Edition du 22-10-2020

Haute Autorité de Santé : nouvelles fonctions pour Nicolas Labrune et Cédric Carbonneil

Publié le mardi 21 mars 2017

Haute Autorité de Santé : nouvelles fonctions pour Nicolas Labrune et Cédric CarbonneilLa Haute Autorité de Santé (HAS) a annoncé la nomination, le 8 mars dernier, de Nicolas Labrune, Maître des requêtes au Conseil d’Etat, au poste de directeur délégué de l’institution. Cédric Carbonneil, docteur es sciences en immunologie, a également été nommé, à compter du 13 mars, aux fonctions de chef du service d’évaluation des actes professionnels au sein de la direction de l’évaluation médicale, économique et de santé publique.

. Nicolas Labrune, 32 ans, a été nommé directeur délégué de la HAS à compter du 8 mars dernier. Il occupait depuis le 2 novembre dernier le poste de conseiller auprès de la direction de la HAS en charge des affaires juridiques, des affaires internationales, de la maîtrise des risques et du contrôle interne. Il remplace au poste de directeur délégué Sébastien Leloup, devenu directeur de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (Oniam) le 27 février dernier. Il travaille toujours aux côtés de la présidente, Agnès Buzyn, et du directeur, Dominique Maigne.

Nicolas Labrune a suivi un double cursus à la fois scientifique, à l’Ecole Normale Supérieure de Paris (2002-2008), et de haut fonctionnaire, à l’Ecole Nationale d’Administration (2009-2011). Il est en outre titulaire d’un magistère de biologie et de biochimie, d’un Master en « Sciences de l’univers et de l’environnement, écologie » ainsi que d’un Master mention « Affaires publiques » obtenu à Sciences Po Paris.


. Cédric Carbonneil,
40 ans, a été nommé chef du service Evaluation des actes professionnels (SEAP) au sein de la Direction de l’évaluation médicale, économique et de santé publique de la HAS à compter du 13 mars dernier. Il succède à Michèle Morin-Surroca, devenue directrice adjointe responsable du Département des produits de santé (DPROD) à la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés, et dont il était l’adjoint depuis octobre 2016.

Cédric Carbonneil est titulaire d’un doctorat en immunologie de l’Université Paris V René Descartes. En 2000, il intègre l’Inserm où il mène de 2004 à 2005 un post-doctorat au sein de l’unité U743, qui travaille en partenariat avec l’ANRS sur le développement de molécules microbicides anti-VIH. Puis, entre 2006 et 2011, il intègre la HAS en tant que chef de projet au sein du SEAP où il mène des évaluations de technologies de santé en vue de leur remboursement et des analyses comparatives internationales dans le cadre du projet EunetHTA. Il rejoint alors le ministère de la santé et occupe jusqu’en septembre 2016 le poste de chargé de mission Innovation au sein de la Direction générale de l’offre de soins, en étant notamment en charge du Programme de Recherche Médico-Economique (PRME), de l’évolution du forfait innovation et de la création du Référentiel des actes innovants hors nomenclature de biologie et d’anatomocytopathologie (RIHN).

Source : HAS








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents