Edition du 19-10-2021

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point des avancées sur son vaccin CoVepiT

Publié le vendredi 6 novembre 2020

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics fait le point des avancées sur son vaccin CoVepiTOSE Immunotherapeutics a annoncé la finalisation de l’étude ex vivo chez l’homme menée avec CoVepiT, son programme de vaccin prophylactique contre la COVID-19. Ce vaccin est basé sur la sélection et l’optimisation d’épitopes pour générer une réponse immune des lymphocytes T mémoires sentinelles contre SARS-CoV-2, le virus responsable de la COVID-19. En parallèle, la société a présenté le développement de son vaccin multi-cibles au « World Immunotherapy Congress » (ou « Festival of Biologics ») qui se tient en virtuel du 2 au 9 novembre 2020. C’est la première présentation en congrès scientifique du développement d’un vaccin COVID-19 de 2ème génération basé sur les cellules T mémoires.

Une étude clinique ex vivo chez l’homme (CoVepiT 1) a été menée chez 120 sujets adultes convalescents de la COVID-19 versus des sujets non exposés à la maladie. Elle avait pour objectif d’évaluer la réponse mémoire immunitaire des cellules T à distance de la résolution de l’infection au SARS-CoV-2. L’étude s’est conclue avec l’identification d’épitopes T mémoires immuno-dominants après infection par la COVID-19 et leur intégration dans la composition du vaccin.

Les scientifiques alertent sur la propagation rapide de nouveaux variants mutés de SARS-CoV-2 à travers l’Europe, porteurs d’une mutation sur les cibles clés du virus, en particulier la protéine Spike et la nucléoprotéine. Sur la base de nouvelles analyses sur près de 167 000 séquences différentes de virus isolées à l’échelle mondiale, l’équipe de bio-informatique d’OSE a confirmé l’absence d’émergence de mutation dans la région très stable du génome viral des 11 cibles sélectionnées par OSE. Le vaccin CoVepiT couvre donc bien les souches et variants initiaux et nouveaux de SARS-CoV-2.

Ces résultats d’études précliniques et ex vivo chez l’homme, et l’émergence probable de nouveaux variants de SARS-CoV-2, constituent un rationnel solide pour poursuivre le développement de CoVepiT, un vaccin contre la COVID-19 innovant et différencié, basé sur une technologie vaccinale qui induit une réponse durable des lymphocytes T mémoires contre des cibles multiples du coronavirus.

Nicolas Poirier, Directeur scientifique d’OSE Immunotherapeutics, commente : “L’identification d’épitopes T mémoires immuno-dominants, sélectionnés pour leur fort potentiel d’immunogénicité, constitue une étape majeure vers l’entrée en clinique de CoVepiT prévue début 2021. Nous remercions chaleureusement tous les sujets inclus et les équipes menées par le Dr Didier Debieuvre, du Centre hospitalier Emile Müller de Mulhouse, et le Dr Valérie Heyer, du Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille, pour leur participation à notre étude clinique et leur implication dans le programme de développement du vaccin COVID-19. Nous sommes par ailleurs très heureux d’être la première société à présenter en congrès un vaccin COVID-19 de 2ème génération, à potentiel pan-coronavirus endémique ».

Alexis Peyroles, Directeur général d’OSE Immunotherapeutics, conclut : “L’expertise et le savoir-faire issus de notre technologie vaccinale Memopi® nous ont permis de développer rapidement un vaccin COVID-19 à base de peptides qui s’inscrit dans notre plateforme vaccinale à base de cellules T. Cette même technologie, déjà utilisée pour Tedopi® dans le cancer du poumon avancé, ayant montré une efficacité et une bonne tolérance dans cette indication, cela devrait faciliter le process de développement de CoVepiT ».

Le programme CoVepiT est basé sur une technologie validée cliniquement qui induit la réponse des cellules T mémoires dans les tissus barrières contre des cibles multiples de SARS-CoV-2. Cette réponse T permet d’assurer une immunité protectrice à long terme. De plus, ce vaccin a vocation à anticiper une évolution et une mutation du virus, ce qui devrait renforcer son potentiel de protection à long terme.

La présentation orale par Nicolas Poirier au “World Immunotherapy Congress” 2020, intitulé “CoVepiT: Multiple CD8 T-cell epitopes second-generation SARS-CoV-2 vaccine, long-term lasting tissue-resident memory T cells,” est disponible sur : https://tinyurl.com/yx94gush.

Source : OSE Immunotherapeutics








MyPharma Editions

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Valneva : des résultats de Phase 3 positifs pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19

Publié le 18 octobre 2021
Valneva : des résultats de Phase 3 positifs pour son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des résultats initiaux positifs pour l’essai pivot de Phase 3 Cov-Compare de son candidat vaccin inactivé et adjuvanté contre la COVID-19, VLA2001.

Ophtalmologie : Intellia Therapeutics et SparingVision collaborent pour le développement de nouvelles thérapies oculaires CRISPR/Cas9

Publié le 15 octobre 2021
Ophtalmologie : Intellia Therapeutics et SparingVision collaborent pour le développement de nouvelles thérapies oculaires CRISPR/Cas9

Intellia Therapeutics, société au stade clinique leader dans l’édition génomique, spécialisée dans le développement de traitements utilisant la technologie CRISPR/Cas9 in vivo et ex vivo, et SparingVision, société spécialisée en médecine génomique des maladies oculaires, ont annoncé avoir conclu un partenariat stratégique afin de développer de nouveaux traitements génomiques en ophtalmologie utilisant la technologie CRISPR/Cas9.

Onxeo étoffe son conseil d’administration avec deux personnalités reconnues du secteur de la santé

Publié le 15 octobre 2021
Onxeo étoffe son conseil d'administration avec deux personnalités reconnues du secteur de la santé

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Robert L. Coleman et du Dr Jacques Mallet en tant que membres indépendants du conseil d’administration.

Néovacs annonce l’acquisition de l’ancien site du laboratoire Servier à Suresnes

Publié le 14 octobre 2021
Néovacs annonce l'acquisition de l'ancien site du laboratoire Servier à Suresnes

Néovacs vient d’annoncer l’acquisition de l’ancien immeuble du laboratoire Servier situé à Suresnes (92). Comme annoncé le 6 septembre 2021, dans le cadre de son programme pluriannuel d’investissements, Néovacs a décidé d’acquérir un site immobilier afin de regrouper l’ensemble de ses équipes ainsi qu’une pépinière d’entreprises évoluant dans le domaine de la recherche médicale (BioTech ou MedTech).

Adocia : son partenaire Tonghua Dongbao reçoit l’autorisation de débuter l’essai de Phase 3 de l’insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro en Chine

Publié le 14 octobre 2021
Adocia : son partenaire Tonghua Dongbao reçoit l'autorisation de débuter l'essai de Phase 3 de l'insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro en Chine

Adocia, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines et de peptides, a annoncé que son partenaire Tonghua Dongbao a reçu l’autorisation du centre d’évaluation des médicaments (Center for Drug Evaluation – CDE) de l’administration nationale chinoise des produits médicaux (China National Medical Products Administration – NMPA) de mener l’essai de Phase 3 de BioChaperone® Lispro, une insuline ultra-rapide pour le traitement du diabète de type 1 et de type 2.

Le Leem signe une convention de partenariat avec le Pôle BFCare en région Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 14 octobre 2021
Le Leem signe une convention de partenariat avec le Pôle BFCare en région Bourgogne-Franche-Comté

L’écosystème des entreprises de santé en région Bourgogne-Franche-Comté, dont le Pôle BFCare est un acteur majeur, est très actif, et tout particulièrement la Métropole de Dijon dont le territoire regroupant 100 entreprises, 4000 emplois et 1,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires consolidé, est le premier pôle régional.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents