Edition du 27-07-2021

Deinove, l’ESPCI Paris et l’INRAE sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets du Programme Prioritaire de Recherche Antibiorésistance

Publié le vendredi 30 avril 2021

Deinove, l'ESPCI Paris et l'INRAE sélectionnés dans le cadre de l'appel à projets du Programme Prioritaire de Recherche AntibiorésistanceDeinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé avoir été sélectionné   avec l’ESPCI Paris[1] et l’INRAE[2] pour un projet financé à hauteur de 2 millions d’euros par l’Agence nationale de la recherche (ANR) à l’issu d’un processus de sélection extrêmement exigeant.

Le projet Microflu4AMR fait partie des 11 lauréats retenus – sur plus de 130 dossiers – dans le cadre du programme prioritaire de recherche national (PPR) par un jury international présidé par les Professeurs Herman Goossens, Benedikt Huttner, Rafael Canton et réunissant 25 experts mondialement reconnus[3].

Microflu4AMR est complémentaire des projets Deinodrop et Boost-ID de DEINOVE, ce dernier a lui aussi été retenu récemment dans le cadre de l’appel à projets France Relance (où 10% des projets industriels ont été sélectionnés)[4].

Boost-ID et Microflu4AMR ont été déposés dans le cadre d’appels à projets distincts, avec des processus d’évaluation indépendants, exigeants et extrêmement compétitifs. Les évaluations ont abouti à la même conclusion : la technologie microfluidique, telle que portée par DEINOVE, est considérée par la communauté scientifique et industrielle comme un atout majeur dans l’identification de nouvelles solutions thérapeutiques à partir de la biodiversité bactérienne.

L’antibiorésistance est devenue un problème de santé publique majeur qui mobilise à présent l’ensemble de la communauté internationale[5], et bien sûr La France. Pour répondre à ce défi, la découverte de nouveaux antibiotiques est cruciale.

Le projet Microflu4AMR doit justement permettre de :

. Approfondir les connaissances sur les communautés microbiennes du sol, puis sélectionner des échantillons en fonction de leur richesse et de leur potentiel pour la découverte de nouvelles molécules antibiotiques,

. Développer et implémenter un système à très haut débit et à l’échelle de la cellule unique pour le tri de bactéries productrices d’antibiotiques, issues des échantillons de sol présélectionnés.

« Nous sommes ravis d’avoir été sélectionnés dans le cadre du très exigeant PPR Antibiorésistance et de pouvoir ainsi continuer nos développements technologiques autour de la microfluidique avec les équipes prestigieuses de l’ESPCI Paris et l’INRAE », déclare Alexis Rideau, Directeur Général de DEINOVE. « Combinée à l’expertise pointue de DEINOVE en matière de biologie de synthèse, la microfluidique ouvre de formidables perspectives de criblage d’activités biologiques avec une cadence inégalée (débit pouvant atteindre 1 million de bactéries testées par heure), une réduction drastique des coûts (réactifs) et de l’impact environnemental (plastiques) ».

______________________________

[1] L’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris
[2] L’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement
[3] https://anr.fr/fileadmin/aap/2020/selection/ia-aap-ppr-amr-2020-jury.pdf
[4] Voir le communiqué du 10 mars 2021
[5] Rapport Carlet https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_antibiotiques.pdf
[6] https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/coup-d-envoi-du-programme-prioritaire-de-recherche-sur-l-antibioresistance-429001
[7] https://anr.fr/fr/detail/call/antibioresistance-comprendre-innover-agir-appel-a-projets-2020/

Source : DEINOVE








MyPharma Editions

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents