Edition du 24-05-2018

DBV Technologies : fin du recrutement de l’étude de Phase II de Viaskin® Milk

Publié le mardi 8 novembre 2016

DBV Technologies : fin du recrutement de l'étude de Phase II de Viaskin® Milk DBV Technologies, société biopharmaceutique française, a annoncé aujourd’hui la fin du recrutement pour la deuxième partie (ou Phase II) de l’étude clinique de Phase I/II portant sur l’utilisation de Viaskin Milk pour le traitement des patients présentant une allergie aux protéines de lait de vache (APLV) IgE-médiée.

L’étude MILES vise à évaluer l’efficacité et l’innocuité de Viaskin Milk dans le cadre de la désensibilisation d’enfants âgés de deux à dix-sept ans souffrant d’APLV. Cette étude sera évaluée après un an de traitement en double aveugle contre placebo. Viaskin Milk permet d’administrer des composés biologiquement actifs au système immunitaire sur une peau intacte. Cette méthode d’immunothérapie par voie épicutanée (EPIT) constitue une plateforme technologique entièrement détenue par DBV Technologies.

L’innocuité du produit a été établie au cours de la première partie de l’étude MILES (Phase I). Le 6 mars, à l’occasion du Congrès Annuel 2016 de l’American Academy of Allergy, Asthma & Immunology (AAAAI), qui s’est tenu à Los Angeles, Californie (Etats-Unis), Karine Rutault, Directrice – Projets Cliniques de DBV Technologies, a présenté les principaux résultats. Au cours de la Phase II de l’étude MILES (ou Phase B), un total de 283 patients ont été screenés. Selon les estimations de DBV, 176 enfants présentant une APLV IgE-médiée devraient être randomisés selon une répartition 1:1:1:1, puis recevoir l’une des trois doses de Viaskin® Milk (150 µg, 300 µg, 500 µg) ou un placebo pendant 12 mois.

« C’est une avancée importante pour le traitement de l’APLV en pédiatrie. Cette maladie touche des millions de personnes dans le monde entier, et qui s’exposent chaque jour au risque d’une réaction potentiellement mortelle en cas de consommation d’un produit contenant des traces infimes de protéines de lait de vache, » a déclaré la Docteur Anna Nowak-Wegrzyn, Professeure Adjointe spécialiste en Pédiatrie, Allergie et Immunologie. Dr. Nowak-Wegrzyn officie au Jaffe Food Allergy Institute du Mount Sinai School of Medicine, à New York, et est l’investigatrice principale de l’étude MILES, conduite au Mount Sinai Medical Center. « Aujourd’hui, l’APLV est l’une des allergies alimentaires la plus fréquente chez les enfants. Nous sommes impatients d’obtenir les résultats de cette étude sans précédent. Si les essais cliniques confirment l’innocuité et l’efficacité de Viaskin Milk, et que son utilisation est approuvée par les autorités réglementaires, il pourrait s’agir du premier produit candidat à proposer une solution thérapeutique aux patients souffrant de cette allergie ».

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

Oncologie : l’Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

Publié le 24 mai 2018

L’Institut Curie et Intel lancent une collaboration pionnière pour développer, et utiliser des outils, des pipelines et des techniques innovantes en bioinformatique et améliorer l’utilisation du profilage moléculaire dans les contextes de recherche et d’oncologie clinique.

Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Publié le 23 mai 2018
Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Le ministère des Solidarités et de la Santé, suite à la publication au Journal officiel de deux arrêtés modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, vient de confirmer la prise en charge par l’Assurance maladie de deux traitements de substitution nicotinique.

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le 23 mai 2018
ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Publié le 23 mai 2018
Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé l’approbation d’un amendement au protocole de l’essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions