Edition du 20-10-2021

COVID-19 : l’Institut Imagine et Cerba HealthCare collaborent sur le dépistage des patients susceptibles de développer une forme grave

Publié le mercredi 24 mars 2021

COVID-19 : l’Institut Imagine et Cerba HealthCare collaborent sur le dépistage des patients susceptibles de développer une forme graveEn 2020, des chercheurs de l’Inserm, d’Université de Paris et de l’AP-HP, travaillant à l’Institut hospitalo-universitaire Imagine (hôpital Necker-Enfants malades AP-HP) labellisé Institut Carnot, de l’Université Rockefeller et du Howard Hughes Medical Institute à New York, ont identifié les premières causes génétiques et immunologiques expliquant au moins 15% des formes graves de Covid-19. Aujourd’hui, cette même équipe franco-américaine, dirigée conjointement par Jean-Laurent Casanova et Laurent Abel* à l’Institut Imagine et à l’Université Rockefeller, s’allie avec Cerba HealthCare, acteur de référence du diagnostic médical, pour développer les applications cliniques de ces découvertes, et permettre de dépister les personnes à risque de développer une forme grave pour adapter leur prise en charge.

Un point commun à 15% des formes graves : un défaut d’activité des interférons de type I

Au démarrage de la pandémie de Covid-19, le Pr Jean-Laurent Casanova et son équipe ont mis en place le consortium international Covid Human Genetic Effort dans le but d’identifier les facteurs génétiques et immunologiques pouvant expliquer la survenue de formes graves de la maladie. Ils se sont intéressés à des patients atteints de ces formes sévères hospitalisés à travers le monde. Les malades ont en commun un défaut quantitatif ou d’activité des interférons de type I (IFN I), des molécules du système immunitaire qui ont normalement une puissante fonction antivirale.

Dans deux publications parues dans la revue Science1,2, ces chercheurs ont mis en évidence, chez 3 à 4% des patients présentant une forme sévère, des altérations de gènes déjà connus pour régir les réponses immunitaires contrôlées par les IFN I, notamment contre le virus grippal ; ces mutations ont ici pour conséquence la diminution de la production de ces interférons. De manière encore plus surprenante, chez 10 à 11% d’autres patients atteints de forme grave, ils ont identifié une situation d’auto-immunité, bloquant l’action des IFN I, avec une présence dans le sang d’auto-anticorps dirigés contre eux. Dans une publication récemment parue dans le Journal of Experimental Medicine, ces mêmes auto-Ac anti-IFNs de type I ont également été incriminés comme étant la cause de réactions sévères au vaccin vivant de la fièvre jaune chez environ un tiers des patients d’une cohorte internationale3, confirmant les découvertes des équipes d’Imagine.

Des découvertes à un test de dépistage

« Ces études ont mis en évidence le rôle crucial des interférons de type I dans la réponse immunitaire contre le SARS-Cov-2 et le développement d’une forme grave de la maladie. Les variants génétiques qui diminuent leur production ou les auto-anticorps qui neutralisent leur action, sont présents dans l’organisme avant l’infection par le virus et sont déterminants pour l’évolution de la maladie. Certaines formes graves pourraient donc être évitées en dépistant la population générale afin de détecter d’éventuels auto-anticorps, et en administrant des interférons dès le début de l’infection chez certains patients », expliquent Jean-Laurent Casanova et Laurent Abel.

Dans cette perspective, l’Institut Imagine a choisi de s’allier à des partenaires et signe un premier contrat de collaboration avec Cerba HealthCare, acteur de référence du diagnostic médical et de la biologie de spécialité.

« L’expertise de Cerba HealthCare, sa connaissance de la biologie médicale spécialisée, de la prévention au dépistage et au diagnostic, et son réseau international, sont des atouts majeurs. Ils vont nous permettre d’aller encore plus loin, en faisant passer ces découvertes de la compréhension de la maladie vers une application concrète pour les patients. Nous sommes vraiment ici dans la médecine génétique de précision, adaptée au contexte pandémique », se réjouit le Pr Stanislas Lyonnet, Directeur de l’Institut Imagine.

Jérome Sallette, Directeur Scientifique de Cerba HealthCare, ajoute : « Ce partenariat avec l’Institut Imagine illustre parfaitement notre vision commune sur la nécessité d’accélérer la découverte d’outils diagnostiques et nouveaux traitements, notamment en créant plus de liens entre les différents écosystèmes. La notoriété, l’expertise et l’engagement des équipes de l’Institut Imagine sont un indéniable facteur de succès de ce projet, pour lequel nous avons, de notre côté, mobilisé toutes nos expertises.

Si l’épidémie favorise la course à l’innovation, elle souligne plus que jamais l’indispensable coopération entre acteurs publics et privés ».

Informations complémentaires : cliquez ici

____________________________________

* Jean-Laurent Casanova dirige la génétique et l’immunologie expérimentale dans les deux branches, tandis que Laurent Abel dirige la génétique et l’épidémiologie mathématique dans les deux branches.

Sources :

1) Inborn errors of type I IFN immunity in patients with life-threatening COVID-19
Qian Zhang et al. Science, 24 septembre 2020

2) Auto-antibodies against type I IFNs in patients with life-threatening COVID-19
Paul Bastard et al. Science, 24 septembre 2020

3) Auto-antibodies to type I IFNs can underlie adverse reactions to yellow fever live attenuated vaccine.
Paul Bastard et al. Journal of Experimental Medicine, 2021








MyPharma Editions

Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Publié le 20 octobre 2021
Genomic Vision lance le programme TeloSizer® Triathlon offrant aux chercheurs institutionnels un accès privilégié aux services TeloSizer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé le lancement de TeloSizer® Triathlon, un programme offrant aux chercheurs académiques un accès privilégié à ses nouveaux services TeloSizer®.

Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d’innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Publié le 20 octobre 2021
Lys Therapeutics, Lauréat et Grand Prix du concours d'innovation i-Lab, accélère ses recherches sur son anticorps monoclonal Glunozumab®

Lys Therapeutics, société de biotechnologie française développant des thérapies innovantes contre les maladies neurologiques vient d’annoncer avoir reçu une subvention de 600 000 euros en tant que Lauréat et Grand Prix du Concours d’innovation i-Lab pour son candidat-médicament Glunozumab®.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents