Edition du 24-09-2021

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le vendredi 23 octobre 2020

Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZenecaInnate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »). Monalizumab est un inhibiteur de point de contrôle immunitaire potentiellement « first-in-class » ciblant le récepteur NKG2A exprimé sur les lymphocytes cytotoxiques NK et T CD8 infiltrés dans la tumeur. Monalizumab est le produit le plus avancé d’Innate sous partenariat.

Le traitement du premier patient dans cet essai a déclenché un paiement d’étape de 50 millions de dollars d’AstraZeneca à Innate.

« Nous sommes très satisfaits de voir que notre partenaire AstraZeneca a fait progresser monalizumab, notre produit le plus avancé sous partenariat, en Phase 3. Le lancement d’INTERLINK-1 représente une étape financière importante pour Innate, déclenchant un paiement d’étape de 50 millions de dollars qui viennent renforcer notre position de trésorerie jusqu’à fin 2022, » commente Mondher Mahjoubi, Président du Directoire d’Innate Pharma. « Les progrès constants et rapides de ce programme témoignent de notre solide collaboration avec AstraZeneca, et nous espérons qu’ensemble nous apporterons une nouvelle option de traitement à cette population de patients dont les besoins médicaux non satisfaits sont importants. »

« Les patients présentant un CETC prétraités par de l’immunothérapie constituent une population de patients nouvellement définie qui est actuellement mal servie. Nous sommes impatients d’évaluer la nouvelle combinaison de monalizumab et de cetuximab dans l’étude de Phase 3 INTERLINK-1 », commente Cristian Massacesi, Vice-Président senior, responsable du développement avancé en oncologie d’AstraZeneca.

Présentée au congrès 2019 de l’ESMO, la combinaison de monalizumab et cetuximab a montré un profil de sécurité satisfaisant et un taux de réponse de 27,5% (36% pour les patients n’ayant jamais reçu d’immunothérapie (n=22) et 17% pour ceux ayant déjà été traité par immunothérapie (n=18)). Sur la base de ces résultats de Phase 1b/2 et du besoin médical non satisfait pour la population de patients prétraités à l’IO, AstraZeneca et Innate ont pris la décision d’avancer ce programme en Phase 3.

Lors du congrès virtuel de l’ASCO20, Innate a présenté des données préliminaires de l’extension de cohorte de la Phase 2 explorant la combinaison de monalizumab et cetuximab chez des patients présentant un CETC r/m prétraités à l’IO (cohorte 2). Ces données ont confirmé un taux de réponse globale (ORR) de 20% parmi 40 patients. Dans l’ensemble et à ce jour, les données des combinaisons soutiennent le développement accéléré de monalizumab et cetuximab dans cette indication. Innate présentera une mise à jour de ces données lors d’un prochain congrès scientifique.

Le 24 avril 2015, la société a signé un accord de co-développement et de commercialisation avec AstraZeneca afin d’accélérer et d’élargir le développement de monalizumab.

Les termes financiers de l’accord prévoient des paiements potentiels à Innate Pharma pouvant aller jusqu’à 1,275 milliard de dollars. En tenant compte du paiement de 50 millions de dollars reçu pour l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de Phase 3 INTERLINK-1, Innate Pharma a déjà reçu 400 millions de dollars.

AstraZeneca enregistrera les ventes et paiera des redevances sur les ventes nettes, dont le taux varie entre low double-digit et mid-teen, dans le monde, hormis en Europe où Innate Pharma percevra 50% des profits et de pertes. Innate cofinancera le programme de développement de Phase 3 de monalizumab à hauteur de 30%, une limite à l’engagement financier d’Innate ayant été préétablie.

Source : Innate Pharma








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents