Edition du 16-01-2021

Daiichi Sankyo et Gustave Roussy collaborent pour développer des Anticorps Conjugués au DXd

Publié le mercredi 22 juillet 2020

Daiichi Sankyo et Gustave Roussy collaborent pour développer des Anticorps Conjugués au DXdDaiichi Sankyo et Gustave Roussy ont annoncé une collaboration de recherche pluriannuelle comportant plusieurs études, dont l’objectif est d’enrichir et de favoriser le développement du DS-1062 et du patritumab déruxtécan (U3-1402), deux des principaux anticorps conjugués au DXd de Daiichi Sankyo dans le cancer bronchique et le cancer du sein.

La collaboration portera principalement sur la recherche clinique et translationnelle, comprenant également l’évaluation de stratégies de combinaisons thérapeutiques pour le DS-1062, un anticorps conjugué au DXd dirigé contre TROP2, chez les patients avec cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) avancé, et pour le patritumab déruxtécan, un anticorps conjugué au DXd ciblant HER3, chez les patientes avec cancer du sein métastatique.

“Nous avons hâte de nous engager dans cette collaboration avec Gustave Roussy, le premier centre de lutte contre le cancer Europe, reconnu pour sa grande expertise et ses capacités de recherche de pointe en oncologie, de façon à faire avancer le développement clinique du DS-1062 et du patritumab déruxtécan,” déclare Antoine Yver, MD, MSc, AIHP, ACCA Paris, Global Head, R&D Oncologie, Daiichi Sankyo. “Ce programme de recherche innovant comporte deux études de médecine de précision de phase 2, conçues selon une approche adaptative, pour aider à identifier les patients qui ont la probabilité la plus élevée de bénéficier de nos anticorps conjugués, avec une rapidité et une efficience optimisées. Les stratégies de combinaisons thérapeutiques seront également explorées dans d’autres études.”

“Ce partenariat est stratégique pour Gustave Roussy et il rassemble toutes les compétences essentielles à une recherche de qualité en oncologie. Le lancement d’essais cliniques pour tester deux molécules prometteuses dans le cancer du poumon non à petites cellules avancé et le cancer du sein métastatique est essentiel pour des maladies dont l’incidence est malheureusement en augmentation et pour lesquelles il est urgent de progresser”, déclare le professeur Jean-Charles Soria, directeur général de Gustave Roussy. « C’est en repoussant les limites de l’innovation que nous améliorerons encore la qualité des soins pour nos patients. »

Selon l’accord passé, Daiichi Sankyo fournira à Gustave Roussy le financement et l’aide nécessaires au programme global de recherche intégrative comprenant des études cliniques, translationnelles et précliniques pour le DS-1062 et le patritumab déruxtécan dans le cancer bronchique et le cancer du sein respectivement.

Deux essais adaptatifs de phase 2 seront réalisés, incluant une étude multicentrique en ouvert pour évaluer l’efficacité, la tolérance et les marqueurs de réponse et de résistance au DS-1062 chez les patients avec CBNPC ayant progressé sous traitement anti-PD-1/PD-L1 et doublet de chimiothérapie à base de platine.

La deuxième étude multicentrique de phase 2 en ouvert évaluera l’efficacité, la tolérance et les biomarqueurs de réponse et de résistance au patritumab déruxtécan chez les patientes avec cancer du sein métastatique exprimant HER3.

Chaque étude inclura jusqu’à 100 patients et sera réalisée dans plusieurs centres en France.

Le critère principal pour les deux études sera le taux de réponse objective avec évaluation indépendante centralisée. Les critères secondaires seront le taux de bénéfice clinique, la survie sans progression, la durée de réponse, la survie globale et les paramètres de tolérance. Les études auront également pour objectif d’analyser l’expression de biomarqueurs et la sensibilité de la tumeur; le rôle de la biologie du récepteur dans l’activité pharmacologique de la plateforme d’anticorps conjugués au DXd de Daiichi Sankyo, ainsi que les facteurs contribuant à la résistance au traitement; l’immunogénicité et le mécanisme d’action.

La méthodologie adaptative repose sur des évaluations cliniques et de biomarqueurs en cours d’essai pour identifier les facteurs associés à la réponse individuelle des patients, permettant d’affiner le développement en fonction de ces éléments.

Les recherches complémentaires réalisées dans le cadre de la collaboration comporteront plusieurs études explorant de multiples associations thérapeutiques pour chaque anticorps conjugué.

Source : Gustave Roussy / Daiichi Sankyo








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents