Edition du 19-03-2019

E-santé : les Français la plébiscitent mais l’utilisent peu

Publié le mercredi 15 avril 2015

Selon une étude Deloitte/Ifop, 35% des Français déclarent consulter des sites Internet d’information en santé, 14% disposent d’un Dossier Médical Personnel, 8% ont installé sur leur smartphone des applications mobiles d’information en santé et 7% disposent d’objets santé connectés. Mais, près de la moitié des Français (47%) n’utilisent aucun de ces outils d’information médicale.

L’enquête montre qu’un Français sur deux se déclare partagé quant à la place qu’occupe le système de santé français en matière de e-santé et pointe du doigt son retard.

Le premier bénéfice de la e-santé perçu par les Français réside dans l’amélioration de la coordination des professionnels de santé (81%). Plus de 3 Français sur 4 (77%) estiment également que la e-santé sera efficace pour mieux suivre des indicateurs biologiques de santé comme le pouls, la tension, le poids, mais aussi pour lutter contre les déserts médicaux par 2 Français sur 3.

87% des Français pensent qu’il serait intéressant que des applications mobiles viennent à proposer un contact facilité avec des services d’urgence. De même, 87% pensent qu’une aide à la prise en charge et au suivi de maladies spécifiques ou chroniques serait intéressante. En revanche, encore une très légère partie est prête à payer pour ces applications.

Enfin, en partant du principe que le secret médical et la confidentialité de leurs données médicales sont sécurisés, premier frein à l’utilisation de la e-santé (41% dont un jeune sur deux de moins de 24 ans), les Français se montrent en grande majorité favorables à son développement, et notamment à la transmission électronique de leurs résultats d’examen médicaux entre professionnels de santé (87%), au renouvellement d’ordonnances à distance (84%) et à la réception de leurs données médicales ou de leurs résultats d’examen sous format électronique (81%).

 » Les Français croient au potentiel de l’e-santé et sont favorables à son développement : 4 Français sur 5 la jugent ainsi efficace pour améliorer la coordination entre les professionnels de santé. Toutefois, pour une mise en œuvre à grande échelle de l’e-santé, certains freins restent à lever, notamment l’inquiétude des jeunes face à la confidentialité des données « , commente Mathieu Grosheny, Senior Manager Conseil Assurances de Personnes et Protection Sociale chez Deloitte.

Source : Baromètre Santé 2015 – Deloitte / IFOP menée auprès d’un échantillon de 2000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.








MyPharma Editions

Sanofi : une nouvelle indication de Praluent® approuvée dans l’UE

Publié le 18 mars 2019
Sanofi : une nouvelle indication de Praluent® approuvée dans l'UE

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé une nouvelle indication de Praluent® (alirocumab), pour réduire le risque cardiovasculaire chez les adultes atteints d’une maladie cardiovasculaire athéroscléreuse établie en réduisant les niveaux de cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL-C) en adjuvant à des mesures de correction d’autres facteurs de risque.

Nicox : des données non cliniques sur le NCX 4251 présentées à l’AGS 2019 Annual Meeting

Publié le 18 mars 2019
Nicox : des données non cliniques sur le NCX 4251 présentées à l'AGS 2019 Annual Meeting

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la présentation d’un poster à l’American Glaucoma Society (AGS) 2019 Annual Meeting montrant des données non cliniques visant à évaluer une nouvelle théraphie pour la blépharite, le NCX 4251 candidat médicament de Nicox, utilisant un nouveau mode d’administration directement sur le bord de la paupière, foyer d’origine de […]

Clean Cells fait l’acquisition de BE Vaccines

Publié le 18 mars 2019
Clean Cells fait l’acquisition de BE Vaccines

Clean Cells a fait l’acquisition, le 1er mars dernier, de BE Vaccines, filiale française du groupe pharmaceutique indien Biological E (BE). Basée à Saint-Herblain, BE Vaccines qui compte à ce jour 46 collaborateurs a de solides compétences en GMP, culture cellulaire et production de virus, pour différentes applications telles que la production de vaccins viraux et virus oncolytiques.

Nicox signe un accord sur Zerviate™ pour la Chine

Publié le 15 mars 2019
Nicox signe un accord sur Zerviate™ pour la Chine

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir conclu un accord de licence exclusif avec Ocumension Therapeutics pour le développement et la commercialisation de son produit, Zerviate™ (solution ophtalmique de cetirizine), 0,24%, pour le traitement des conjonctivites allergiques sur un territoire comprenant la Chine continentale, Hong Kong, Macao et Taiwan.

Roche : feu vert européen pour Hemlibra® dans l’hémophilie A sévère sans inhibiteurs anti-facteur VIII

Publié le 15 mars 2019
Roche : feu vert européen pour Hemlibra® dans l’hémophilie A sévère sans inhibiteurs anti-facteur VIII

Roche vient de recevoir la décision de la Commission européenne confirmant que l’Hemlibra® (emicizumab), traitement contre l’hémophilie A, créé par sa filiale Chugai, avait obtenu l’autorisation de commercialisation dans l’UE pour la prophylaxie de routine, des épisodes hémorragiques chez les adultes et les enfants atteints d’hémophilie A sévère (déficience congénitale du facteur VIII, FVIII < 1 %) sans inhibiteurs du facteur VIII.

Sanofi participe à la Semaine de l’industrie du 18 au 24 mars 2019

Publié le 14 mars 2019
Sanofi participe à la Semaine de l’industrie du 18 au 24 mars 2019

A l’occasion de la Semaine de l’industrie, qui aura cette année pour thème « La French Fab en mouvement », le groupe pharmaceutique Sanofi met en lumière son maillage industriel régional et propose au grand public de venir découvrir le dynamisme de ses sites. Pour cette 9ème édition, 20 sites industriels du leader français organiseront de nombreux événements.

Intelligence artificielle : Iktos et Merck collaborent dans trois projets de découverte de médicament

Publié le 14 mars 2019
Intelligence artificielle : Iktos et Merck collaborent dans trois projets de découverte de médicament

Iktos, entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA) appliquée à la conception de nouveaux médicaments, a annoncé jeudi un accord de collaboration avec Merck, entreprise leader dans les sciences et la technologie, dans lequel l’intelligence artificielle (IA) dite de “modèles génératifs” d’Iktos sera utilisée pour faciliter et accélérer la découverte de nouveaux composés prometteurs pour Merck.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions