Edition du 15-11-2018

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Diabète : AstraZeneca rachète les parts de Bristol-Myers Squibb dans leur coentreprise

Publié le jeudi 19 décembre 2013

Diabète : AstraZeneca rachète les parts de Bristol-Myers Squibb dans leur coentreprise AstraZeneca a annoncé jeudi le rachat de la totalité des parts de Bristol-Myers Squibb dans leur coentreprise dédiée au diabète. Le laboratoire britannique va ainsi verser un montant initial de  2,7 milliards de dollars (1,97 milliard d’euros) au groupe pharmaceutique américain.

A ce montant pourront s’ajouter jusqu’à 1,4 milliard de dollars de paiements d’étapes additionnels liés aux ventes et au lancements de produits. AstraZeneca a également accepté de payer des royalties selon les ventes jusqu’en 2025.

À l’issue de la transaction, AstraZeneca détiendra la propriété intellectuelle et les droits mondiaux pour le développement, la production  et la commercialisation de plusieurs traitements du diabète, comprenant : Onglyza® (saxagliptine ), Kombiglyze™ XR (chlorhydrate de saxagliptine et metformine à libération prolongée ), Komboglyze ™ (saxagliptine et metformine HCl) , dapagliflozine (commercialisé sous le Forxiga ® en dehors des États-Unis), Byett ® (exénatide ), Bydureon® (exénatide à libération prolongée pour suspension injectable, metreleptin et Symlin ® (acétate de pramlintide).

AstraZeneca et Bristol-Myers Squibb prévoient qu’environ 4100 employés de Bristol-Myers Squibb dédiés à l’activité diabète, y compris ceux  de la société Amylin rachetée en 2012  par BMS pour 5,3 milliards de dollars, viennent intégrer le groupe britannique. L’accord prévoit qu’AstraZeneca deviendra progressivement responsable de la production et de la chaîne d’approvisionnement de l’ensemble du portefeuille de produits pour le diabète. Bristol-Myers Squibb poursuivra des essais cliniques spécifiques en ligne avec le plan d’essais cliniques en cours. Un certain nombre des employés de R&D et de la production dédiée au diabète resteront au sein de Bristol- Myers Squibb afin de faire progresser le portefeuille diabète et soutenir la transition.

«Le diabète est en train de devenir un problème mondial aux proportions épidémiques qui devrait affecter plus de 550 millions de personnes d’ici 2030. Une grande partie de cet impact se fera sentir sur les marchés émergents où AstraZeneca a une forte présence. Au cours des dernières années, nous avons travaillé avec nos partenaires de  Bristol-Myers Squibb pour développer un portefeuille novateur de médicaments anti-diabétiques qui aident à répondre aux besoins de ces patients , a notamment déclaré dans un communiqué Pascal Soriot, directeur général d’AstraZeneca. «L’annonce d’aujourd’hui renforce l’engagement à long terme d’AstraZeneca dans le  diabète, une activité stratégique essentielle et une plate-forme importante pour le retour à la croissance AstraZeneca », a-t-il poursuivi.

Consulter l’annonce d’AstraZenca








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions