Edition du 30-11-2022

Deinove signe un accord d’option de licence avec Redx Pharma

Publié le jeudi 22 mars 2018

Deinove signe un accord d'option de licence avec Redx PharmaDeinove, société de biotechnologie française qui développe des composés à haute valeur ajoutée à partir de bactéries rares, a annoncé la signature d’une option de licence avec la société britannique Redx Pharma pour l’acquisition de leur programme anti-infectieux first-in-class, NBTI (Novel Bacterial Topoisomerase Inhibitor), ciblant les infections à Gram négatif. 

En complément du programme AGIR* qui consiste en l’exploration systématique de nouvelles souches bactériennes à activité antibiotique, Deinove acquiert aujourd’hui un programme optimisé et ciblant les bactéries multi-résistantes à Gram négatif comme Acinetobacter baumannii et Pseudomonas aeruginosa. Ces bactéries font partie de la liste des 12 pathogènes les plus dangereux pour la santé humaine, publiée par l’OMS en 2017. Elles sont notamment responsables de maladies comme la pneumonie nosocomiale (contractée à l’hôpital) qui touche 750 000 patients par an en Europe et aux États-Unis.

Le programme NBTI développé par Redx porte sur une nouvelle classe d’antibiotiques ciblant la topoisomérase bactérienne de type II. Il avait été retenu en 2017 (aux côtés de 10 autres programmes sur une base de 168 demandes) par le consortium mondial CARB-X, l’une des plus importantes initiatives public-privé soutenant la recherche et l’innovation contre les résistances aux antibiotiques. Ce programme a fait l’objet d’optimisation préalable et d’une évaluation in vivo poussée confirmant son potentiel en termes d’efficacité comme d’innocuité. Deinove va poursuivre le travail d’optimisation et de sélection pour une éventuelle entrée en préclinique réglementaire d’une ou plusieurs molécules.

« Les molécules de synthèse issues du programme NBTI viennent parfaitement compléter les produits naturels issus des souches Deinove. Ces deux programmes menés en parallèle permettent à Deinove de s’attaquer au problème de l’antibiorésistance avec une approche globale », indique la société dans un communiqué.

L’accord signé aujourd’hui porte sur une option de licence exclusive, Deinove disposant de 9 mois pour confirmer son intérêt pour cette série de molécules et lever l’option. La transaction prévoit un paiement initial et un complément à la levée de l’option.

« Deinove possède des outils performants et une équipe solide à même de développer rapidement le programme NBTI. Nous avions annoncé en 2017 notre volonté de nous recentrer sur des indications de cancer et de fibrose et nous sommes heureux d’avoir trouvé un partenaire ambitieux pour nos activités dans l’anti-infectieux » déclare Iain Ross, PDG de Redx Pharma.

Emmanuel PETIOT, Directeur général de Deinove, ajoute : « Nous sommes ravis d’entamer ce nouveau chapitre qui illustre la continuité de nos objectifs de développement de nouveaux antibiotiques et renforce notre position stratégique. Cet accord nous donne accès à un programme avancé, visant des pathogènes prioritaires, ayant déjà produit des données précliniques convaincantes, nous permettant ainsi d’étoffer notre activité antibiotiques, toujours avec l’objectif de créer de la valeur rapidement. »

* AGIR (Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants) bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir à hauteur de 14,6 millions d’euros

Source : Deinove

 








MyPharma Editions

Sanofi : des résultats positifs de phase II/III confirment le potentiel de l’acoziborole dans le traitement de la maladie du sommeil

Publié le 30 novembre 2022
Sanofi : des résultats positifs de phase II/III confirment le potentiel de l’acoziborole dans le traitement de la maladie du sommeil

Dans un article publié dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases, la Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) et Sanofi rapportent avoir observé des taux de succès thérapeutique allant jusqu’à 95 % dans le cadre d’une étude de phase II/III portant sur la sécurité et l’efficacité d’une dose unique d’acoziborole, un médicament expérimental qui pourrait transformer le traitement de la maladie du sommeil. Cet essai clinique a été mené par la DNDi et ses partenaires en République démocratique du Congo (RDC) et en Guinée.

Découverte de médicaments : Qubit Pharmaceuticals crée avec NVIDIA « la plateforme de calcul la plus puissante au monde »

Publié le 30 novembre 2022

Qubit Pharmaceuticals, société deeptech spécialisée dans la simulation et la modélisation moléculaire grâce à l’utilisation de la physique quantique, a annoncé la création d’une plateforme visant à accélérer la découverte de médicaments par calcul hybride, classique et quantique sur le NVIDIA Quantum Optimized Device Architecture (QODA). Qubit Pharmaceuticals exploite l’un des supers ordinateurs GPU les plus puissants en France dédié à la recherche médicale avec pour objectif de construire un portefeuille de candidats médicaments dans les domaines de l’oncologie, des maladies inflammatoires et des antiviraux.

Sensorion : désignation de médicament orphelin de la FDA pour OTOF-GT pour le traitement de la perte auditive liée au gène de l’otoferline

Publié le 30 novembre 2022
Sensorion : désignation de médicament orphelin de la FDA pour OTOF-GT pour le traitement de la perte auditive liée au gène de l’otoferline

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, annonce que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation médicament orphelin (ODD) au programme le plus avancé de thérapie génique de la Société, OTOF-GT, une thérapie génique pour le traitement de la perte auditive liée au gène de l’otoferline.

Pherecydes Pharma : recommandation positive du DSMB pour la poursuite de son étude clinique de phase II PhagoDAIR

Publié le 30 novembre 2022
Pherecydes Pharma : recommandation positive du DSMB pour la poursuite de son étude clinique de phase II PhagoDAIR

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques et/ou compliquées, a annoncé que la société a reçu une recommandation unanime du Data Safety Monitoring Board (DSMB), pour la poursuite sans modification de l’étude clinique de phase II PhagoDAIR dans les infections ostéoarticulaires sur prothèses causées par le Staphylococcus aureus (S. aureus).

EverImmune : le Pr Laurence Zitvogel nommé à la présidence de son conseil scientifique

Publié le 29 novembre 2022
EverImmune : le Pr Laurence Zitvogel nommé à la présidence de son conseil scientifique

EverImmune, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de produits biothérapeutiques vivants comme adjuvants à l’immunothérapie du cancer, a annoncé la mise en place de son conseil scientifique, présidé par le Pr Laurence Zitvogel, co-fondatrice de la société et directrice de recherche en immuno-oncologie à l’Institut Gustave Roussy.

Genomic Vision : son application de pointe TeloSizer® mise au service de la recherche sur le cancer

Publié le 29 novembre 2022
Genomic Vision : son application de pointe TeloSizer® mise au service de la recherche sur le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie cotée sur Euronext qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé une collaboration avec le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), organisme public de recherche, afin de lancer un programme de recherche d’une durée de quatre ans avec le Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM) pour le développement de tests compagnons utilisant l’application TeloSizer® de Genomic Vision.

Inventiva : un nouveau brevet élargissant la protection de la propriété intellectuelle de lanifibranor aux États-Unis

Publié le 29 novembre 2022
Inventiva : un nouveau brevet élargissant la protection de la propriété intellectuelle de lanifibranor aux États-Unis

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de patients atteints de stéatohépatite non alcoolique (NASH) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé aujourd’hui que le United States Patent and Trademark Office (USPTO) a délivré un brevet (U.S. Patent No. 11,504,380) qui protège l’utilisation de lanifibranor pour le traitement de patients cirrhotiques dont la maladie risque de progresser du stade compensé au stade décompensé. Ce brevet expirera le 8 novembre 2039.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents