Edition du 10-12-2022

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte d’une étude de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le lundi 19 avril 2021

Erytech : fin du recrutement de la 1ère cohorte de Phase 1 avec eryaspase en 1ère ligne du cancer du pancréasErytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé la fin du recrutement de la première cohorte, et le passage à la prochaine et potentiellement dernière dose dans une étude clinique de Phase 1, rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare eryaspase dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas.

L’étude clinique de Phase 1 à bras unique et avec des cohortes de doses croissantes, rESPECT IST (NCT04292743), évalue la sécurité d’eryaspase associé au mFOLFIRINOX. Cette étude, menée par le Dr. Marcus Noel (Professeur agrégé de médecine à l’université de Georgetown, Washington DC, États-Unis), recrutera environ 18 patients n’ayant reçu aucune chimiothérapie préalable pour le traitement d’un cancer du pancréas localement avancé ou métastatique. FOLFIRINOX est l’un des deux protocoles de chimiothérapie de première intention les plus couramment utilisés dans le cancer du pancréas, malgré sa toxicité.

L’étude a démarré à la fin de l’année dernière et la première cohorte de trois patients est désormais recrutée. Après avoir examiné les données de sécurité, le comité chargé d’évaluer l’augmentation des doses a conclu qu’aucune toxicité limitant la dose (TLD) n’avait été observée dans la première cohorte ayant reçu une dose thérapeutique de 75 U/kg d’eryaspase, et à ce jour une bonne tolérance au traitement a été observée chez tous les patients.

Il est intéressant de noter que deux des trois patients traités ont obtenu une réponse partielle et une diminution significative du taux de CA19-9, un marqueur tumoral de certains types de cancer du pancréas, tandis que chez le troisième patient, la maladie s’est stabilisée après le premier cycle de traitement. L’étude va maintenant se poursuivre avec la cohorte suivante, avec une dose augmentée à 100 U/kg d’eryaspase, la plus élevée pour cette étude et présumée comme étant la dose maximale tolérable (DMT), si aucune toxicité limitant la dose n’est observée.

Le Dr. Marcus Noel commente : « Le début de l’étude a été très encourageant : eryaspase associé au mFOLFIRINOX a été bien toléré dans la première cohorte avec une dose pertinente d’un point de vue thérapeutique. Il est encore tôt et, bien que l’étude ne soit pas conçue pour évaluer l’efficacité d’eryaspase, les réductions du taux de CA19-9 observées et les réponses partielles obtenues chez deux patients sur trois sont prometteuses. »

Le Dr. Iman E-Hariry, Directrice Médical d’ERYTECH, ajoute : « Nous sommes très heureux de travailler aux côtés du Dr. Noel à l’Université de Georgetown et nous nous félicitons du bon démarrage de l’étude. Nous avons hâte de traiter les patients de la prochaine cohorte et nous espérons déterminer la DMT dans les prochains mois. Par ailleurs, les premiers résultats de l’étude de Phase 3 TRYbeCA-1 dans le traitement de seconde ligne du cancer du pancréas sont attendus pour le quatrième trimestre de cette année. Si cette étude confirme les bénéfices en termes de survie déjà observés dans la précédente étude de Phase 2, nous envisagerions le lancement d’une étude pivot dans le traitement de première ligne du cancer du pancréas, et potentiellement dans d’autres indications comme le cancer du pancréas localement avancé. »

Source : ERYTECH








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents