Edition du 24-07-2021

OncoDataHub : Unicancer et Roche s’associent pour créer une plateforme de référence de données de vie réelle en oncologie

Publié le jeudi 25 mars 2021

OncoDataHub  : Unicancer et Roche s’associent pour créer une plateforme de référence de données de vie réelle en oncologieUnicancer et Roche viennent d’annoncer la signature d’un partenariat ambitieux, dont l’objectif est de co-créer l’OncoDataHub (ODH), première plateforme française de référence pour accélérer la production et l’exploitation des données de vie réelle dans le cancer.

L’ambition d’ODH est de mettre à disposition de tous les acteurs de l’écosystème de la santé un ensemble de données de qualité, longitudinales, représentatives de la prise en charge des patients atteints d’un cancer en France. Pour cela, elle s’appuiera sur le savoir-faire d’Unicancer et de Roche pour la collecte des données médicales nécessaires.

Comprendre la prise en charge des patients en oncologie, identifier les besoins médicaux non-couverts et favoriser l’accès à l’innovation grâce à des données de vie réelle robustes

L’innovation diagnostique, thérapeutique et sur la prise en charge des cancers s’accélère. L’objectif de cette plateforme est de guider la pratique médicale et d’éclairer les décisions des autorités de santé grâce à l’évaluation des stratégies thérapeutiques actuelles. Elle permettra de disposer de données de haute qualité, précises et représentatives de la prise en charge des cancers. Elle assurera également une mission d’observatoire des prescriptions, des stratégies thérapeutiques, et de la survie des cancers.

ODH donnera l’opportunité aux médecins/chercheurs de mener des projets de recherche sur les stratégies thérapeutiques et notamment sur la place des thérapies innovantes. Par ailleurs, le développement d’un tel entrepôt de données permettra la construction de projets transverses sur des classes thérapeutiques ou populations spécifiques. Cet outil répondra aux besoins industriels variés (développement clinique, mise sur le marché, post-mise sur le marché) grâce à des données de haute qualité.

« ODH a vocation à devenir la plateforme de référence en oncologie qui permette d’augmenter notre compréhension sur l’utilisation des produits de santé et d’améliorer l’évaluation des innovations thérapeutiques grâce à des données de vie réelle reconnues et robustes. Ce nouveau défi s’inscrit pleinement dans la stratégie de développement des données de vie réelle portée par Unicancer et doit contribuer à l’amélioration de la prise en charge des patients. » précise Sophie Beaupère, Déléguée générale d’Unicancer.

« Pour Roche, la mise en œuvre de ce partenariat permettra de continuer à répondre aux engagements que nous avons pris grâce au projet PRM, souligne Jean-Marc Pinguet, Directeur Médecine Personnalisée chez Roche. C’est-à-dire initier, faire évoluer et développer ce projet autour des données de vie réelle en oncologie, afin de le partager et d’en faire bénéficier l’ensemble des acteurs de l’écosystème. »

Une mise en application rapide en capitalisant sur deux plateformes existantes et opérationnelles : ESME d’Unicancer et PRM de Roche

La complémentarité des compétences techniques et des savoir-faire des programmes ESME et PRM d’une part, le réseau d’établissements partenaires qu’ils partagent d’autre part, permettront une mise en production rapide de la plateforme dont l’automatisation de la centralisation des données est un véritable challenge technique.

Le partenariat s’appliquera dans un premier temps sur une trentaine d’établissements déjà partenaires des deux projets ESME/PRM, sur les indications « cancer broncho-pulmonaire » et « cancer du sein métastatique », avec l’objectif d’atteindre 80 centres à 3 ans. Par la suite, le périmètre sera étendu grâce à l’intégration de paramètres complémentaires et à l’ouverture d’autres indications en oncologie. Les premières données et services de la plateforme seront disponibles dès 2022 à toute la communauté. Ce projet permettra également à Roche de continuer à honorer son accord de prix avec le Comité Economique des Produits de Santé.

Une gouvernance partagée de la plateforme

Unicancer et Roche, membres fondateurs de cette plateforme, prévoient la création dès 2021 d’un consortium réunissant institutions, partenaires privés et représentants de patients en vue d’assurer le pilotage stratégique des développements de la plateforme. Les projets de recherche non standardisés nécessitant un accès aux données seront soumis à un comité d’évaluation des projets et à un comité éthique et déontologique indépendant.

« Ce partenariat marque une nouvelle étape dans la construction de la médecine de demain : personnalisée, collaborative, au service des patients et de la soutenabilité du système de santé », ajoute Jean-François Brochard, Président de Roche Pharma France.

« Nous sommes enthousiasmés par ce partenariat de grande envergure et espérons que de nouveaux partenaires industriels rejoindront prochainement l’aventure afin de partager leur expertise en oncologie » conclue Jean-Yves Blay, Président d’Unicancer.

Source : Unicancer / Roche








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents