Edition du 12-05-2021

Cytheris: statut de Médicament Orphelin pour CYT107 aux Etats-Unis dans la LEMP

Publié le jeudi 25 octobre 2012

Cytheris, société biopharmaceutique dédiée au traitement des maladies associées à une lymphopénie sévère, a annoncé  l’attribution par la Food and Drug Administration (FDA) du statut de Médicament Orphelin pour son produit CYT107, interleukine-7 recombinante humaine glycosylée, dans le traitement de la Leucoencéphalopathie Multifocale Progressive (LEMP).

CYT107 avait déjà reçu le statut de Médicament Orphelin pour l’Europe, attribué en juillet 2012 par la Commission Européenne.

« L’attribution par la FDA du statut de Médicament Orphelin aux Etats-Unis, vient renforcer la désignation de la Commission Européenne et la validité du développement de CYT107 dans le traitement de la LEMP. Le taux de mortalité de la LEMP est d’environ 40 à 50 pour cent à un an, et les survivants présentent souvent des complications neurologiques et des handicaps sévères », explique Thérèse Croughs, Directeur Médical chez Cytheris. « Nous disposons déjà de données cliniques qui démontrent l’efficacité et la bonne tolérance de CYT107 dans le traitement de la LEMP, grâce à plusieurs usages compassionnels. Nous nous engageons à conduire rapidement un essai pivot afin d’obtenir les autorisations réglementaires et de rendre CYT107 disponible aussi rapidement que possible pour tous les patients touchés par cette terrible maladie. »

Cytheris a obtenu un avis scientifique de l’Agence Européenne des Médicaments pour un protocole d’essai clinique pivot de phase IIb avec CYT107 dans la LEMP chez les patients infectés par le VIH. Cytheris et l’Agence Européenne des Médicaments se sont entendus sur les critères principaux d’évaluation de l’essai, qui débutera début 2013.

La LEMP est une maladie démyélisante sévère du système nerveux central, causée par le virus John Cunningham (JC). Cette maladie très rare touche plus de 4 000 personnes en Europe et aux Etats-Unis. Il n’existe actuellement aucun médicament spécifique pour traiter cette maladie grave. La réactivation du virus JC survient dans des pathologies associées à une lymphopénie sévère (manque d’immunité dû au déficit en lymphocytes T), telles que l’infection par le VIH, certains cancers et des transplantations d’organes avec traitements immunosuppresseurs. CYT107 permet d’agir sur ces pathologies grâce à son action ciblée sur la reconstitution et l’amélioration de la fonctionnalité des lymphocytes T.

Source : Cytheris








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents