Edition du 12-12-2018

Accueil » Industrie » Produits » Recherche

Eisai et BIAL présentent des nouveaux travaux de recherche sur Zebinix® au congres international de l’épilepsie

Publié le lundi 29 août 2011

Eisai et la société portugaise  BIAL ont annoncé aujourd’hui que 25 résumés mettant en avant un vaste programme de développement pour Zebinix® (acétate d’eslicarbazépine) seront présentés lors du 29ème Congrès international sur l’épilepsie, qui aura lieu à Rome du 28 août au 1er septembre 2011.
 Les présentations évalueront l’utilisation de l’acétate d’eslicarbazépine en monothérapie, son efficacité et son innocuité chez des enfants présentant des crises partielles, les effets cognitifs en traitement d’appoint chez les enfants et son potentiel d’utilisation chez les personnes âgées présentant des crises partielles. Zebinix® (acétate d’eslicarbazépine) est autorisé en Europe pour le traitement adjuvant de l’adulte présentant des crises partielles avec ou sans généralisation secondaire.[1] Le programme de développement en cours vise à étendre les options de traitement pour les patients épileptiques.

 » Nous savons, grâce à des essais terminés et à d’autres en cours, que l’acétate d’eslicarbazépine est un agent thérapeutique d’appoint efficace pour les adultes présentant des crises partielles, avec ou sans généralisation secondaire. Il est facile à doser, bien toléré et peut être pris une fois par jour. Les résultats de ces essais cliniques, associés au vaste programme d’essais cliniques, mettent en avant le potentiel de contrôle des crises par Zebinix® et d’extension de son utilisation dans l’épilepsie « . Professeur Eugen Trinka, Universitätsklinik für Neurologie, Universität Salzburg, Autriche.

Une étude clinique mondiale menée dans 170 centres de 30 pays est en cours pour évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’acétate d’eslicarbazépine en monothérapie de première ligne chez 900 adultes récemment diagnostiqués, par rapport à la carbamazépine à libération contrôlée. Cette étude est totalement conforme aux directives européennes actuelles et pourrait constituer un développement pivot dans l’extension des options de traitement pour les patients épileptiques.

 » Les résultats de cette étude et de celles à venir renforcent l’engagement d’Eisai et de BIAL à développer et fournir de nouveaux traitements pour aider à améliorer la vie des personnes épileptiques. Nous sommes fiers de notre implication dans ce domaine et nous sommes impatients de voir les résultats des études en monothérapie, chez les enfants et les personnes âgées « , a déclaré le Dr Bettina Bauer, Chef de l’Unité Épilepsie d’Eisai Europe.

Suite à l’identification des doses cibles d’acétate d’eslicarbazépine chez l’enfant, un essai est en cours pour fournir les premières données d’efficacité et d’innocuité de l’acétate d’eslicarbazépine dans le traitement des crises d’épilepsie partielles pédiatriques. La comorbidité cognitive étant une source d’inquiétude particulière chez les enfants épileptiques, notamment en raison de l’impact sur l’apprentissage et les interactions psychosociales, une deuxième étude pédiatrique est menée auprès d’enfants et d’adolescents souffrant de crises d’épilepsie partielles réfractaires pour évaluer les effets cognitifs et l’innocuité du traitement adjuvant par acétate d’eslicarbazépine. Les effets cognitifs seront évalués à l’aide du système UBC, une batterie de tests cognitifs validée, et seront reliés aux modifications sur le développement et à la progression de la maladie observés chez la population à l’étude.

L’épilepsie est plus fréquente chez les personnes âgées que chez toute autre population de patients ; cependant, les patients de plus de 65 ans sont rarement inclus dans de vastes essais cliniques en raison du risque accru d’effets secondaires et du potentiel d’altération des propriétés pharmacocinétiques. Il a préalablement été démontré que la pharmacocinétique de l’acétate d’eslicarbazépine est similaire à la fois chez les volontaires sains jeunes et ceux âgés, ce qui suggère que l’acétate d’eslicarbazépine peut être une option thérapeutique utile chez cette population de patients. L’étude en cours vise à évaluer les effets de l’acétate d’eslicarbazépine sur la fréquence des crises et son innocuité comme traitement adjuvant chez les personnes âgées.

Outre les études menées auprès de populations de patients spécifiques, l’utilisation de l’acétate d’eslicarbazépine chez une population adulte plus vaste a également été évaluée et présentée lors du CIE à Rome en 2011. Les résultats d’une analyse post-hoc de l’efficacité et de l’innocuité chez des patients souffrant d’épilepsie partielle ont révélé que les patients réfractaires au traitement continu par carbamazépine répondent bien au traitement adjuvant par acétate d’eslicarbazépine.[2]

Les essais devraient s’achever entre 2012 et 2013 et les résultats permettront de guider les options de traitement futures pour les patients adultes souffrant d’épilepsie ainsi que pour les populations spécifiques que sont les patients âgés et ceux en pédiatrie.

Références

1 Zebinix SPC (last updated January 2011): Available from: http://www.medicines.org.uk/emc/medicine/22376/SPC

2 Halasz P, Ben-Menachem E, Gil-Nagel, et al.An evaluation of efficacy and safety of adjunctive eslicarbazepine acetate in three double-blind clinical studies on patients with partial-onset seizures unsatisfactorily treated with carbamazepine. Presented at the International Epilepsy Congress Tuesday 30 August 2011 (Abstract Number 428/Ref 021.

Source: Eisai Europe Limited








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Publié le 11 décembre 2018
Boehringer Ingelheim réorganise ses activités en France

Boehringer Ingelheim a annoncé lundi 10 décembre son intention de réorganiser ses activités en France. Présenté aux instances représentatives du personnel, ce projet répond à des enjeux majeurs pour finaliser l’intégration de Merial, deux ans après son acquisition, et pour demeurer compétitif dans un secteur de plus en plus contraint notamment en santé humaine.

genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

Publié le 11 décembre 2018
genOway et Merck signent une alliance stratégique sur la technologie CRISPR/Cas9

genOway et Merck ont annoncé avoir conclu une alliance stratégique dans le domaine des modèles CRISPR/Cas9 pour le marché des modèles de rongeurs, comprenant une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche. Les deux sociétés vont ainsi collaborer au développement de nouvelles technologies innovantes utilisant CRISPR/Cas9, technique dite des « ciseaux moléculaires » permettant de couper l’ADN à un endroit précis du génome, dans n’importe quelle cellule.

Cellectis : William Monteith nommé Vice-Président Senior U.S. Manufacturing

Publié le 11 décembre 2018
Cellectis : William Monteith nommé Vice-Président Senior U.S. Manufacturing

Cellectis, société biopharmaceutique de stade clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé la nomination de William (Bill) Monteith en qualité de Vice-président senior U.S. manufacturing.

LNC Therapeutics : le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan rejoignent le Conseil d’Administration

Publié le 11 décembre 2018
LNC Therapeutics : le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan rejoignent le Conseil d'Administration

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, élargit son Conseil d’Administration à deux nouveaux membres externes, le Dr Mathieu Simon et Catherine Combot-Plétan.

Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Publié le 11 décembre 2018
Néovacs et Centurion Pharma poursuivent leur coopération dans le lupus

Néovacs, leader de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, a confirmé la volonté de Centurion Pharma de poursuivre le partenariat sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en juillet 2017 pour le développement de l’IFNalpha Kinoïde dans l’indication lupus.

Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Publié le 10 décembre 2018
Genomic Vision : de nouveaux résultats préliminaires pour son test d’intégration du HPV dans le génome humain

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé qu’elle a présenté de nouveaux résultats préliminaires prometteurs lors du congrès Eurogin 2018, manifestation scientifique internationale dédiée au virus HPV (Papilloma Virus Humain) qui s’est déroulée à Lisbonne, du 2 au 5 décembre 2018.

Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Publié le 10 décembre 2018
Thérapie génique du Syndrome de Crigler-Najjar : un 1er patient traité dans un essai européen mené par Généthon

Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, a annoncé le traitement du premier patient atteint du Syndrome de Crigler-Najjar, une maladie rare du foie, en France, dans le cadre de l’essai clinique européen de thérapie génique de phase I/II –CareCN- dont il est le promoteur.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions