Edition du 18-01-2021

Diabète : Adocia lance son nouveau projet, BioChaperone Glucagon

Publié le mercredi 8 juin 2016

Diabète : Adocia lance son nouveau projet, BioChaperone GlucagonAdocia, la société de biotechnologie spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines déjà approuvées, a annoncé aujourd’hui une mise à jour stratégique et le lancement d’un nouveau projet de développement d’une formulation novatrice de glucagon humain.

« Pour ce cinquième produit basé sur BioChaperone®, nous nous appuyons sur notre expertise acquise au cours des 10 dernières années pour positionner Adocia comme un centre d’excellence de la formulation de protéines pour le traitement du diabète », explique Gérard Soula, Président et Directeur Général d’Adocia. « Nous sommes fermement convaincus du potentiel du glucagon humain, hormone clé du contrôle de la glycémie, dans l’amélioration du traitement du diabète. Notre formulation du glucagon humain pourrait présenter des avantages significatifs en termes de performances et de coût, qui pourraient ouvrir de nouvelles applications thérapeutiques.

« L’un des principaux problèmes de nombreux agents hypoglycémiants actuels, en particulier de l’insuline, est le risque d’hypoglycémie sévère. Le glucagon est une hormone peptidique qui a l’effet opposé de l’insuline : il augmente les concentrations sanguines de glucose par glycogénolyse hépatique. Deux produits à base de glucagon humain (GlucaGen®, Novo Nordisk et Glucagon, Eli Lilly) sont autorisés pour le traitement de l’hypoglycémie sévère. Toutefois, ces kits d’urgence nécessitent, avant injection, la dissolution d’un lyophilisat de glucagon dans de l’eau stérile à cause de l’instabilité du glucagon humain dans l’eau. Une étude a démontré que ces produits peuvent être difficiles à utiliser, et que la probabilité d’injecter la dose correcte est très faible. », indique la société

Selon Adocia, « sa formulation aqueuse de glucagon humain pourrait répondre au besoin médical d’un produit prêt à l’emploi pour le traitement d’urgence d’hypoglycémie sévère et rendre possible l’utilisation du glucagon comme traitement chronique pour le diabète avec un pancréas artificiel bi-hormonal (DHAP, Dual Hormone Artifical Pancreas), mais aussi pour traiter l’hyperinsulinisme congénital (HIC) et le syndrome d’hypoglycémie pancréatogène sans insulinome (NIPHS, non-insulinoma pancreatogenous hypoglycemia syndrome), autant d’opportunités commerciales significatives. Depuis peu, le glucagon est aussi considéré comme un élément fondamental utilisable dans des combinaisons innovantes avec des incrétines pour le traitement de l’obésité ».

« La technologie BioChaperone offre des propriétés uniques de solubilisation et de stabilisation du glucagon humain en solution aqueuse pure à pH physiologique, excluant tout recours à des solvants organiques ou à une mutation de la séquence d’acides aminés du peptide. Cette stratégie de formulation, qui s’appuie sur l’historique d’efficacité et de sécurité du glucagon humain, pourrait significativement écourter le plan de développement clinique en comparaison avec celui d’un nouvel analogue du glucagon », poursuit-elle.

« BioChaperone Glucagon est un ajout important à notre portefeuille et est un exemple caractéristique de la pertinence croissante de notre technologie dans le traitement du diabète. Au vu de nos résultats précliniques prometteurs, nous avons établi un plan de développement visant à tester BioChaperone Glucagon dans une étude clinique au premier semestre de 2017 », souligne Olivier Soula, Directeur général délégué et Directeur R&D.

Engagé dans le domaine du diabète, Adocia a annoncé sa décision de « redéployer de façon stratégique ses ressources sur des projets propriétaires dans ce domaine thérapeutique important ». « Par conséquent, les programmes anticorps monoclonaux et DriveIn sont arrêtés », indique ainsi la société.

Source : Adocia








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents