Edition du 21-08-2018

Diabète : Adocia lance son nouveau projet, BioChaperone Glucagon

Publié le mercredi 8 juin 2016

Diabète : Adocia lance son nouveau projet, BioChaperone GlucagonAdocia, la société de biotechnologie spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines déjà approuvées, a annoncé aujourd’hui une mise à jour stratégique et le lancement d’un nouveau projet de développement d’une formulation novatrice de glucagon humain.

« Pour ce cinquième produit basé sur BioChaperone®, nous nous appuyons sur notre expertise acquise au cours des 10 dernières années pour positionner Adocia comme un centre d’excellence de la formulation de protéines pour le traitement du diabète », explique Gérard Soula, Président et Directeur Général d’Adocia. « Nous sommes fermement convaincus du potentiel du glucagon humain, hormone clé du contrôle de la glycémie, dans l’amélioration du traitement du diabète. Notre formulation du glucagon humain pourrait présenter des avantages significatifs en termes de performances et de coût, qui pourraient ouvrir de nouvelles applications thérapeutiques.

« L’un des principaux problèmes de nombreux agents hypoglycémiants actuels, en particulier de l’insuline, est le risque d’hypoglycémie sévère. Le glucagon est une hormone peptidique qui a l’effet opposé de l’insuline : il augmente les concentrations sanguines de glucose par glycogénolyse hépatique. Deux produits à base de glucagon humain (GlucaGen®, Novo Nordisk et Glucagon, Eli Lilly) sont autorisés pour le traitement de l’hypoglycémie sévère. Toutefois, ces kits d’urgence nécessitent, avant injection, la dissolution d’un lyophilisat de glucagon dans de l’eau stérile à cause de l’instabilité du glucagon humain dans l’eau. Une étude a démontré que ces produits peuvent être difficiles à utiliser, et que la probabilité d’injecter la dose correcte est très faible. », indique la société

Selon Adocia, « sa formulation aqueuse de glucagon humain pourrait répondre au besoin médical d’un produit prêt à l’emploi pour le traitement d’urgence d’hypoglycémie sévère et rendre possible l’utilisation du glucagon comme traitement chronique pour le diabète avec un pancréas artificiel bi-hormonal (DHAP, Dual Hormone Artifical Pancreas), mais aussi pour traiter l’hyperinsulinisme congénital (HIC) et le syndrome d’hypoglycémie pancréatogène sans insulinome (NIPHS, non-insulinoma pancreatogenous hypoglycemia syndrome), autant d’opportunités commerciales significatives. Depuis peu, le glucagon est aussi considéré comme un élément fondamental utilisable dans des combinaisons innovantes avec des incrétines pour le traitement de l’obésité ».

« La technologie BioChaperone offre des propriétés uniques de solubilisation et de stabilisation du glucagon humain en solution aqueuse pure à pH physiologique, excluant tout recours à des solvants organiques ou à une mutation de la séquence d’acides aminés du peptide. Cette stratégie de formulation, qui s’appuie sur l’historique d’efficacité et de sécurité du glucagon humain, pourrait significativement écourter le plan de développement clinique en comparaison avec celui d’un nouvel analogue du glucagon », poursuit-elle.

« BioChaperone Glucagon est un ajout important à notre portefeuille et est un exemple caractéristique de la pertinence croissante de notre technologie dans le traitement du diabète. Au vu de nos résultats précliniques prometteurs, nous avons établi un plan de développement visant à tester BioChaperone Glucagon dans une étude clinique au premier semestre de 2017 », souligne Olivier Soula, Directeur général délégué et Directeur R&D.

Engagé dans le domaine du diabète, Adocia a annoncé sa décision de « redéployer de façon stratégique ses ressources sur des projets propriétaires dans ce domaine thérapeutique important ». « Par conséquent, les programmes anticorps monoclonaux et DriveIn sont arrêtés », indique ainsi la société.

Source : Adocia








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions