Edition du 19-05-2019

Domain Therapeutics : un modèle d’affaires validé par l’acquisition de Prexton par Lundbeck

Publié le mardi 20 mars 2018

Domain Therapeutics : un modèle d’affaires validé par l’acquisition de Prexton Therapeutics par Lundbeck Dans un communiqué, Domain Therapeutics a félicité son partenaire Prexton Therapeutics de son acquisition par Lundbeck  pour un montant estimé à 1,1 milliard de dollars. Domain Therapeutics pourra recevoir jusqu’à 125 millions de dollars pour la cession de sa propriété intellectuelle couvrant la série mGluR4 PAM du Foliglurax, découverte par la biotech française et donnée en licence à Prexton.

Le candidat médicament de Prexton, le Foliglurax, est actuellement en essai clinique de Phase II pour la maladie de Parkinson. Il adresse les périodes « off » (périodes de blocage) et les dyskinésies (mouvements involontaires).

La série de composés dont est issu le Foliglurax a été initialement découverte par Domain Therapeutics, puis brevetée, donnée en licence à Prexton en 2013 et enfin cédée dans le cadre de l’acquisition par Lundbeck. Le Foliglurax lui-même a été identifié par Domain dans le cadre d’un travail conjoint avec Prexton qui a permis d’avancer efficacement le programme de la phase de découverte à celle de développement clinique. Cette molécule « first-in-class » est le seul modulateur allostérique du récepteur métabotropique du glutamate de type 4 (mGluR4 PAM) à avoir atteint la clinique.

C’est au double titre des actions détenues dans Prexton et de la cession de son brevet que Domain pourra recevoir jusqu’à 125 millions de dollars, et cela en fonction de l’atteinte de plusieurs étapes de développement.

« Cette transaction, une des plus significatives parmi les acquisitions récentes de sociétés privées européennes, valide la stratégie de partenariat de Domain qui consiste à confier le développement de ses candidats médicaments à des sociétés mono-produit », indique Pascal Neuville, Directeur Général de Domain Therapeutics. « L’équipe de Prexton a réalisé un travail formidable qui a permis au Foliglurax d’atteindre rapidement la clinique avec l’objectif de rendre ce traitement innovant accessible à la population de patients atteints de la maladie de Parkinson. »

« Notre partenariat fructueux avec Domain a permis la sélection du Foliglurax que nous avons pu faire progresser avec succès jusqu’en Phase II », précise François Conquet, Fondateur et Directeur Général de Prexton. « Cette collaboration est un exemple de complémentarité entre deux partenaires ayant l’ambition conjointe de développer un nouveau traitement pour une indication thérapeutique majeure. »

Source : Domain Therapeutics








MyPharma Editions

Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Publié le 17 mai 2019
Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Servier Pharmaceuticals, la filiale américaine du laboratoire pharmaceutique Servier, a annoncé le 9 mai l’ouverture officielle de son siège américain. L’entreprise étend ainsi sa présence mondiale et franchit une étape supplémentaire pour confirmer sa place d’acteur reconnu de l’industrie pharmaceutique. Aux États-Unis, l’oncologie sera une priorité pour Servier ; d’autres aires thérapeutiques et besoins médicaux seront ciblés par la suite.

Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Publié le 17 mai 2019
Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé que toutes les conditions sont réunies pour le démarrage prochain de l’essai de Phase II testant le candidat-antibiotique DNV3837 dans le traitement des infections à Clostridioides (1) difficile.

Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

Publié le 16 mai 2019
Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’asthme, AstraZeneca a lancé une grande campagne de sensibilisation et d’information pour aider les patients à « prendre ou reprendre le contrôle de leur asthme ». Parce que l’asthme touche 6,7% de la population française et qu’il tue encore près de 900 personnes par an en France…

PEP-Therapy : résultats positifs de l’étude de toxicité réglementaire de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 16 mai 2019

PEP-Therapy, société de biotechnologie qui développe des peptides comme thérapies ciblées en oncologie, a annoncé que son candidat médicament first-in-class, PEP-010, a conclu avec succès l’étude de toxicité réglementaire (GLP toxicity study), progressant ainsi vers son essai clinique de phase I.

Ixaltis : succès de la phase 2 de son produit phare la Litoxetine dans l’incontinence urinaire

Publié le 16 mai 2019

Ixaltis, start-up pharmaceutique spécialisée dans les maladies urogénitales, vient d’annoncer les résultats positifs de la phase 2 du développement clinique pour l’incontinence urinaire de son composé principal la litoxetine.

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

Publié le 16 mai 2019
Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

En signant l’an passé un partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa), Roche s’est engagé pour la première fois à mettre à disposition trois molécules innovantes de son pipeline associées aux tests génomiques tumoraux de dernière génération de Foundation Medicine pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce conduits par la communauté de xacadémique en oncologie et financés par l’INCa et la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer.

DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

Publié le 16 mai 2019
DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

DNA Script a annoncé la clôture d’un tour de table de Série B, sursouscrit, de 35 millions d’euros. Le montant ainsi levé permettra à la start-up française d’accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux, basés sur sa technologie propriétaire de synthèse d’acides nucléiques par voie enzymatique, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents