Edition du 15-11-2018

Dispositifs médicaux : Pierre Fabre et BioSerenity s’allient dans le dépistage et le suivi des troubles urinaires

Publié le lundi 14 mai 2018

Dispositifs médicaux: Pierre Fabre Médicament et BioSerenity s'allient dans le dépistage et le suivi des troubles urinairesPierre Fabre Médicament et la start-up française BioSerenity, installée à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, viennent d’annoncer la signature d’un accord portant sur le co-développement, l’accès au marché et la distribution de dispositifs médicaux connectés dans la prise en charge de l’incontinence urinaire.

Cet accord intervient après une première phase de collaboration démarrée fin 2016, au cours de laquelle plusieurs prototypes de textiles connectés ont été mis au point par BioSerenity avec l’aide des équipes de Pierre Fabre Médicament. La nouvelle phase de ce partenariat portera sur la fabrication et la mise sur le marché d’un textile connecté permettant le diagnostic, l’évaluation et le suivi médical des troubles urinaires dans le cadre de l’hyperactivité vésicale. Cette maladie chronique affecte près de 20% de la population des hommes et femmes de plus de 40 ans, dont la vie quotidienne est grandement handicapée par cette pathologie.

En forme de sous-vêtement, le textile connecté se porte au niveau de la ceinture abdominale. Grâce à ses capteurs biométriques enregistrant les différents paramètres de fonctionnement de l’appareil urinaire, il permet de détecter et quantifier en permanence les troubles urinaires du patient, puis de remonter ces mesures enregistrées sur une application mobile vers une plateforme Cloud sécurisée, qui sera consultable par l’urologue pour réaliser un suivi médical en continu.

Selon les termes de l’accord, Pierre Fabre Médicament co-financera la R&D du dispositif connecté. Par la suite, Pierre Fabre aura l’exclusivité de la commercialisation du système en France et dans le monde. Les termes financiers n’ont pas été révélés.

Un partenariat « gagnant – gagnant » pour un textile connecté révolutionnaire 

Vainqueur de l’UroTech Challenge, un hackathon organisé par Pierre Fabre Médicament sur l’hyperactivité vésicale en novembre 2016, BioSerenity a déjà séduit les urologues et les patients de l’association d’Aide aux Patients Incontinents (API) avec son dispositif révolutionnaire.

« Le textile connecté offre une chance unique de changer radicalement la vie des patients et des prescripteurs. Il pourrait fournir un diagnostic plus précis à partir de mesures collectées dans la vie réelle et offrir un meilleur confort d’examen pour le patient, avec moins d’effets secondaires potentiels. En termes de parcours de soins, c’est également une simplification et une économie de coûts ». Selon Pr Xavier Gamé, Professeur en Urologie au CHU de Toulouse.

Ces 18 derniers mois ont été marqués par une collaboration étroite entre les équipes de BioSerenity et Pierre Fabre Médicament. L’attention de BioSerenity s’est concentrée sur le développement des premiers prototypes du dispositif médical connecté, en mettant l’accent sur le traitement et l’interprétation des données relatives aux troubles urinaires. Pierre Fabre Médicament, de son côté, s’est focalisé sur la mise en œuvre et l’intégration du dispositif dans le parcours de soins du patient pour améliorer la qualité de vie, mais aussi sur sa valeur ajoutée comme outil de diagnostic et de suivi médical auprès des prescripteurs. Les partenaires continuent d’étudier les opportunités de développement et d’accès au marché du nouveau dispositif médical pour définir un business model adéquat.

Ce nouvel accord va permettre de développer toute une gamme connectée dans le diagnostic, la prise en charge et le suivi des patients atteints de diverses formes d’incontinence urinaire.

« Ce projet de co-développement est tout à fait en ligne avec notre stratégie en Urologie. En parallèle de nos médicaments, il est important en effet de développer les services et les outils ou solutions qui améliorent le confort de traitement pour les patients et facilitent le travail des prescripteurs, » souligne Dominique Authié, Directeur des Opérations France de Pierre Fabre Médicament.

« Nous avons été séduits par le regard différent et l’énergie créatrice tout au long de nos échanges avec Pierre Fabre Médicament, qui nous a ouvert à son expertise pharmaceutique. Nous allons maintenant aller chercher ensemble la création d’un remboursement pour notre dispositif médical connecté. Nous allons aussi explorer de nouvelles pistes par exemple dans le domaine de l’intelligence artificielle médicale ou l’ouverture à de nouveaux domaines dans lesquels Pierre Fabre est un des leaders. » ajoute Pierre-Yves Frouin, CEO de BioSerenity.

Source : BioSerenity /Pierre Fabre








MyPharma Editions

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Maladies rares et neurodégénératives : Servier soutient le projet de recherche d’une startup américaine

Publié le 14 novembre 2018

Le laboratoire Servier et LabCentral, célèbre incubateur américain de startups innovantes dans le domaine des sciences de la vie, ont annoncé l’attribution du Golden Ticket 2018 (Ticket d’or) à Amathus Therapeutics, une jeune pousse engagée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives, telles que la maladie de Parkinson, et les troubles rares de stockage lysosomal.

Médicaments : 8 Français sur 10 ont confiance

Publié le 14 novembre 2018

Ipsos vient de publier les résultats de la 8e vague de l’Observatoire sociétal du médicament* du Leem. L’enquête dresse un bilan contrasté entre, d’un côté un regain de confiance dans le médicament et dans la place qu’occupent les entreprises du médicament au sein du système de santé, et d’un autre côté une détérioration des items […]

Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Publié le 14 novembre 2018
Alizé Pharma 3 : arrivée de Michael Culler au poste de Chief Scientific Officer

Alizé Pharma 3, une société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques pour le traitement de maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui l’arrivée d’une personne clé dans son équipe de direction et la structuration de son portefeuille de produits pour accompagner son ambition de devenir un leader mondial dans le domaine des maladies rares.

Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Publié le 14 novembre 2018
Stallergenes Greer : feu vert de la FDA pour l’extension aux États-Unis de l’indication d’Oralair®

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a obtenu l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) pour l’extension aux États-Unis de l’indication thérapeutique d’Oralair® (extraits allergéniques de pollens de flouve odorante, dactyle, ivraie, pâturin des prés et fléole des prés), comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique, aux patients âgés de cinq à neuf ans souffrant de rhinite allergique due aux pollens de graminées.

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions