Edition du 11-05-2021

DBV Technologies : résultats de l’étude de phase III chez les enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide

Publié le jeudi 2 novembre 2017

DBV Technologies : résultats de l'étude de phase III chez les enfants de 4 à 11 ans allergiques à l'arachideLa société DBV Technologies vient d’annoncer les premiers résultats de PEPITES (Peanut EPIT Efficacy and Safety), étude de phase III visant à évaluer l’efficacité et la sécurité d’emploi de Viaskin Peanut chez les enfants de 4 à 11 ans.

L’analyse des résultats révèle une réponse significative avec un profil de tolérance favorable, avec 35,3% de patients répondant au Viaskin Peanut 250 μg après les 12 premiers mois de thérapie comparé à 13,6% dans le bras placebo (différence entre les taux de réponses = 21,7%; p=0,00001; 95% IC = 12,4% – 29,8%). Cependant, le critère principal, qui évalue l’intervalle de confiance (IC) à 95% de la différence des taux de réponse entre le groupe actif et le placebo, n’a pas atteint la limite basse de 15% de l’IC tel que proposé dans le Plan d’Analyse Statistique soumis à la Food and Drug Administration américaine (‘FDA’). Sur la base de discussions initiales avec la FDA sur les premiers résultats d’efficacité et d’innocuité, DBV continuera de dialoguer avec les autorités et poursuivra la préparation de son dossier d’enregistrement de Viaskin Peanut.

« Nous pensons que les analyses préliminaires montrent un effet thérapeutique significatif chez les patients allergiques à l’arachide, répondant à un fort besoin médical alors qu’aucun traitement n‘est encore approuvé dans cette pathologie » a déclaré le Dr Pierre Henri Benhamou, Président Directeur Général de la Société. « Viaskin Peanut a reçu un Breakthrough Therapy et Fast Track Designation de la FDA et nous sommes totalement engagés à travailler avec les agences réglementaires pour apporter un traitement potentiel efficace et sûr d’emploi pour ces patients. ».

Une analyse préliminaire de la Dose Cumulée Réactive (DCR) – un critère secondaire d’efficacité clef qui mesure la réactivité des patients lors des test de provocation orale contre placebo en double aveugle (DBPCFC) – montre qu’en moyenne, les patients ayant reçu Viaskin Peanut 250 μg ont atteint après 12 mois une DCR moyenne d’environ 900 mg de protéine d’arachide (médiane de 444 mg) contre 360 mg de protéine d’arachide (médiane de 144 mg) dans le groupe placebo. La DCR moyenne au début de l’étude clinique était d’environ 210 mg (médiane de 144 mg) dans les deux groupes. Cette augmentation est statistiquement significative comparé au placebo (p<0.001), et ces résultats sont conformes à ce qu’il avait été observé lors de l’étude de phase IIb de Viaskin Peanut. Pour mémoire, une cacahuète contient environ 250 mg de protéine d’arachide.

Le profil d’innocuité dans PEPITES est globalement en ligne avec les résultats précédents de phase IIb. Ils ne montrent pas de différence de répartition des évènements indésirables graves (EIG) dans l’étude avec 12 cas chez 10 sujets dans le groupe actif (4,2%) , et 6 cas chez 6 sujets dans le groupe placebo (5,1%). Globalement dans l’étude, 4 de ces cas survenus chez 3 sujets (0,8%) ont été qualifiés par l’investigateur de possiblement reliés au traitement. Aucun de ces cas n’ont été qualifiés d’anaphylaxie sévère et ces patients ont répondu à un traitement de soutien habituel. Les évènements indésirables les plus fréquemment rapportés ont été des réactions cutanées au site d’application, le plus souvent légers à modérées Au cours des 12 mois de traitement, les sorties prématurées d’essai ont représenté 10,1% réparti de façon équilibrée entre les groupes actif et placébo, dont seulement 1,1% du à des évènements indésirables. L’observance du traitement était d’environ 95% au cours de l’étude clinique.

Dr. Hugh Sampson, Directeur Scientifique de DBV a déclaré : « Les résultats de l’étude montrent le potentiel de l’immunothérapie épicutanée, et nous sommes encouragés par le taux de réponse au traitement et l’élévation cliniquement pertinente de la dose cumulée réactive constatée chez les patients traités par Viaskin. Nous pensons que la pertinence des résultats, que nous avons générés chez plus de 650 patients à ce jour, confirme le profil d’efficacité et d’innocuité de Viaskin Peanut et nous sommes impatients de pouvoir analyser l’ensemble des données générées par PEPITES ». Le Dr. Sampson a conclu : « Nous sommes très reconnaissant aux investigateurs, au personnel médical, aux patients et à leur famille pour leur participation dans cet essai clinique important. »

Un rapport plus détaillé des données de PEPITES sera présenté lors d’un prochain congrès scientifique. La société entend annoncer les premiers résultats de son étude de phase III REALISE en Novembre.

Source : DBV Technologies








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents