Edition du 16-04-2021

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le mercredi 3 mars 2021

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancéEntreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

Selon le Dr. Nicolas Girard, Oncologue Pneumologue à l’Institut Curie, « ce traitement est censé freiner la progression de ce type de tumeurs, en augmentant la durée pendant laquelle les patients atteints de tumeurs épithéliales thymiques (TET) parviennent à garder leur maladie sous contrôle ».

Les TET, inclus dans la catégorie des tumeurs rares, touchent le thymus, une glande lymphoépithéliale située à l’arrière du sternum impliquée dans la production de lymphocites T. Ce type de tumeurs ont une faible incidence générale, 0,13 cas pour 100 000 habitants1, il s’avère par conséquent compliqué de lancer des études cliniques qui explorent de nouvelles stratégies de traitement.

Selon la définition de l’Institut national du cancer (France), les cancers rares sont ceux qui touchent moins de 6 nouveaux patients par an pour 100 000 habitants. En France, le chiffre annuel serait d’environ 70 000 cas de patients atteints de tumeurs rares chaque année. Malgré les difficultés inhérentes à la faible incidence de ces tumeurs, la nécessité d’approfondir dans la recherche de ces pathologies afin de découvrir des stratégies thérapeutiques en vue d’apporter un traitement personnalisé aux patients apparaît donc clairement.

PECATI ouvre une nouvelle voie pour le traitement de TET avancées

Chez les patients atteints de tumeurs épithéliales présentant des métastases, le traitement commence par des associations de chimiothérapie fondée sur les sels de platine ; toutefois, lorsque la tumeur cesse de répondre à la thérapie initiale, les options de traitement ne sont pas définies. Pour cette raison, MEDSIR souligne l’urgence d’identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques permettant aux cancérologues de contrôler cette maladie plus durablement, en augmentant la survie et la qualité de vie des patients.

L’étude PECATI, conçue sous la direction scientifique du Dr Jordi Remon, responsable de l’Unité des tumeurs thoraciques du Centre intégral oncologique Clara Campal HM CIOCC de Barcelone, et du Pr Benjamin Besse, oncologue médical et chef du département de Médecine oncologique de l’Institut Gustave Roussy, et organisée par MEDSIR, se déroulera sur 32 mois. Selon le Pr Besse, « Nous associons deux traitements prometteurs : l’immunothérapie et un inhibiteur de l’angiogenèse. Il est indispensable de tester de nouvelles associations innovantes pour cette tumeur rare où peu d’options sont disponibles ».

L’étude PECATI établira la preuve de l’efficacité du pembrolizumab associé au lenvatinib chez les patients atteints de thymome B3 ou de carcinome thymique métastatique dont les tumeurs ont progressé après avoir reçu, au moins, une ligne de chimiothérapie. Les chercheurs travaillent sur l’hypothèse que cette association de médicaments permettra de freiner l’expansion de ces types de tumeurs et d’augmenter ainsi le pourcentage de patients en survie sans progression de la tumeur 5 mois après le début du traitement.

Le pembrolizumab est un médicament immunothérapeutique qui bloque la protéine PD-1. L’efficacité et la sécurité de ce médicament pour d’autres tumeurs thoraciques, ainsi que pour d’autres types de cancer, ont déjà été démontrées. D’autre part, le lenvatinib est un médicament qui inhibe de multiples protéines kinases, dont celles chargées de la vascularisation de la tumeur, permettant ainsi de réduire l’apport de nutriments à la tumeur. Le traitement d’immunothérapie a déjà été étudié chez des patients atteints de TET préalablement traités, et l’efficacité de l’association de ces deux médicaments a déjà été démontrée sur différentes tumeurs solides telles que le cancer de l’endomètre, le carcinome de cellules rénales, le cancer de la tête et du cou, le cancer de la thyroïde et le carcinome hépatocellulaire. L’efficacité et la sécurité de cette association est évaluée pour la première fois chez les patients atteints de TET, une population avec un grand besoin thérapeutique non couvert.

L’étude PECATI impliquera la participation de 43 patients de 15 centres de santé en France, Espagne et Italie, tels que l’Hôpital de Marseille, l’Institut Bergonié à Bordeaux, l’Institut Curie à Paris, l’Hôpital Larrey à Toulouse et l’Institut de cancérologie Gustave Roussy à Paris, l’Hôpital universitaire La Paz à Madrid ou l’Hôpital de Turin.

________________

1 Engels EA. Epidemiology of thymoma and associated malignancies. J Thorac Oncol. 2010;(10 Suppl 4):S260- 5

Source : MEDSIR








MyPharma Editions

Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Publié le 16 avril 2021
Excelya : Peter Windisch nommé au poste de directeur de la technologie

Excelya, l’organisme de recherche contractuelle (ORC) européen, a annoncé la nomination de Peter Windisch au poste de directeur de la technologie (CTO). En tant que CTO, Peter Windisch s’appuiera sur les données et les capacités technologiques de la société afin d’optimiser l’offre client. Il sera membre du Comité exécutif et exercera son activité depuis l’Allemagne.

Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Publié le 15 avril 2021
Martin Dubuc, PDG de Biogen France, nommé Dirigeant de Biogen Digital Health

Biogen a annoncé la nomination de Martin Dubuc, jusqu’alors Président-Directeur Général de sa filiale française, en tant que dirigeant de Biogen Digital Health, organisation nouvellement créée au sein du groupe. En conséquence de cette nomination, Biogen France fait évoluer sa gouvernance en scindant les fonctions de Président et de Directeur général. Martin Dubuc conserve les fonctions de Président, tandis qu’Hélène Thomas est nommée Directrice générale de Biogen France.

Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l’étude du NOX-A12

Publié le 15 avril 2021
Cancer du cerveau : Noxxon finalise le recrutement des patients de l'étude du NOX-A12

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la finalisation du recrutement des patients dans l’essai clinique de phase 1/2 évaluant la combinaison de son candidat-médicament phare, NOX-A12 et d’une radiothérapie dans le cancer du cerveau.

ElsaLys confirme le renouvellement de son ATU de cohorte pour l’inolimomab en France

Publié le 15 avril 2021
ElsaLys confirme le renouvellement de son ATU de cohorte pour l'inolimomab en France

ElsaLys Biotech a confirmé que l’Agence nationale de sécurité du médicament (l’ANSM) a renouvelé le 24 décembre 2020 l’Autorisation Temporaire d’Utilisation dite « de cohorte » (ATUc) de l’inolimomab (LEUKOTAC®). Le renouvellement de cette autorisation inclut la mise en place d’un suivi renforcé (défini dans le Protocole d’Utilisation Thérapeutique) des données d’efficacité et de sécurité obtenues chez les patients traités dans le cadre de cette ATUc.

GeNeuro : une équipe de chercheurs trouve la protéine HERV-W ENV chez des patients atteints de COVID-19 et établit un lien avec la gravité de la maladie

Publié le 15 avril 2021
GeNeuro : une équipe de chercheurs trouve la protéine HERV-W ENV chez des patients atteints de COVID-19 et établit un lien avec la gravité de la maladie

GeNeuro a annoncé que des données publiées ce jour dans la revue internationale EBioMedicine du Lancet montrent une expression de la protéine HERV-W ENV dans les lymphocytes de 30 patients, tous hospitalisés à cause de la COVID-19, contre aucune chez les sujets sains. L’étude montre également une corrélation entre le niveau d’expression de la protéine HERV-W ENV et la gravité de l’évolution de la maladie.

Genomic Vision : Mark David Lynch nommé Directeur commercial et marketing monde

Publié le 15 avril 2021
Genomic Vision : Mark David Lynch nommé Directeur commercial et marketing monde

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé la nomination de Mark David Lynch au poste de Directeur commercial et marketing monde.

Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

Publié le 14 avril 2021
Industrie pharmaceutique : l’Apec et le Leem se mobilisent pour l’emploi des cadres

L’Apec et le Leem viennent de signer une convention de partenariat avec deux objectifs principaux : promouvoir les opportunités d’emplois cadres dans l’industrie pharmaceutique et favoriser les recrutements en compétences cadres des entreprises adhérentes du Leem.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents