Edition du 20-05-2019

E-santé : WeHealth by Servier et Deeplink Medical partenaires dans le domaine de l’oncologie

Publié le mardi 20 mars 2018

E-santé : WeHealth by Servier et Deeplink Medical partenaires dans le domaine de l’oncologieWeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe pharmaceutique Servier, et Deeplink Medical, une société lyonnaise d’édition de solutions numériques, ont signé un partenariat pour le développement d’une solution e-santé conçue pour améliorer le suivi des patients atteints de tumeurs solides[1].

L’imagerie est une des clés diagnostic de la prise en charge des patients souffrant de tumeurs solides car elle permet d’évaluer l’efficacité d’un traitement anti-cancéreux. Elle est principalement fondée sur l’évaluation morphologique des tumeurs (taille, densité …) qui peut être estimée par la mesure de critères d’évaluation (ex : RECIST : Response Evaluation Criteria In Solid Tumors). Définis par l’OMS[2], ces critères sont essentiels dans le cadre de l’évaluation d’un nouveau médicament d’oncologie en essais cliniques. Si les oncologues et les radiologues s’entendent sur l’importance de suivre ces critères et sur le besoin réel de les intégrer à leur pratique quotidienne, ils soulignent également la lourdeur de leur collecte et de leur évaluation[3] rendant le processus et le suivi d’évaluation de la réponse tumorale long et complexe.

C’est pour répondre à cette problématique que WeHealth by Servier, et Deeplink Medical, une start-up lyonnaise, se sont associés pour développer un logiciel innovant de suivi et de partage de données facilitant la communication entre les professionnels de santé autour du dossier patient. Ses fonctionnalités permettent de standardiser la prescription, le recueil, l’analyse et le suivi de critères radiologiques complexes selon les normes en vigueur, et de les rendre accessibles, en temps réel, à l’ensemble des praticiens référents. Le logiciel assurera la sécurité et la transparence des données tout au long du processus.

Cette solution devrait ainsi faciliter la communication entre l’ensemble des praticiens impliqués dans le suivi médical et contribuer à améliorer la prise en charge des patients souffrant de tumeurs solides.

« WeHealth by Servier s’investit dans la conception d’un logiciel d’évaluation de la réponse au traitement qui pourrait considérablement optimiser le suivi thérapeutique de patients souffrants de tumeurs solides », a déclaré le Dr David Guez, Directeur de WeHealth by Servier. « Premier outil e-santé dédié à l’oncologie porté conjointement par Servier, il atteste de l’engagement du groupe Servier d’offrir des solutions innovantes et connectées, couvrant tous les besoins thérapeutiques, pour améliorer l’accompagnement des patients dans le suivi de leur maladie ».

L’accord conclu entre WeHealth by Servier et Deeplink Medical porte sur une licence exclusive de distribution mondiale hors France (incluant Monaco et les DROM-COM).

« Ce partenariat est un véritable accélérateur pour notre société. L’association d’un grand groupe comme Servier à l’agilité de notre structure offre une perspective unique de diffusion importante de cet outil.   De plus, cet accord, permettra une projection rapide de cette solution innovante à l’international, pour le plus grand bénéfice des professionnels de santé et donc de leurs patients », explique le Dr Charles Journé, Président de Deeplink Medical.

Depuis mars 2018, cette solution est en phase de test au Centre Léon-Bérard, le centre de lutte contre le cancer de Lyon et Rhône-Alpes (France) pour une durée de 6 mois. Son lancement commercial à l’international est prévu début 2019.

[1]    Tumeurs solides : les cancers solides désignent la multiplication anormale de cellules dans des organes “solides” comme le sein ou la prostate, par opposition à la leucémie, un cancer qui touche le sang et la moelle osseuse.

[2]    OMS : Organisation Mondiale de la Santé

[3]    Etude de marché réalisée par The Research Partnership, Ltd en février 2018 en Europe et aux US sur un échantillon de 75 professionnels de santé.

Source : Servier








MyPharma Editions

Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Publié le 17 mai 2019
Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Servier Pharmaceuticals, la filiale américaine du laboratoire pharmaceutique Servier, a annoncé le 9 mai l’ouverture officielle de son siège américain. L’entreprise étend ainsi sa présence mondiale et franchit une étape supplémentaire pour confirmer sa place d’acteur reconnu de l’industrie pharmaceutique. Aux États-Unis, l’oncologie sera une priorité pour Servier ; d’autres aires thérapeutiques et besoins médicaux seront ciblés par la suite.

Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Publié le 17 mai 2019
Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé que toutes les conditions sont réunies pour le démarrage prochain de l’essai de Phase II testant le candidat-antibiotique DNV3837 dans le traitement des infections à Clostridioides (1) difficile.

Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

Publié le 16 mai 2019
Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’asthme, AstraZeneca a lancé une grande campagne de sensibilisation et d’information pour aider les patients à « prendre ou reprendre le contrôle de leur asthme ». Parce que l’asthme touche 6,7% de la population française et qu’il tue encore près de 900 personnes par an en France…

PEP-Therapy : résultats positifs de l’étude de toxicité réglementaire de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 16 mai 2019

PEP-Therapy, société de biotechnologie qui développe des peptides comme thérapies ciblées en oncologie, a annoncé que son candidat médicament first-in-class, PEP-010, a conclu avec succès l’étude de toxicité réglementaire (GLP toxicity study), progressant ainsi vers son essai clinique de phase I.

Ixaltis : succès de la phase 2 de son produit phare la Litoxetine dans l’incontinence urinaire

Publié le 16 mai 2019

Ixaltis, start-up pharmaceutique spécialisée dans les maladies urogénitales, vient d’annoncer les résultats positifs de la phase 2 du développement clinique pour l’incontinence urinaire de son composé principal la litoxetine.

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

Publié le 16 mai 2019
Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

En signant l’an passé un partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa), Roche s’est engagé pour la première fois à mettre à disposition trois molécules innovantes de son pipeline associées aux tests génomiques tumoraux de dernière génération de Foundation Medicine pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce conduits par la communauté de xacadémique en oncologie et financés par l’INCa et la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer.

DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

Publié le 16 mai 2019
DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

DNA Script a annoncé la clôture d’un tour de table de Série B, sursouscrit, de 35 millions d’euros. Le montant ainsi levé permettra à la start-up française d’accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux, basés sur sa technologie propriétaire de synthèse d’acides nucléiques par voie enzymatique, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents