Edition du 12-04-2021

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le mercredi 3 mars 2021

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de tableCVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn. Les données de sécurité chez le volontaire sain étant déjà disponibles suite à des essais de phase I réalisés en 2008 dans une autre indication, la société prévoit de lancer un essai clinique pilote de phase II courant 2022 chez le patient atteint de cette maladie.

L’investisseur principal de ce tour de table est OCSEED, une société de capital-risque en amorçage de la région Occitanie (France), qui investit dans la société pour la première fois. L’apport, sous forme d’obligations convertibles en actions (OCA), permettra d’assoir les fonds propres de CVasThera, en vue d’avancer vers la clinique, mais aussi de recruter de nouveaux membres de l’équipe, pour soutenir les activités de recherche et le développement de la galénique. Le financement est complété par un apport en capital et en fonds de roulement des fondateurs, un prêt de Bpifrance, une aide de la région Occitanie et un contrat avec l’agence nationale de la recherche (ANR).

« OCSEED a pour vocation de financer des startups régionales dans les phases précoces de leur existence. Nous recherchons un effet de levier d’au moins trois (haut et bas de bilan), ce qui est le cas dans le dossier CVasThera », souligne Thierry Merquiol, directeur général d’OCSEED. « La qualité de l’équipe et sa capacité à mener à bien la phase préclinique ont été les facteurs clés de décision pour OCSEED. De plus, le dossier CVasThera s’intégre dans notre stratégie d’intervention : développer l’essentiel et le financer. »

« Le financement de cette étape d’études précliniques est crucial dans le développement d’un projet de R&D comme celui de CVasThera », déclare Bruno Le Grand, président et co-fondateur de CVasThera. « Nous pourrons ainsi atteindre la phase clé, la première preuve d’activité de notre composé chez un patient atteint de la maladie de Crohn. »

Pour traiter les poussées d’intensité moyenne à sévère de la maladie de Crohn, on prescrit en première ligne des corticoïdes. Ces médicaments présentent un grand nombre d’inconvénients qui limitent leur utilisation. Il existe donc un besoin médical majeur à côté des corticoïdes pour réduire la poussée inflammatoire et réparer le substrat de la maladie (la dislocation de la paroi intestinale) chez les patients précocement diagnostiqués de la maladie de Crohn.

Le principal candidat médicament de CVasThera est une innovation de rupture et répond à un manque dans l’arsenal thérapeutique actuel contre la maladie de Crohn. En effet, les traitements disponibles s’attachent généralement à réduire l’inflammation sans réparer les tissus intestinaux endommagés. Le CVT120165 offre un mécanisme d’action unique conduisant à la réparation du tissu intestinal endommagé et éliminant les symptômes de douleur. De plus, son efficacité localisée sur les tissus endommagés en fait un composé très innovant. Une gélule originale encapsulant la molécule permet le re-largage et l’adhésion du médicament spécifiquement sur les tissus endommagés du tractus intestinal. L’association de ces deux mécanismes complémentaires, réparation et localisation ciblée du traitement, fait de CVT120165 un candidat prometteur pour les patients.

A l’heure actuelle, si beaucoup de sociétés développent des nouvelles approches pour réduire la poussée inflammatoire, aucun projet n’adresse la réparation du tissu endommagé par la maladie comme le composé de CVasThera. Il s’agit du seul candidat médicament antagoniste de PAR1 en cours de développement clinique dans le traitement de la crise et prévention de la récidive de la maladie de Crohn.

Selon les estimations de CVasThera, la maladie de Crohn diagnostiquée représente aujourd’hui un marché d’environ 4 milliards de dollars aux Etats-Unis et en Europe, avec une croissance de 0,3% par an. On note également une prévalence diagnostiquée en très forte évolution.

Source : CVasThera








MyPharma Editions

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l’ARNm

Publié le 12 avril 2021
Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l'ARNm

Sanofi vient d’annoncer l’acquisition de Tidal Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement préclinique d’agents thérapeutiques qui font appel à une technologie ARNm unique de reprogrammation in vivo des cellules immunitaires. Cette nouvelle plateforme technologique va accroître les capacités de recherche de Sanofi dans les domaines de l’immuno-oncologie et des maladies inflammatoires, et présente un fort potentiel d’application à d’autres maladies.

Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Publié le 12 avril 2021
Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Calixar, société de biotechnologie spécialisée depuis plus de 10 ans dans l’isolement de protéines membranaires natives et fonctionnelles, a annoncé investir un million d’euros dans la création d’un pipeline de cibles et d’antigènes à fort potentiel thérapeutique. Cet investissement stratégique, soutenu par Bpifrance, permettra à la société de devenir le partenaire incontournable et exclusif en cibles thérapeutiques natives et fonctionnelles (RCPGs, canaux ioniques, transporteurs, récepteurs, antigènes viraux, …) pour les industries pharmaceutiques et biotechnologiques.

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents