Edition du 25-09-2021

Accueil » Diabète » Recherche

Diabète : un déséquilibre mondial du financement de la recherche

Publié le jeudi 24 avril 2014

L’activité Intellectual Property & Science de Thomson Reuters a publié une analyse révélant les 35 principaux bailleurs de fonds mondiaux de la recherche contre le diabète. L’étude suggère un déséquilibre régional entre le financement de la recherche, les résultats et le taux de prévalence du diabète.

Les analystes de Thomson Reuters ScienceWatch, une ressource Web ouverte de mesures concernant la science et d’évaluation des performances de la recherche, ont réalisé une recherche sur le Web of Science, identifiant le National Institutes of Health des États-Unis comme la principale organisation de financement, avec 13 436 attestations, suivi du National Natural Science Institute of China, avec 3 354 attestations, et la Juvenile Diabetes Research Foundation (JDRF), avec 2 547 attestations. Les autres 35 principaux bailleurs de fonds comprennent des organismes d’État comme les Instituts de recherche en santé du Canada ; le Ministère de l’éducation, de la culture, des sports, de la science et de la technologie du Japon ; et l’American Heart Association, ainsi que des sociétés pharmaceutiques mondiales géantes comme Novo Nordisk et Pfizer.

Plusieurs régions fortement affectées par cette maladie étaient remarquablement absentes de la liste des 35 principaux bailleurs de fonds. D’après la Fondation internationale du diabète, on estime que 20 millions de gens vivent avec cette maladie en Afrique, et ce continent possède le taux de mortalité le plus élevé. Alors que les chercheurs basés en Afrique ont contribué 1 581 articles liés au diabète, aucune organisation africaine n’est répertoriée parmi les principales agences donatrices. Les régions de l’Asie du Sud-Est, du Moyen-Orient et de l’Inde sont affectées de manière similaire, mais les résultats de leurs recherches et leur représentation parmi les plus importants bailleurs de fonds n’est pas proportionnelle à l’étendue de la maladie. Par exemple, alors que 65 millions des 1,2 milliard d’habitants de l’Inde sont affectés par le diabète, aucune organisation basée en Inde n’a encore émergé parmi les 35 principaux bailleurs de fond, bien que l’Indian Council of Medical Research ait publié 250 articles.

En plus d’avoir publié les résultats de l’étude dans Prominent Funders of Diabetes Research 2008-2013, les analystes ont également créé l’infographie « Financing the War Against the Global Diabetes Epidemic » (Financement de la guerre contre l’épidémie mondiale de diabète) afin d’illustrer le déséquilibre régional entre la recherche, les résultats et les taux de prévalence du diabète.

« Avec une quantité estimée de 382 millions de gens vivant avec le diabète dans le monde, l’identification des 35 principaux bailleurs de fonds est une étape essentielle afin de reconnaître les afflux et carences de la recherche contre le diabète et de son financement dans le monde », a déclaré Gordon Macomber, administrateur délégué du Thomson Reuters Scientific and Scholarly Research. « Les attestations de financement trouvées dans les articles ayant trait à la recherche sur le diabète indexés dans Web of Science ont révélé qu’en dépit de l’étendue importante du diabète dans certaines régions du monde, les organisations de nombre de ces régions n’ont pas encore émergé parmi les plus importants donateurs. »

Pour consulter l’analyse complète, visitez ScienceWatch.








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents