Edition du 17-08-2022

Traitement anti-COVID : Xenothera reçoit l’avis scientifique accéléré de l’Agence européenne des médicaments

Publié le jeudi 8 juillet 2021

Traitement anti-Covid : Xenothera reçoit l’avis scientifique accéléré de l’Agence européenne des médicaments La biotech française Xenothera développe le XAV-19, un anticorps polyclonal actif contre le SARS-CoV-2, original et variants (Vanhove et al. BioRxiv, 2021), en clinique depuis mi-2020 et destiné à soigner les patients atteints de COVID-19. Sur la base de ses résultats actuels et de son plan, Xenothera a démarré les échanges avec l’Agence européenne des médicaments (EMA) début 2021. L’avis scientifique émis cette semaine confirme la stratégie de la biotech et balise son chemin vers l’Autorisation de Mise sur le Marché (AMM).

Les inclusions des phases IIa (Gaborit et al. AAC, 2021) et IIb (NCT04453384) sont désormais terminées, avec 436 patients inclus dans un essai en double aveugle randomisé (Gaborit et al. Trials, 2021), et les premiers résultats sont attendus dans les prochaines semaines.. L’essai EUROXAV de phase III (NCT04928430) est en cours dans plusieurs pays européens (Grèce, Bulgarie, Roumanie et bientôt Espagne), et prévoit d’inclure 722 patients dans un essai en double aveugle randomisé. Les résultats de cet essai pivot sont attendus dans 6 à 8 mois.

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA a validé l’approche présentée par Xenothera, en particulier la qualité du médicament, la validité des analyses précliniques et toxicologiques, et l’approche générale du plan de développement clinique du XAV-19.

Odile Duvaux, Président de Xenothera, commente cette décision : « C’est une étape majeure pour une entreprise de la taille de Xenothera, et cela confirme notre crédibilité et le sérieux de notre approche pour notre traitement anti-COVID-19. L’EMA a globalement confirmé notre présentation du XAV-19, cet avis scientifique nous permet de préciser notre calendrier, en visant toujours une Autorisation de Mise sur le Marché d’ici 12 à 18 mois. Soulignons que les faits actuels montrent que les traitements sont toujours attendus urgemment, au-delà des vaccins, pour résoudre l’enjeu majeur de santé que ce virus pose au monde entier. Je pense que c’est aussi une reconnaissance de l’engagement total de toute une équipe, qui s’est investie intensément depuis le début de l’épidémie pour apporter des solutions aux patients en attente de soins. »

Pour mémoire, le gouvernement français a pré-commandé trente mille premières doses de XAV-19 pour les patients français. Sous réserve de l’octroi d’une autorisation d’accès précoce (AAP) par la Haute Autorité de Santé (HAS), ces traitements devraient être à la disposition des patients français dès octobre 2021.

Xenothera a annoncé fin juin une levée de fonds de 20 millions d’euros, où le fonds de l’European Innovation Council (EIC Fund) a pris une place majeure.

Source et visuel : Xenothera 








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents