Edition du 08-05-2021

Oncodesign obtient des résultats positifs permettant d’avancer le programme ALK1 en phase d’optimisation

Publié le jeudi 16 novembre 2017

Oncodesign obtient des résultats positifs permettant d’avancer le programme ALK1 en phase d’optimisationOncodesign, le groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé avoir obtenu des résultats positifs permettant d’avancer le programme pour la découverte d’inhibiteurs de la kinase ALK1 en phase d’optimisation (« Lead Optimisation »).

ALK1 (Activin receptor-like kinase 1) est une kinase impliquée dans le mécanisme d’angiogenèse. L’angiogenèse tumorale, en particulier, est le mécanisme par lequel de nouveaux vaisseaux sanguins se développent et infiltrent les tumeurs afin de permettre l’apport de nutriments et d’oxygène tout en éliminant les déchets cellulaires de la tumeur. Inhiber ce mécanisme est une piste prometteuse dans la recherche de nouveaux traitements contre la plupart des types de cancers.

Le programme ALK1 a obtenu des résultats cellulaires positifs dans un modèle mécanistique en phase « Probe to Lead ». Oncodesign a donc décidé de le faire entrer en phase de « Lead Optimization » pour initier une série exhaustive de tests biologiques in vivo, en parallèle d’un parcours d’optimisation en chimie médicinale des molécules inhibitrices identifiées. Cette décision implique la mise en place d’une équipe de chimie médicinale dédiée au projet.

« En fin de phase de Lead Optimization et si les résultats obtenus sont concluants, un candidat médicament sera alors sélectionné pour entrer en phase préclinique puis en développement clinique, » commente Jan Hoflack, Directeur Scientifique et Directeur des Opérations d’Oncodesign. « Aujourd’hui, pas moins de 12 programmes figurent dans notre portefeuille préclinique, et ALK1 rejoint nos programmes les plus avancés. Avec ce programme, nous ambitionnons un médicament « Best in Class » qui aura de plus le potentiel d’être en synergie avec d’autres approches anti-angiogéniques qui représentent aujourd’hui un marché de plus de 10 milliards de dollars. L’intégration de l’expertise en Drug Discovery du centre de recherches François Hyafil à Paris-Saclay nous a permis de fortement accélérer nos programmes les plus prometteurs, et ALK1 est le premier exemple d’un projet qui bénéficie de cette nouvelle expertise pour franchir avec succès une étape importante dans son développement. »

Après exploration du potentiel thérapeutique des molécules (phases de « Probe qualification » et de de « Probe orientation »), les molécules entrent en phase de « Probe to Lead ». Les molécules subissent alors une nouvelle étape de sélection après optimisation de leur structure en chimie médicinale, et les programmes sont priorisés en fonction de leur activité dans des modèles cellulaires représentatifs, et leur potentiel à devenir des médicaments.

La phase « Lead Optimisation » a, quant à elle, pour objectif l’identification d’un candidat médicament, c’est à dire une molécule qui satisfait un grand nombre de critères très poussés pour qualifier son utilisation comme futur médicament. La sélection d’un candidat médicament représente la fin de la phase « Drug Discovery » et initie les phases réglementaires de développement. Cette phase « Lead Optimisation » peut prendre jusqu’à 36 mois et connait typiquement un taux de succès d’environ 50%.

Source : Oncodesign








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents