Edition du 08-12-2021

Création de la startup MicroOmiX

Publié le mardi 6 juillet 2021

Création de la startup MicroOmiXCréée à Strasbourg, la startup MicroOmiX, incubée par SEMIA, développe une technologie novatrice d’analyse et de sélection cellulaire, issue de plusieurs laboratoires publics de l’Université de Strasbourg et du CNRS. Cette innovation, dont le développement technologique a été soutenu par la SATT Conectus, permettra d’accélérer le progrès thérapeutique, prioritairement dans le domaine de l’identification de nouveaux anticorps et de la thérapie cellulaire.

Les cellules du corps communiquent entre elles et se défendent en sécrétant des molécules particulières. Comprendre toujours davantage leurs modes d’interaction et de communication apporte un éclairage fondamental sur les mécanismes biologiques et constitue une promesse de progrès médical considérable.

La force d’une aventure collective

C’est au sein de l’Université de Strasbourg qu’émerge en 2014 de nouvelles découvertes dans ce domaine, fruits d’une collaboration entre plusieurs équipes1 de recherche de l’Institut du Médicament de Strasbourg2 et de l’IMCBio3.

En découle le lancement du projet innovant MPX, piloté par Alain WAGNER, Directeur de l’équipe Chimie Biofonctionnelle au sein du laboratoire CAMB à Strasbourg, qui relate : « Nos travaux de recherche visaient à ouvrir une voie nouvelle dans le domaine de la biologie cellulaire. L’idée était de parvenir, parmi des millions, à rapidement détecter, trier et récupérer vivantes des cellules neutralisant des cibles précises. En combinant microfluidique et chimie biocompatible, nous commençons à décrypter de nouvelles données biologiques et à comprendre comment chaque cellule unique communique et interagit. C’est une avancée scientifique majeure qui permet de mieux maitriser les mécanismes de pathogénèse et d’optimiser en conséquence la réponse aux traitements, enjeu fondamental du progrès médical ».

Le projet est prometteur et la SATT CONECTUS investit dès 2015 sur MPX. En 4 ans, elle mobilise un total de 575 k€ pour sécuriser la propriété intellectuelle et mettre au point les protocoles de sélection cellulaire. Le projet se structure et l’équipe se renforce en accueillant un postdoctorant, Sylvain URSUEGUI, et une ingénieure, Ketty PERNOD (aujourd’hui devenus co-fondateurs de MicroOmiX).

La startup au modèle idéal

MPX continue d’avancer à grands pas au point d’entrer en incubation chez SEMIA en vue d’une création de startup dédiée. En 2020, la SATT CONECTUS apporte un 2e appui clé. Caroline DREYER, sa Présidente, précise : « L’enjeu était de bâtir, avec l’aide de SEMIA, une startup la plus robuste possible. Cela implique notamment de constituer une équipe pluridisciplinaire, en adjoignant aux profils scientifiques un profil business, capable de piloter la création de la startup et d’impulser toute la stratégie financière, le développement commercial, les levées de fonds. Grâce à notre dispositif Team-to-Market.fr soutenu par la Région Grand Est, nous avons pu proposer aux chercheurs-fondateurs de MicroOmiX le profil de Christophe Arnaud, alors en quête d’un projet de création d’entreprise. Puis nous avons financé ses premières missions, dont l’étape cruciale du business plan. Christophe est ainsi devenu co-fondateur et CEO de MicroOmiX, aux côtés des 4 chercheurs-fondateurs. Il a également été lauréat de la bourse Porteur de projet de la Région Grand Est. C’est pour nous un modèle idéal de réussite ! ».

Actuellement hébergée au coeur du laboratoire CAMB (Université de Strasbourg), la startup entame sa 1ère année de développement comme le confirme Christophe ARNAUD, son CEO : « MicroOmiX se positionne sur le marché de l’analyse de cellule unique, promis à une croissance annuelle prévisionnelle de 17,8 %. C’est un très bon signal d’appétence pour ce type de technologies qui permet d’appréhender la complexité des mécanismes biologiques et de mieux les maîtriser. Il nous faut maintenant préparer notre future levée de fonds, mettre au point un premier prototype d’équipement de laboratoire pour déployer notre technologie sur le terrain et avancer sur le développement d’applications en collaboration avec des utilisateurs ».

Les premières versions de cet équipement, associé à des kits de réactifs et des puces microfluidiques, devraient être disponibles en 2022. Ce nouvel outil devrait séduire tous les acteurs biotech de la découverte thérapeutique : groupes pharmaceutiques, CRO (sociétés de services pharmaceutiques), producteurs et distributeurs spécialisés, mais aussi d’autres startups Biotech.

Aujourd’hui, la startup dispose déjà d’une plateforme de développement et travaille prioritairement sur une première application : la sélection de clones pour la découverte, le développement et la production d’anticorps monoclonaux, approche thérapeutique prometteuse notamment pour le traitement du cancer.

MicroOmiX confirme une belle dynamique. Pour preuve, elle est à ce jour préqualifiée dans le cadre du dispositif French Tech Seed4 de Bpifrance, fonds dédié aux TPE innovantes en amorçage. La société est également en lice pour bénéficier du dispositif régional DeepestTEAM qui permet de financer des fonctions-clés dans des startups incubées chez SEMIA. MicroOmiX compte à ce jour 6 collaborateurs et espère décrocher son premier C.A. en 2021.

_________________

1 Dr. Alain WAGNER, Laboratoire de Conception et application de molécules bioactives CAMB (UMR 7199, Université de Strasbourg et CNRS) /// Dr. Michaël RYCKELYNCK, Laboratoire Architecture et réactivité de l’ARN (UPR 9002 CNRS / Strasbourg) /// Dr. Dominique BAGNARD, Laboratoire de Biopathologie de la myéline, neuroprotection et stratégies thérapeutiques (UMRS 1119, INSERM, Université de Strasbourg) /// Pr. Andrew GRIFFITHS, Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaire (UMR 7006 CNRS, Université de Strasbourg, désormais ESPCI Paris) /// Laboratoire d’excellence MEDALIS (désormais Institut du Médicament de Strasbourg).

2 Alors dénommé Laboratoire d’excellence MEDALIS
3 Alors dénommé Laboratoire d’excellence NetRNA
4 https://www.bpifrance.fr/Toutes-nos-solutions/Participation-au-capital/Fonds-d-investissement-thematiques/La-French-Tech-Seed-Obligations-Convertibles

Source et visuel : MicroOmiX








MyPharma Editions

TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d’euros de financements supplémentaires

Publié le 8 décembre 2021
TreeFrog Therapeutics annonce de nouveaux investissements industriels et 3,5M d'euros de financements supplémentaires

TreeFrog Therapeutics, a annoncé avoir reçu Patrick Amoussou-Adéblé, secrétaire général pour les affaires régionales à la préfecture de Nouvelle-Aquitaine, et Alain Rousset, Président de la région Nouvelle-Aquitaine, le 7 décembre 2021 sur son site de Pessac, siège et centre R&D de la société. Cette visite s’est déroulée dans le cadre du troisième anniversaire de la création de TreeFrog Therapeutics. A cette occasion, les dirigeants ont annoncé le doublement de la surface de salles blanches pour atteindre près de 300m², ainsi que la livraison d’un second bâtiment de 900m² à Pessac comprenant un laboratoire de biophysique de 200m².

Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l’efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Publié le 8 décembre 2021
Medicago et GSK : résultats de Phase 3 positifs concernant l'efficacité et la sécurité du candidat vaccin COVID-19 végétal avec adjuvant

Medicago, société biopharmaceutique établie à Québec, et GlaxoSmithKline (GSK) viennent de présenter les résultats concluants en termes d’efficacité et d’innocuité de l’étude mondiale de Phase 3 contrôlée par placebo du candidat-vaccin COVID-19 à base de plantes de Medicago, combiné à l’adjuvant pandémique de GSK. L’étude a été menée auprès de plus de 24 000 adultes de 18 ans et plus, dans six pays.

Noxxon : recrutement d’un 1er patient dans la phase d’expansion de l’étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 8 décembre 2021
Noxxon : recrutement d'un 1er patient dans la phase d'expansion de l'étude de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient a été recruté dans un bras d’expansion de l’étude GLORIA sur NOX-A12 dans le cancer du cerveau non méthylé MGMT (glioblastome, GBM). Le patient a reçu sa première semaine de traitement de NOX-A12 (600 mg/semaine) associé à de la radiothérapie et d’un inhibiteur de VEGF, bevacizumab.

Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Publié le 7 décembre 2021
Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’enregistrement d’avancées significatives dans la commercialisation et la distribution d’ADV7103 (Sibnayal™), le premier et unique médicament approuvé pour le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés d’un an et plus.

Valneva commente les données de l’essai COV-Boost

Publié le 7 décembre 2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a commenté les données publiées dans le cadre de l’essai COV-Boost qui a étudié la réactogénicité et l’immunogénicité de sept vaccins contre la COVID-19, administrés dans différents dosages comme troisième dose, ou dose de rappel, à des personnes ayant reçu le vaccin Comirnaty de Pfizer ou Vaxzevria d’AstraZeneca.

Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Publié le 7 décembre 2021
Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé les résultats positifs de son étude clinique mesurant l’intervalle QT/QTc1 et démontre l’innocuité de lanifibranor sur l’activité électrique cardiaque.

Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Publié le 6 décembre 2021
Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé ce jour la signature d’un accord exclusif de licence et de production avec Julphar pour commercialiser et produire firibastat au Moyen-Orient, en Afrique, dans les CEI et en […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents