Edition du 24-10-2020

Emploi: l’Inra recrute 51 chercheurs en 2012

Publié le samedi 28 janvier 2012

Dans le cadre de sa campagne de recrutement 2012, l’Institut National de la Recherche Agronomique lance une vaste campagne de recrutement : 51 postes de chargés de recherche seront à pourvoir pour les candidats, invités à s’inscrire du 26 janvier au 28 février. L’INRA, 1er institut en Europe et 2ème dans le monde dans les sciences de l’agriculture, propose aux jeunes chercheurs de rejoindre un organisme de recherche au cœur des enjeux de la sécurité alimentaire mondiale.

Les recherches de l’INRA sont guidées par l’évolution des questionnements scientifiques et orientées par les défis planétaires posés par l’alimentation, l’agriculture et l’environnement, dans une période de forts changements.

En effet, jamais les curseurs de l’agriculture n’ont été autant et simultanément en mouvement. Le changement climatique nécessite d’adapter des cultures en même temps qu’il favorise l’émergence de nouvelles maladies ou nuisibles. La démographie mondiale augmente : 7 milliards d’habitants aujourd’hui, 9 milliards en 2050. Les ressources fossiles comme le pétrole diminuent en même temps que les terres agricoles (dont la surface globale diminue), qui devront être employées pour d’autres usages (stockage de CO2). Les pays en voie de développement changent leurs habitudes alimentaires et impactent de ce fait la demande agricole.

L’Inra doit donc plus que jamais produire, en recrutant de nouveaux talents, des connaissances fondamentales et construire grâce à elles des innovations et des savoir-faire pour la société

Des chercheurs pour répondre aux enjeux de demain
Les 51 postes proposés cette année couvrent de nombreuses disciplines : la biochimie, la biologie moléculaire, la génomique, la physiologie, l’endocrinologie, la microbiologie, les maladies infectieuses, l’écologie, les sciences de l’environnement, la génétique quantitative, l’agronomie, les sciences des végétaux, les sciences des productions animales, les mathématiques, les statistiques, la sociologie, l’économie, …

Les futurs chercheurs de l’INRA, titulaires d’un doctorat ou son équivalent, ont déjà soutenu une thèse, valorisée par des publications. Ainsi, en rejoignant l’Institut, ils mettent leur savoir au service des grandes orientations de l’institut. Au-delà de leur expertise, il est attendu des candidats une grande ouverture d’esprit, des capacités d’adaptation et de travail en équipe. Compte tenu de l’échelle globale des enjeux à relever, une véritable culture de l’international est également requise.

 51 postes à pourvoir partout en France …

Unités de Recherche : nombre de postes à pourvoir

Versailles-Grignon : 11
Jouy-en-Josas : 8
Toulouse : 6
Clermont-Ferrand – Theix- Lyon : 5
Paca : 4
Angers – Nantes : 3
Dijon : 3
Rennes : 3
Bordeaux – Aquitaine : 2
Montpellier : 2
Tours : 2
Nancy : 1
Orléans : 1

… Pour des chercheurs du monde entier

Le dispositif de recrutement mis en place par l’INRA est d’ailleurs pensé pour l’international. En effet, l’Institut relaie des annonces sur les 5 continents afin de donner l’opportunité à des scientifiques du monde entier de rejoindre ses effectifs. « L’excellence des chercheurs recrutés aujourd’hui détermine notre capacité à faire face demain aux grands défis de la recherche en alimentation, agriculture et environnement » déclare Thierry Boujard, adjoint au DRH de l’INRA.

 Les étapes du recrutement à l’INRA :

• 1ère étape : du 26/01/12 au 28/02/12
Le candidat dépose un dossier de candidature.
Rubrique les hommes et les femmes

• 2ème étape : admissibilité : avril-mai 2012
Les jurés évaluent les dossiers de candidature.

• 3ème étape : admission : juin-juillet 2012
Les jurés auditionnent les candidats admissibles.

• 4ème étape : à partir de juillet 2012
Prise de fonction du candidat recruté.

Plus d’inforamtions: http://www.inra.fr/drh/cr2012/

Source : Inra








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents