Edition du 30-06-2022

Accueil » Et aussi

Défibrillateurs : une installation obligatoire pour de nombreux établissements

Publié le mardi 17 mai 2022

Depuis la loi de juin 2018, la mise en place de défibrillateurs automatisés externes (DAE) devient progressivement obligatoire dans de nombreux établissements recevant du public (ERP). Entre 40 000 et 50 000 personnes décèdent chaque année suite à un arrêt cardiaque.

Un enjeu de santé publique

 

Un grand nombre des décès suite à un arrêt cardiaque pourraient être évités en pratiquant à temps les gestes de premier secours ou en en administrant un choc électrique (défibrillation). A savoir, les services de secours interviennent en moyenne entre 8 à 12 minutes sur les lieux d’un incident. En cas d’arrêt cardiaque, les 4 premières minutes sont déterminantes pour la survie de la victime. Par ailleurs, la perte de chance de survie chute de 7% à 10% avec chaque minute supplémentaire s’écoulant. C’est pourquoi, la mise en place de ces dispositifs médicaux dans certains lieux publics ou dans les entreprises, comme le propose notamment https://www.le-defibrillateur.com/, est devenue aujourd’hui un enjeu de santé publique.

Comment fonctionnent les DAE ?

 

Le DAE (défibrillateur automatique externe) est un dispositif médical que l’on relie grâce à des électrodes autocollantes au thorax du patient en arrêt cardiaque. L’appareil a été conçu afin d’être utilisable par le plus grand nombre sans qu’une formation préalable ne soit nécessaire. A savoir, par décret n°2007-705 du 4 mai 2007, toute personne, même non-médecin, est habilitée à utiliser un DAE, quel que soit son âge.

Concrètement, l’appareil guide l’utilisateur via des instructions vocales lui indiquant pas à pas les procédures à effectuer, du massage cardiaque en passant par le placement des électrodes jusqu’au déclenchement de la charge.

Quelles entreprises doivent s’équiper d’un DAE ?

 

Depuis 2007, les autorités de santé ont décidé d’agir en permettant à tout un chacun d’utiliser si besoin des défibrillateurs automatisés externes (DAE). En effet, selon de nombreuses études scientifiques, une défibrillation réalisée dans les minutes suivant l’arrêt cardiaque, permet d’augmenter significativement les chances de survie des victimes. Une mesure qui a été notamment accompagnée par la mise en place de campagnes de formation et de sensibilisation des Français aux « gestes qui sauvent ».

En octobre 2016, l’Assemblée nationale a alors adopté une proposition de loi en première lecture afin de rendre obligatoire la mise en place d’un défibrillateur cardiaque. Une loi qui a été définitivement adoptée par le Sénat en juin 2018. Par la suite, le décret n°2018-1186 publié en décembre 2018 indique les ERP soumis à l’obligation de détenir un DAE, à savoir :

• Depuis le 1er janvier 2020, ERP de catégories 1, 2 et 3 ;
• Depuis le 1er janvier 2021, ERP de catégories 4 ;
• Depuis le 1er janvier 2022, certains ERP de catégories 5.

Pour comprendre les catégories des ERP : https://entreprendre.service-public.fr/vosdroits/F32351

Désormais, les propriétaires des établissements concernés ont donc l’obligation d’installer un DAE de manière accessible et visible et de veiller à la maintenance régulière de l’appareil. Une installation qui est obligatoire notamment pour les établissements de soin et centres de santé publics ou privés, les établissements et centres de loisirs, les gares, les bibliothèques, les stades ou bien encore les centres commerciaux. En dehors des ERP tenus par la loi de s’équiper, toute personne a la liberté d’installer un DAE et donc de participer à sauver des vies.








MyPharma Editions

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Acticor Biotech : délivrance d’un brevet en Europe sur glenzocimab, son produit innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires

Publié le 30 juin 2022
Acticor Biotech : délivrance d’un brevet en Europe sur glenzocimab, son produit innovant pour le traitement des urgences cardio-vasculaires

Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants pour le traitement des urgences cardio-vasculaires, en particulier l’accident vasculaire cérébral, a annoncé que l’Office Européen des Brevets (OEB) a délivré un nouveau brevet qui renforce le portefeuille de brevets d’Acticor Biotech. Il assure la protection du glenzocimab dans les maladies thrombotiques en Europe jusqu’en 2036.

Advicenne annonce la commercialisation de Sibnayal® en Grande-Bretagne

Publié le 30 juin 2022
Advicenne annonce la commercialisation de Sibnayal® en Grande-Bretagne

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé la commercialisation de Sibnayal®, combinaison fixe de citrate de potassium et de bicarbonate de potassium, en Grande-Bretagne pour les patients souffrant d’Acidose Tubulaire Rénale distale (ATRd).

Janssen : avis positif du CHMP pour Imbruvica® en association de durée fixe dans la LLC précédemment non traitée

Publié le 29 juin 2022
Janssen : avis positif du CHMP pour Imbruvica® en association de durée fixe dans la LLC précédemment non traitée

Les sociétés Janssen Pharmaceutical de Johnson & Johnson ont annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif recommandant l’approbation d’une nouvelle option thérapeutique avec IMBRUVICA® (ibrutinib) en association fixe par voie orale avec le vénétoclax (I+V) chez les adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) précédemment non traitée.

Ipsen : revue prioritaire par la FDA de la demande d’approbation du palovarotène dans la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 29 juin 2022
Ipsen : revue prioritaire par la FDA de la demande d’approbation du palovarotène dans la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen a annoncé que les autorités de santé américaines (FDA) ont accordé une revue prioritaire à la demande d’approbation du médicament expérimental palovarotène pour le traitement des patients atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP), une maladie génétique ultra-rare.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents