Edition du 18-05-2021

Erytech : des données précliniques anti-tumorales avec erymethionase présentées lors de l’AACR 2017

Publié le mardi 21 mars 2017

Erytech : des données précliniques anti-tumorales avec erymethionase présentées lors de l’AACR 2017Erytech Pharma, la société lyonnaise qui développe à partir de sa plateforme propriétaire d’encapsulation de médicaments dans les globules rouges des thérapies innovantes contre des formes rares de cancers et des maladies orphelines, présentera de nouvelles données anti-tumorales concernant son produit préclinique erymethionase (ERY-MET) lors du Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui aura lieu du 1er au 5 avril 2017 à Washington, D.C.

Ces résultats précliniques démontrent qu’erymethionase, qui encapsule de la méthionine gamma-lyase (MGL) dans des globules rouges grâce à la plateforme technologique ERYCAPS d’Erytech, représenterait une nouvelle approche thérapeutique prometteuse, à même de traiter de nombreuses indications en oncologie en s’appuyant sur le métabolisme de la méthionine. Ces données seront présentées* pendant le congrès par le Dr Vanessa Bourgeaux, Directrice de Projets chez Erytech, lors d’une séance de présentation de posters.

Le Dr Bourgeaux déclare : « La dépendance à la méthionine est devenue au cours des vingt dernières années une cible de grand intérêt pour lutter contre les cancers. Si l’utilisation de méthionine gamma-lyase est une stratégie prometteuse pour ces cancers, sa demi-vie très courte dans l’organisme lui a interdit jusqu’à présent de devenir un traitement contre le cancer. Or, nos travaux montrent que lorsqu’elle est encapsulée dans des globules rouges grâce à notre plateforme technologique ERYCAPS, la méthionine gamma-lyase est protégée de la dégradation et surmonte ses limitations pharmacocinétiques avec une augmentation de sa demi-vie in vivo. Cela permettrait ainsi d’envisager une possible utilisation de la méthionine gamma-lyase pour le traitement d’un large éventail de cancers montrant une sensibilité à la méthionine. »

Gil Beyen, Président-Directeur Général d’Erytech, ajoute : « Erymethionase représente un nouveau produit candidat dans notre arsenal de solutions destinées à affamer les tumeurs. Erytech continue de construire sa plateforme dans le domaine du métabolisme des cancers avec ce second produit candidat, qui s’ajoute à l’eryaspase (GRASPA®), son produit candidat le plus avancé. Les posters présentés lors de deux congrès d’immunothérapie en début de mois, et maintenant la présentation à l’AACR de ces nouvelles données prometteuses avec l’erymethionase, soulignent la volonté d’Erytech de développer sa plateforme technologique avec de nouveaux produits et applications. »

La méthionine est un acide aminé essentiel, nécessaire à la croissance et à la multiplication de toutes les cellules. La prolifération des cellules tumorales à croissance rapide nécessite des quantités de méthionine très élevées. L’enzyme méthionine gamma-lyase (MGL) permet d’affamer les tumeurs en réduisant les taux systémiques de méthionine. La MGL est dotée d’une demi-vie courte et son activité enzymatique dépend d’un cofacteur dérivé de la vitamine B6, qui est naturellement présent dans les globules rouges. Les études précliniques conduites avec erymethionase dans des modèles murins ont cherché à étudier la protection de la MGL permise par son encapsulation dans des érythrocytes (globules rouges), face à la dégradation et aux réactions immunitaires.

Les chercheurs d’Erytech ont démontré que l’encapsulation de la MGL dans les globules rouges améliorait sensiblement la demi-vie de l’enzyme et procurait un cofacteur actif permettant d’accroître l’activité de la MGL et donc d’affamer les tumeurs. La demi-vie de la MGL est ainsi passée de moins de 24 heures à l’état libre à plus de 10 jours après encapsulation dans les globules rouges, sans toxicité. L’étude préclinique a montré que l’association d’une injection intraveineuse hebdomadaire unique d’erymethionase et d’une supplémentation quotidienne en pyridoxine (PN), entraînait une déplétion en méthionine prolongée dans le plasma, et une inhibition de la croissance tumorale de 85 % dans le modèle murin de glioblastome et de 72 % dans le modèle murin de cancer gastrique, pendant 45 jours après la cinquième dose d’erymethionase. Des injections répétées d’erymethionase ont également été efficaces contre des tumeurs établies dans le modèle de cancer gastrique, entraînant une régression tumorale complète.

Ci-dessous les détails complets de la présentation lors de l’AACR :

* Abstract n°2134 / Poster n°3 : “Use of methionine gamma-lyase-loaded erythrocytes to induce effective methionine depletion of cancer therapy” – Présentation : Dr Vanessa Bourgeaux
Séance de posters/Section : PO.ET01.09 — Nouvelles cibles 2/Section 6
Date : Lundi 3 avril 2017
Heure : de 13h00 à 17h00 (heure locale)
Lieu : Convention Center, Halls A-C

Source : Erytech








MyPharma Editions

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un nouveau financement public de 10,7 millions d’euros pour le développement de son vaccin multi-cibles et multi-variants

Publié le 18 mai 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un nouveau financement public de 10,7 millions d’euros pour le développement de son vaccin multi-cibles et multi-variants

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir obtenu un financement public de 10,7 millions d’euros dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Capacity Building », opéré pour le compte de l’état par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et du plan France Relance afin de soutenir le programme de développement de CoVepiT, son vaccin multi-variants contre la COVID-19 en cours de Phase 1 clinique.

Advicenne : la FDA accepte le protocole modifié de l’étude de phase III pour son traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd)

Publié le 18 mai 2021
Advicenne : la FDA accepte le protocole modifié de l'étude de phase III pour son traitement de l'acidose tubulaire rénale distale (ATRd)

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’acceptation par la Food and Drug Administration (FDA – autorité de santé américaine) du protocole modifié de l’essai pivot de phase III mené aux États-Unis avec ADV7103 (Sibnayal™) dans l’acidose tubulaire rénale distale primaire (ATRd).

COVID-19 : l’essai de phase II du candidat-vaccin de Sanofi et GSK induit une forte réponse immunitaire chez les adultes

Publié le 17 mai 2021
COVID-19 : l’essai de phase II du candidat-vaccin de Sanofi et GSK induit une forte réponse immunitaire chez les adultes

Dans le cadre d’une étude de phase II menée auprès de 722 volontaires, le candidat-vaccin recombinant avec adjuvant contre la COVID-19 de Sanofi et GSK a induit la production de concentrations élevées d’anticorps neutralisants chez les adultes, toutes tranches d’âge confondues, à des niveaux comparables à ceux observés chez des personnes qui s’étaient rétablies d’une infection COVID-19. Une étude pivot internationale de phase III devrait débuter dans les prochaines semaines.

GenSight Biologics : Françoise de Craecker nommée à son Conseil d’administration

Publié le 17 mai 2021
GenSight Biologics : Françoise de Craecker nommée à son Conseil d’administration

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée au développement et à la commercialisation de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la nomination de Françoise de Craecker à son Conseil d’administration, en remplacement de Natalie Mount. Mme de Craecker rejoint le Conseil en qualité d’administrateur indépendant.

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents