Edition du 21-02-2018

Dépistage organisé du cancer du sein : une participation stable en 2011

Publié le vendredi 6 avril 2012

Selon les données publiées hier par l’Institut de veille sanitaire (InVS), le taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein en 2011 suit la même tendance à la stabilité observée depuis 2008. Ainsi en 2011, plus de 2,4 millions de femmes ont eu recours au dépistage organisé du cancer du sein, ce qui représente 52,7 % de la population cible.

Sur la période 2010-2011, c’est l’ensemble des femmes de 50 à 74 ans qui a été invité à se faire dépister. Près de 4,8 millions d’entre elles ont bénéficié de cette proposition contre 4,7 millions en 2009-2010.

Le dépistage organisé du cancer du sein, généralisé à l’ensemble du territoire en 2004, concerne de plus en plus de femmes. En France, le taux de participation était en constante augmentation jusqu’en 2008 où il semble avoir atteint un palier. En effet, depuis cette date, il fluctue entre 52 et 53 % (52 % en 2010). L’objectif européen du taux de participation est de 70 %.

La participation au dépistage organisé reste inégale selon les régions. Certaines présentent, pour la période 2010-2011, des taux de participation supérieurs à 60 % (Pays de la oire, Limousin, Bretagne, Centre) tandis que d’autres ont des taux inférieurs à 45 % (Guyane, Corse, Île-de-France).

Pour la même période, 7 départements (Haute-Vienne, Loire-Atlantique, Lot et Garonne, Maine et Loire, Cher, Indre et Loire, Deux-Sèvres) ont un taux compris entre 65 et 70 % et 19 départements se situent entre 60 et 65 % de participation. Le département de Paris se caractérise par le taux de participation au dépistage organisé le plus faible (27,4 %).

En France, où au moins 10 % de la population cible effectue un dépistage individuel, le taux de dépistage global est ainsi d’environ 65 %. Cependant, on peut rappeler qu’il est particulièrement important de convaincre les femmes de profiter de la qualité offerte par le programme de dépistage organisé, accessible gratuitement et comportant une double lecture des mammographies, en particulier celles qui ne font jamais de mammographie ou qui les font en dehors du programme.

Le plan cancer 2009-2013 a fait de l’augmentation de 15 % de la participation au dépistage organisé, une de ses ambitions phares. Cette augmentation devra être de 50 % dans les départements où ce taux est le plus faible grâce à des mesures ciblées qui seront particulièrement suivies par le comité de pilotage présidé par le directeur général de la santé.

Source : InVS








MyPharma Editions

France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

Publié le 21 février 2018
France Biotech : Christian Pierret nommé Conseiller Spécial de Maryvonne Hiance

France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation santé, vient d’annoncer la nomination de Christian Pierret, ancien ministre délégué à l’Industrie, en tant que conseiller spécial de Maryvonne Hiance, présidente de France Biotech.

Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Publié le 21 février 2018
Sophia Genetics dans le top 10 des biotech les plus innovantes en 2018

Sophia Genetics, la société suisse spécialisée dans la médecine basée sur les données (Data-Driven Medicine) a été classé à la 5ème place de la prestigieuse liste des 10 compagnies les plus innovantes dans l’industrie biotech par le media américain Fast Company.

Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Publié le 21 février 2018
Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes

Arix Bioscience, une entreprise de santé et des sciences de la vie basée à Londres, et le groupe biopharmaceutique Ipsen ont annoncé aujourd’hui un accord stratégique pour développer et commercialiser des thérapies innovantes. Partager la publication « Ipsen et Arix Bioscience collaborent pour développer et commercialiser des thérapies innovantes » FacebookTwitterGoogle+E-mail

Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Publié le 21 février 2018
Bone Therapeutics : Jean Stéphenne nommé Président du Conseil d’administration

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la nomination de Jean Stéphenne en qualité de Président du Conseil d’administration, avec effet immédiat. Il remplace Steve Swinson qui a informé le Conseil d’administration de son intention de quitter ses fonctions.

Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Publié le 20 février 2018
Takeda accède au groupe des Global Top Employers® pour 2018

Takeda vient d’annoncer avoir accédé au prestigieux groupe de seulement treize entreprises qui vont recevoir le titre de Global Top Employer® (Meilleurs employeurs internationaux) pour 2018. Créé il y a plus de 25 ans, le prix est remis chaque année par le Top Employers Institute à des entreprises qui proposent à leurs employés des conditions optimales pour le développement professionnel et personnel.

ElsaLys Biotech et l’Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

Publié le 20 février 2018
ElsaLys Biotech et l'Institut Curie signent un accord de licence pour développer un anticorps thérapeutique anti-TYRO3

ElsaLys Biotech, la société d’immuno-oncologie française qui développe une nouvelle génération d’anticorps thérapeutiques, poursuit sa collaboration avec l’Institut Curie pour développer un anticorps thérapeutique first-in-class anti-TYRO3 dans différents cancers.

Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Publié le 20 février 2018
Biosimilaires : résultats positifs pour CT-P13 de Celltrion Healthcare dans la maladie de Crohn

Douze mois de données provenant de l’étude de thérapie anti-TNF personnalisée dans la maladie de Crohn (PANTS) ont été présentées lors du 13e congrès de l’Organisation Européenne de la Maladie de Crohn et de la Colite (ECCO). Les résultats indiquent que l’efficacité clinique, l’innocuité et l’immunogénicité du CT-P13 (infliximab biosimilaire) de Celltrion Healthcare sont similaires à celles d’un traitement avec l’infliximab de référence et l’adalimumab chez les patients atteints de la maladie de Crohn (MC).1

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions