Edition du 04-03-2021

Diabète : Biocorp signe deux nouveaux partenariats autour de son dispositif connecté Mallya

Publié le jeudi 18 février 2021

Diabète : Biocorp signe deux nouveaux partenariats autour de son dispositif connecté MallyaBiocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de solutions connectées dans le domaine de la santé, vient d’annoncer la signature de deux nouveaux accords avec le taiwanais Health2Sync et l’espagnol SocialDiabetes. Ces deux partenariats portent sur l’intégration de Mallya, dispositif connecté dédié aux stylos à insuline, aux applications digitales développées par Health2Sync et SocialDiabetes afin d’améliorer la qualité de soins des patients diabétiques.

Dans le détail, la plateforme développée par SocialDiabetes (dotée du marquage CE et du 510K de la FDA) permet l’auto-surveillance des doses d’insuline et offre des recommandations personnalisées aux patients. L’ensemble des informations recueillies alimente une plateforme de télémédecine utilisant l’intelligence augmentée à destination des médecins et des centres d’appels spécialisés. A ce jour, cette plateforme est utilisée par environ 250.000 patients diabétiques, essentiellement en Espagne, au Mexique, en Colombie et au Chili.

De son côté, grâce à son moteur d’analyse, l’application commercialisée par Health2Sync formule des recommandations et des conseils personnalisés concernant les repars, l’exercice physique et la gestion de la glycémie, encourageant les utilisateurs à se conformer le plus étroitement possible à leur traitement. La plateforme de gestion des patients utilise des modules d’aide à la décision destinés aux soignants : ces derniers sont ainsi accompagnés de manière à la fois efficace et évolutive dans leurs interventions. La plateforme de gestion des patients est déployée dans plus de 260 hôpitaux et cliniques à Taiwan, en Malaisie et au Japon et l’application mobile est à ce jour utilisée par plus de 600.000 patients répartis entre Taiwan Hong-Kong, le Japon, la Malaisie, Singapour, les USA et l’Australie.

Les patients utilisant ces solutions digitales pourront automatiquement synchroniser les données enregistrées par Mallya, profitant ainsi d’une offre de suivi complète alliant analyse des données glycémiques et remontées des doses d’insuline. Ces informations pourront être transmises en temps réel aux médecins traitants, via un portail dédié, pour améliorer la qualité du dialogue avec les patients, optimiser les plans de traitement et proposer des recommandations personnalisées.

Éric Dessertenne, Directeur Général de BIOCORP, a expliqué : “Ces nouveaux partenariats interviennent alors que nos équipes préparent le lancement commercial à grande échelle de notre dispositif Mallya, déjà compatible avec la quasi-totalité des stylos jetables du marché. Son intégration aux applications les plus utilisées sur des marchés locaux constitue un avantage indéniable pour l’adoption rapide de Mallya sur ces territoires. Health2Sync et SocialDiabetes vont nous permettre d’accélérer notre pénétration en Asie du Sud Est et certains pays d’Amérique Latine, des zones géographiques où la population diabétique et l’usage de la médecine connectée sont extrêmement développés. “

« Health2Sync comble le délai entre deux visites chez le médecin grâce à des échanges digitaux fréquents entre patients et soignants. Les données sur les injections remontées par Mallya amélioreront considérablement le vécu des patients sous insuline », a déclaré Ed Deng, co-fondateur et PDG de Health2Sync. « En découleront une meilleure observance et de meilleurs résultats grâce à la mise à disposition des données à la fois aux patients et aux prestataires de soins de santé ».

« Nous sommes ravis d’initier cet accord avec Biocorp. Mallya est un dispositif à très grand potentiel, le type de technologie de haute qualité que nous souhaitons offrir à nos clients. Les patients exigent de plus en plus des solutions complètes offrant à la fois une connectivité élevée et un support personnalisé basé sur les données. Cette alliance avec Biocorp est un grand pas vers l’écosystème de santé numérique que le marché attend.  » a déclaré María Jesús Salido, cofondatrice et PDG de Social Diabetes.

Source : Biocorp








MyPharma Editions

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

GeNeuro : approbation du DSMB pour la poursuite de son étude de Phase 2 évaluant le temelimab dans la SEP

Publié le 4 mars 2021
GeNeuro : approbation du DSMB pour la poursuite de son étude de Phase 2 évaluant le temelimab dans la SEP

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements ciblant des facteurs clés de progression des maladies neurodégénératives auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé que le Comité de surveillance et de suivi (Drug Safety Monitoring Board, ou DSMB) a autorisé la poursuite, comme prévu et sans modification, de l’étude de Phase 2 évaluant le temelimab chez des patients atteints de sclérose en plaques (SEP).

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le 3 mars 2021
MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Entreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le 3 mars 2021
CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

CVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn.

VIH : les chercheurs d’Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Publié le 3 mars 2021
VIH : les chercheurs d'Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable et ce, sans aucun traitement antirétroviral. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents