Edition du 20-09-2021

COVID-19 : AstraZeneca et l’Alliance Européenne signent un accord de principe pour l’achat de vaccins

Publié le lundi 15 juin 2020

COVID-19 : AstraZeneca et l’Alliance Européenne signent un accord de principe pour l'achat de vaccinsAstraZeneca vient de conclure un accord avec l’Alliance Européenne pour un Vaccin contre la COVID- 19 dit “Alliance Inclusive pour un Vaccin” (AIV), dirigée par l’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas, afin de fournir 400 millions de doses du vaccin COVID-19 de l’Université d’Oxford, dont la livraison débutera d’ici à la fin 2020.

« Les accords passés par les pays de l’Alliance sont destinés à servir tous les pays membres de l’Union européenne et d’autres pays partenaires qui souhaiteront rejoindre l’initiative. Les négociations ont été menées en coordination étroite avec la Commission Européenne, et se poursuivront avec d’autres laboratoires pharmaceutiques afin de maximiser les chances de disposer rapidement d’un vaccin en quantité suffisante et au meilleur coût », a indiqué le ministère des Solidarités et de la Santé, dans un communiqué.

De son côté, AstraZeneca indique  qu’il « continue de mettre en place plusieurs chaînes d’approvisionnement en parallèle dans le monde entier, y compris en Europe. La société cherche à étendre encore la capacité de production et est ouverte à la collaboration avec d’autres entreprises afin de respecter son engagement de soutenir l’accès mondial au vaccin, à prix coûtant, sans profit pendant la pandémie ».

« Cet accord garantira que des centaines de millions d’Européens aient accès au vaccin de l’université d’Oxford après son approbation. Notre chaîne d’approvisionnement européenne devant bientôt commencer à produire, nous espérons rendre le vaccin largement et rapidement disponible. Je tiens à remercier les gouvernements d’Allemagne, de France, d’Italie et des Pays-Bas pour leur engagement et leur réponse rapide », a déclaré Pascal Soriot, CEO d’AstraZeneca.

AstraZeneca a récemment conclu des accords similaires avec le Royaume-Uni, les États-Unis, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations et Gavi the Vaccine Alliance pour 700 millions de doses, et a convenu d’une licence avec le Serum Institute of India pour la livraison d’un milliard de doses supplémentaires, principalement pour les pays à faible et moyen revenu. La capacité totale de production s’élève actuellement à deux milliards de doses.

Le mois dernier, l’université d’Oxford a annoncé le début d’un essai britannique de phase II/III avec ce vaccin chez environ 10 000 volontaires adultes. D’autres essais en phase avancée doivent commencer dans un certain nombre de pays. AstraZeneca reconnaît que le vaccin pourrait ne pas fonctionner mais s’engage à faire progresser le programme clinique avec rapidité et à étendre la production à risque.

Source : AstraZeneca / Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents