nouvelles solutions innovantes dans le domaine médical et dans les cabinets de dentisterie tout au long de l’année. Les dentistes les proposent à leurs patients et les manipulent dans leur cabinet ou centre médico-dentaire au fil de leur carrière. Participer à leur élaboration et à leur développement peut être également le nouveau challenge d’une carrière. Les offres d’emploi à temps partiel sont possibles et compatibles avec le métier de praticien dentiste.








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents