Edition du 04-12-2021

DBV Technologies et l’Inserm signent un accord de collaboration de recherche dans l’hémophilie

Publié le mercredi 23 octobre 2013

DBV Technologies va collaborer avec l’Inserm et l’Inserm Transfert, afin d’étudier la voie épicutanée pour administrer une protéine recombinante Facteur VIII F(VIII) dans un modèle animal d’hémophilie A. Objectif : utiliser la technologie Viaskin® pour développer un traitement de référence dans l’hémophilie A réfractaire, en fournissant un traitement plus abordable et non invasif.

«La prévention de l’apparition d’une réponse alloimmune contre le FVIII thérapeutique chez les patients hémophiles A traités à l’aide de FVIII exogène est une problématique centrale de nos jours. A ce jour, la seule stratégie permettant d’induire une tolérance au FVIII chez les patients ayant développé des anticorps anti-FVIII consiste à inonder le système immunitaire d’énormes quantités de FVIII injectées chaque jour, pour des périodes allant de plusieurs mois à plusieurs années. Ce traitement pose évidemment des problèmes d’observance chez les patients et des coûts de traitement très élevés. Etre capable d’induire une tolérance spécifique au FVIII chez les patients hémophiles A en utilisant de faibles doses d’antigène, comme c’est le cas avec le système de délivrance Viaskin, permettrait d’améliorer considérablement la vie des patients atteints d’hémophilie A et de résoudre un problème sociétal crucial.», explique le Dr. Sébastien Lacroix-Desmazes, CNRS (Equipe Inserm UMRS 872, Immunopathologie et Immuno-Intervention Thérapeutique).

« Développer un partenariat avec le Dr Sébastien Lacroix-Desmazes et l’Inserm, qui possèdent une grande expertise en hémophilie A, pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour Viaskin en tant que futur traitement prophylactique non-invasif contre une réponse alloimmune à un Facteur VIII thérapeutique. » Le Dr. Pierre-Henri Benhamou conclut : « Si ces recherches aboutissent, elles pourraient permettre, grâce à la technologie Viaskin®, de restaurer la réponse au facteur VIII chez les enfants hémophiles qui ne répondent plus suffisamment aux transfusions de facteur VIII, pourtant vitales pour eux. », déclare le Dr. Pierre-Henri Benhamou, Président Directeur Général de DBV Technologies.

L’effet protecteur conféré par l’immunothérapie par voie épicutanée à l’aide de Viaskin® sera évalué grâce à un modèle original de souris déficientes en FVIII, (hémophilie A sévère), développé par l’équipe de l’Inserm. La collaboration de recherche DBV-Inserm se déroulera sur une période de 12 mois. Différents groupes de souris seront traités pendant 45 jours avec un patch Viaskin® contenant la protéine FVIII en comparaison avec un groupe placebo. Après 45 jours, toutes les souris seront alors soumises à un protocole de traitement de substitution pendant 4 semaines. Les taux d’IgG anti-FVIII et d’inhibiteurs du FVIII seront ensuite mesurés par des tests immunologiques et fonctionnels. Il s’agit d’une nouvelle approche s’appuyant sur la technologie Viaskin® qui devrait permettre de réorienter la réaction de l’organisme au facteur VIII, redonnant progressivement toute son efficacité à la transfusion de FVIII qui est à la base du traitement de l’hémophilie A.

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents