Edition du 25-09-2018

Diabète de type 2: Roche et l’IHU ICAN partenaires pour identifier des voies de signalisation et des cibles moléculaires

Publié le mercredi 25 janvier 2012

L’Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT) et l’Institut Hospitalo-Universitaire de cardiologie-métabolisme et nutrition (IHU ICAN) ont annoncé la signature d’un partenariat public-privé afin de mieux comprendre les mécanismes de l’apparition et de la régression du diabète de type 2 chez les patients obèses ayant recours à la chirurgie bariatrique. La collaboration démarre début 2012, pour une durée initiale de 3 ans et un montant total de plus d’un million d’euros.

En effet, une meilleure connaissance des voies de signalisation moléculaires impliquées pourrait permettre d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques et de nouveaux biomarqueurs dans le diabète de type 2.

L’IHU ICAN, qui regroupe les expertises scientifiques et médicales de l’université Pierre et Marie Curie, de l’hôpital Pitié-Salpêtrière et de l’Inserm, a mis en place une cohorte appelée « Registre Chirurgie Bariatrique ». Véritable mine d’informations collectées année après année par l’équipe NUTRIOMIQUE de l’IHU, elle comporte notamment une biobanque d’échantillons sanguins, de sérum et de tissus (intestin, foie et différents types de tissus adipeux) prélevés chez des patients obèses au cours d’une intervention chirurgicale. Cette cohorte apporte des informations sur plusieurs sous-groupes de patients obèses (diabétiques avec rémission suite à la chirurgie, diabétiques sans rémission, non diabétiques etc…).

Grâce aux progrès réalisés en biologie moléculaire et au recours aux biostatistiques, des informations nouvelles peuvent être obtenues et des hypothèses de recherche formulées à partir de ces échantillons. « L’objectif de ce partenariat scientifique est principalement d’identifier les voies de signalisation moléculaires qui contribuent à la régression de la maladie observée à la suite de l’intervention chirurgicale. En effet, Roche cherche à comprendre précisément comment progresse le diabète de type 2 afin d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques potentielles » explique Jacques Mizrahi, responsable de la DTA Cardiovasculaire et Métabolisme au sein de Roche Pharma Research & Early Development.

 Mieux cerner les mécanismes de la régression du diabète de type 2
Plusieurs études ont montré une résolution du diabète chez les patients ayant bénéficié d’une chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité)i. La méta-analyse de Maggard et al. (2005) met en évidence une amélioration ou une résolution du diabète après chirurgie bariatrique dans 64% à 100% des casii. Dans l’étude SOS (Swedish Obese Subjetcts), à 2 ans, l’incidence du diabète était 30 fois plus faible chez les patients opérés que chez les patients non opérés. Malheureusement, le diabète de type 2 peut réapparaitre lors de la reprise de poids. Les mécanismes de l’apparition et de la régression du diabète de type 2 après chirurgie bariatrique sont encore mal élucidés.

L’étude du profil d’expression génique permet de mettre en évidence les gènes exprimés à un temps T dans un échantillon donné et d’obtenir ainsi une « photographie » de l’activité fonctionnelle du tissu analysé. Le partenariat ICAN – Roche permettra de réaliser ce profil pour les différents sous-groupes de patients du Registre Chirurgie Bariatrique et de mieux cerner en particulier les mécanismes sousjacents à la régression/persistance du diabète.

Le département des maladies cardiovasculaires et de Roche souhaite appliquer à la base de données des analyses statistiques poussées qui pourraient faire émerger des différences entre les sous-groupes de patients et repérer les protéines responsables de ces différences.

 Source : Roche

 








MyPharma Editions

Inventiva crée un groupe de travail indépendant sur la NASH

Publié le 25 septembre 2018
Inventiva crée un groupe de travail indépendant sur la NASH

Inventiva a annoncé la création de l’initiative panNASH(TM)*, un groupe de travail sous forme de comité composé d’experts internationaux indépendants, qui visera à promouvoir la visibilité et la compréhension de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), à partager leur expertise en la matière et à établir la meilleure approche dans le traitement de cette maladie.

Bayer présente le site « Mon Corps ma Contraception »

Publié le 25 septembre 2018
Bayer présente le site "Mon Corps ma Contraception"

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Contraception, Bayer présente une approche différente choisie pour apporter des informations de qualité tout en adoptant un ton frais et parfois décalé et en valorisant les nouveaux canaux digitaux.

Lancement du Pfizer Healthcare Hub en France

Publié le 25 septembre 2018
Lancement du Pfizer Healthcare Hub en France

Pfizer, en partenariat avec l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM) et son incubateur iPEPS, a annoncé la création du Pfizer Healthcare Hub France chez Station F. Ce programme vise à accélérer le développement de solutions digitales de santé en conjuguant les expertises de Pfizer et celles de start-ups engagées à ses côtés.

Advicenne : arrivée de deux profils très séniors

Publié le 25 septembre 2018
Advicenne : arrivée de deux profils très séniors

Advicenne, société pharmaceutique spécialiste du développement de produits thérapeutiques adaptés à l’enfant et à l’adulte pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé la nomination de Charlotte Sibley en tant qu’administratrice indépendante au Conseil d’Administration, et de Paul Michalet au poste de Directeur Général Délégué Finance et Administration.

Genfit : évolution organisationnelle en vue d’une année 2019 charnière

Publié le 25 septembre 2018
Genfit : évolution organisationnelle en vue d’une année 2019 charnière

Genfit, société biopharmaceutique focalisée sur la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques visant les maladies du foie, a annoncé un certain nombre d’évolutions organisationnelles destinées à accompagner sa transformation d’une société de R&D en biotechnologies à une société biopharmaceutique intégrée.

Transgene lance myvac™ , une immunothérapie individualisée contre les tumeurs solides

Publié le 25 septembre 2018
Transgene lance myvac™ , une immunothérapie individualisée contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies contre les cancers et les maladies infectieuses, lance myvac™ , une immunothérapie individualisée contre le cancer reposant sur un vecteur viral, qui entrera en clinique dès 2019.

AbbVie : avis favorable du CHMP pour Venclyxto® en association avec le rituximab

Publié le 24 septembre 2018
AbbVie : avis favorable du CHMP pour Venclyxto® en association avec le rituximab

AbbVie, la société biopharmaceutique américaine, vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable concernant le traitement Venclyxto® (vénétoclax) en association avec le rituximab pour les patients présentant une leucémie lymphoïde chronique en rechute/réfractaire (LLC R/R) ayant déjà reçu au moins une ligne de traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions