Edition du 16-07-2018

L’Autorité de la concurrence favorable à la vente de médicaments en grande surface

Publié le jeudi 19 décembre 2013

Dans un avis rendu public jeudi, l’Autorité de la concurrence a appelé « de ses vœux une animation de la concurrence sur l’ensemble de la chaine de distribution » et s’est prononcée en faveur d’une ouverture encadrée de la distribution au détail des médicaments non remboursables.

En février 2013, l’Autorité de la concurrence a lancé une vaste enquête sectorielle afin d’examiner la distribution en ville du médicament à usage humain. Après plusieurs mois de consultation avec l’ensemble des parties prenantes, elle rend public aujourd’hui un avis dans lequel elle formule un certain nombre d’observations et de propositions.

« Loin d’appeler à une refonte totale de la distribution du médicament en ville, qui pourrait être nuisible à la politique de santé publique », l’Autorité de la concurrence, appelle » de ses vœux une adaptation progressive et limitée du secteur aux nouveaux modes de commercialisation et aux attentes des consommateurs en matière de prix et de services ».

Une ouverture limitée et encadrée de la distribution du médicament en ville

L’Autorité de la concurrence constate dans son avis que l’intensité de la concurrence entre officines est relativement faible comme en témoignent les très forts écarts de prix (de 1 à 4) relevés sur les médicaments non remboursables. « Cette situation est défavorable aux consommateurs, et ce d’autant plus qu’elle s’accompagne d’un manque d’information et de publicité sur les prix, qui les empêchent d’établir des comparaisons », estime-t-elle.

Ainsi, l’Autorité de la concurrence demeure favorable, à l’issue de sa consultation publique, à la vente des  médicaments d’automédication et de certains produits « frontières » (comme par exemple les tests de grossesse, produits d’entretien pour lentilles de contact) en parapharmacie ou en grandes surfaces, en plus des pharmacies. L’autorité se dit ainsi « convaincue, notamment au regard d’exemples étrangers, que ces formes de commerce, qui ont des capacités de négociation très fortes avec les fournisseurs, pourront offrir des avantages aux consommateurs en termes de services ou de prix ».

Elle souligne cependant qu’il « convient d’encadrer la commercialisation par des règles strictes, qui garantissent la qualité et la sécurité de la vente du médicament, et notamment la présence d’un pharmacien diplômé, la création d’un espace de vente dédié et l’obligation de délivrance d’un conseil ». Des mesures, qui selon elle, « permettront de garantir que les médicaments ne seront pas banalisés dans les nouveaux points de vente ».

Limiter les restrictions réglementaires au développement du commerce en ligne

Selon l’autorité, cette ouverture de la distribution limitée et encadrée du médicament doit s’inscrire dans « un contexte de raffermissement du rôle du pharmacien dans le dispositif de santé et de consolidation de ses sources de revenus » et lui donner par ailleurs les moyens d’être dynamique et compétitif sur le segment de l’automédication ».

L’Autorité de la concurrence indique ainsi soutenir la vente en ligne de médicaments d’automédication dans le cadre sécurisé offert par la loi. « Cette nouvelle forme de commercialisation, qui constitue un vecteur de concurrence dans le secteur, est en effet de nature à améliorer le service de distribution et de générer des baisses de prix », estime-t-elle. « Dans la mesure où la loi prévoit que seuls les pharmaciens d’officine peuvent recourir au commerce en ligne de médicaments, ces derniers doivent se saisir de cet instrument nouveau pour dynamiser leur activité professionnelle », indique-elle estimant par ailleurs « nécessaire de limiter autant que faire se peut les restrictions réglementaires au développement du commerce en ligne ».

Consulter l’avis de l’Autorité de la concurrence








MyPharma Editions

Servier : David K. Lee nommé CEO de sa nouvelle filiale commerciale américaine

Publié le 16 juillet 2018
Servier : David K. Lee nommé CEO de sa nouvelle filiale commerciale américaine

Le groupe pharmaceutique Servier vient d’annoncer la nomination de David K. Lee en qualité de Chief Executive Officer (CEO) de sa nouvelle filiale commerciale américaine, Servier Pharmaceuticals (Boston, États-Unis).

B. Braun inaugure son nouveau campus en France

Publié le 16 juillet 2018
B. Braun inaugure son nouveau campus en France

B. Braun, le groupe de technologies médicales, a inauguré son nouveau campus situé à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). Cette implantation, qui met l’accent sur la qualité de vie au travail, témoigne de la volonté du groupe familial allemand de poursuivre le développement de son empreinte humaine et industrielle en France, où il emploie 2 000 personnes.

Stiplastics Healthcaring nomme Laetitia Le Gall Directeur Général

Publié le 16 juillet 2018
Stiplastics Healthcaring nomme Laetitia Le Gall Directeur Général

Stiplastics, société spécialisée dans la création, le développement et la production de solutions plastiques pour les industries pharmaceutiques et l’univers de la santé et de l’e-santé, a annoncé la nomination, effective depuis le 1er juillet 2018, de Laetitia Le Gall en qualité de Directeur général de Stiplastics Healthcaring.

Vaccins : Univercells lève 16 millions d’euros

Publié le 16 juillet 2018
Vaccins : Univercells lève 16 millions d’euros

La société belge Univercells et Global Health Investment Fund (GHIF) ont annoncé la clôture d’un tour de financement de série B d’un montant de 16 millions d’euros ($18.8M). Les fonds levés permettront à Univercells de continuer à développer sa technologie de bioproduction. Son approche novatrice pourrait à terme réduire de façon considérable le capital nécessaire pour produire une large gamme de produits biologiques complexes, tout en limitant l’empreinte au sol des installations, ainsi que les coûts d’exploitation.

Sanofi double sa participation dans deux fonds dédiés à l’innovation

Publié le 13 juillet 2018
Sanofi double sa participation dans deux fonds dédiés à l’innovation

Dans le cadre du Conseil Stratégique des Industries de Santé (CSIS), réuni le 10 juillet à Paris sous l’égide du Premier ministre, Sanofi a annoncé le renforcement de son engagement en faveur de l’innovation, en doublant sa participation dans deux fonds d’investissement dédiés aux sciences de la vie.

GSK inaugure une nouvelle unité de production sur son site d’Evreux en France

Publié le 13 juillet 2018
GSK inaugure une nouvelle unité de production sur son site d’Evreux en France

A l’occasion de son 50ème anniversaire, le site GSK d’Evreux (27) vient d’inaugurer une unité de production dédiée aux nouveaux médicaments inhalés à visée respiratoire Ellipta. Cette nouvelle unité de production Ellipta, fruit d’un investissement de 90 millions d’euros sur 3 ans, permettra au site d’Evreux de renforcer ses capacités de production actuelles de 16 millions d’unités par an.

Takeda : résultats positifs de Phase 3 sur NINLARO® dans le myélome multiple

Publié le 13 juillet 2018
Takeda : résultats positifs de Phase 3 sur NINLARO® dans le myélome multiple

Takeda vient d’annoncer que l’étude randomisée de Phase 3 TOURMALINE-MM3 a satisfait à son critère d’évaluation principal, démontrant que le médicament oral à agent unique NINLARO® (ixazomib), en tant que traitement d’entretien, a permis une amélioration statistiquement significative de la survie sans progression de la maladie par rapport au placebo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions