Edition du 16-05-2021

GeNeuro : finalisation du recrutement des patients dans l’étude de Phase 2 évaluant le temelimab dans la sclérose en plaques

Publié le jeudi 18 février 2021

GeNeuro :  finalisation du recrutement des patients dans l’étude de Phase 2 évaluant le temelimab dans la sclérose en plaquesGeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements ciblant des facteurs clés de progression des maladies neurodégénératives auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé la fin du recrutement des patients de son étude de Phase 2 évaluant le temelimab dans la SEP, menée à l’Academic Specialist Center (ASC) du Karolinska Institutet, à Stockholm en Suède. Le temelimab est un anticorps monoclonal conçu pour neutraliser une protéine de l’enveloppe pathogène des rétrovirus, la pHERV-W Env.

Une cohorte homogène de 42 patients a été recrutée dans le cadre de l’étude, dénommée ProTEct-MS. Les patients se sont vus administrer le temelimab (18, 36 et 54 mg/kg) ou un placebo et ont été suivis pendant 48 semaines. Les patients inclus dans cette étude sont atteints d’une progression confirmée du handicap sans rechute, à la suite d’un précédent traitement par le rituximab, un anticorps monoclonal dirigé contre l’antigène CD20 très puissant et efficace contre l’évolution aiguë de la maladie (poussées inflammatoires et formation de lésions cérébrales). L’étude, menée en double aveugle et contrôlée par placebo, a été conçue pour évaluer la sécurité, la tolérance et l’efficacité du produit sur la base des derniers biomarqueurs associés à la progression de la maladie.

« Les thérapies modernes de la SEP réduisent fortement l’activité de poussées inflammatoires, mais ont peu d’effet sur l’évolution à long terme du handicap. L’étude ProTEct-MS vise la démonstration d’un nouveau concept thérapeutique dans lequel un composé anti-neurodégénératif, le temelimab, est administré à des patients qui suivent déjà un traitement anti-inflammatoire de haute efficacité. La démonstration de l’effet neuroprotecteur du temelimab dans la SEP et de son potentiel pour répondre au besoin médical clé non satisfait de la progression du handicap a en effet déjà été confirmée précédemment. Nous sommes par conséquent impatients de pouvoir annoncer les résultats de cette étude de premier plan au premier trimestre 2022 », déclare le Professeur David Leppert, Directeur Médical de GeNeuro. « Nous sommes très reconnaissants envers les patients ayant accepté de participer à cette étude très importante et tenons également à remercier l’équipe de l’Academic Specialist Center du Karolinska Institutet de Stockholm pour leurs efforts considérables ayant permis de réduire drastiquement le retard de l’étude dû à la COVID-19 à 6 semaines au lieu des 3 mois initialement prévus. »

Cette étude de Phase 2 qui évalue le temelimab de GeNeuro, menée chez des patients atteints de SEP à l’Academic Specialist Center du Karolinska Institutet, intervient à la suite des résultats positifs de l’étude clinique d’extension de Phase 2b d’une durée de 96 semaines, ANGEL-MS, ayant confirmé l’effet neuroprotecteur du temelimab dans la SEP et démontré son potentiel pour freiner la progression de la maladie.

« La progression de la SEP reste un besoin majeur non satisfait et nous sommes impatients d’explorer le potentiel thérapeutique du temelimab chez des patients dont la maladie progresse sans poussées inflammatoires. Il s’agit à ce jour d’un besoin médical clé très important et non satisfait chez les patients souffrant de SEP. Nous sommes convaincus que cette étude nous permettra de repousser les limites des possibilités thérapeutiques actuelles, » conclut le professeur Fredrik Piehl, Investigateur Principal de l’étude. « À ce jour, les réactions des patients dans le cadre de l’étude, ainsi que leur dévouement et leur participation, malgré le contexte complexe imposé par la COVID-19, ont été très encourageants ».

Source : GeNeuro








MyPharma Editions

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents