Edition du 16-10-2018

Erytech lève 30 M€ pour accélérer son développement aux Etats-Unis et dans les tumeurs solides

Publié le jeudi 23 octobre 2014

Erytech Pharma, la biotech française qui développe des traitements innovants qui « affament les tumeurs » vient d’annoncer la réalisation d’une émission d’actions nouvelles d’un montant de 30 M€. Une augmentation de capital souscrite à 68% par des investisseurs américains qui vise à étendre ses indications thérapeutiques en oncologie et accélérer ses développements cliniques.

« Suite aux bons résultats de Phase III observés dans notre étude clinique avec GRASPA® dans la leucémie aiguë lymphoblastique, la stratégie d’Erytech Pharma est d’accroitre encore le potentiel de ce produit vers d’autres indications, comme les lymphomes et les tumeurs solides, et d’accélérer nos efforts aux Etats-Unis. Au travers de cette opération réussie et sursouscrite, nous avons établi la base financière pour cette stratégie de croissance, tout en élargissant davantage notre actionnariat aux Etats-Unis, le marché de référence pour notre secteur.», déclare dans un communiqué Gil Beyen, Président Directeur Général d’Erytech.

Erytech indique que le produit de l’opération est destiné à fournir à la société des moyens supplémentaires pour financer :

le développement complet de 2 nouvelles études cliniques de Phase II ou de Phase III d’ERYASP™/GRASPA® en oncologie ou hémato-oncologie ;
l’accélération du développement de la Phase clinique I/II d’ERYASP™/GRASPA® aux Etats-Unis et la réalisation complète d’une étude clinique supplémentaire ;
le développement préclinique et clinique de Phase I d’ERY-MET dans une indication thérapeutique en oncologie et la production pharmaceutique de lots GMP de méthioninase en complément du financement Bpifrance ;
les coûts réglementaires ou cliniques liés à l’enregistrement d’ERYASP™/GRASPA® en Europe ;
les coûts de structure engagés pour la réalisation des projets ci-dessus.

Par ailleurs, Erytech précise qu’elle financera avec cette augmentation de capital sa quote-part des futures dépenses pour ERY-MET soit 52% sachant que le financement Bpifrance prend en charge 48% des coûts du projet, tel que défini au contrat.

« Cette opération confirme la forte attractivité du positionnement d’Erytech pour les investisseurs internationaux, notamment auprès des fonds spécialisés américains. L’extension des indications thérapeutiques d’ERYASP™/GRASPA®, l’accélération de nos développements aux Etats-Unis et le développement du nouveau candidat médicament ERY-MET contribueront à la croissance de la valeur stratégique de notre technologie et de notre portefeuille de produits dans l’oncologie », conclut Gil Beyen, PDG d’Erytech Pharma.

Source : Erytech








MyPharma Editions

LNC Therapeutics acquiert les droits d’exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l’université de Cornell

Publié le 15 octobre 2018
LNC Therapeutics acquiert les droits d'exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l'université de Cornell

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé avoir conclu avec l’université de Cornell (Ithaca, NY, USA) un accord de license exclusif pour l’acquisition des droits d’exploitation sur sa famille de brevets Christensenella.

Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

Publié le 15 octobre 2018
Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

À la suite de la remise du rapport Villani, le Président de la république avait annoncé que la santé serait un des secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle. Le 16 mai dernier, Agnès Buzyn avait lancé une mission de préfiguration afin de créer un « Health Data Hub » et d’élargir le système national de données de santé.

Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Publié le 15 octobre 2018
Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé qu’un abstract sur des données précliniques démontrant que le GKT831, le produit candidat phare de la société, a fait régresser la fibrose dans un modèle de souris déficientes en MDR2, sera présenté lors du congrès annuel de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) (le « Liver Meeting® »), qui se tiendra à San Francisco du 9 au 13 novembre 2018.

Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Publié le 15 octobre 2018
Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, a annoncé la sortie d’un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde doublé en anglais et sous-titré en chinois, coréen, français et espagnol, célébrant la Journée mondiale de l’arthrite le 12 octobre.

Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Publié le 11 octobre 2018
Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 9 octobre 2018, à la cooptation de Michael Danon, Directeur Général Adjoint et Secrétaire Général du Groupe Pierre Fabre, dans la famille géographique des « moyens laboratoires français ». Il remplace Frédéric Duchesne.

Néovacs : poursuite du développement de l’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Publié le 11 octobre 2018
Néovacs : poursuite du développement de l'IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Néovacs a annoncé la poursuite du développement de son vaccin thérapeutique phare : L’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud avec la société coréenne CKD pharm, sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en décembre 2015 d’une valeur potentielle de 5M€ au total. Cet accord de licence vise le développement et la commercialisation de l’IFNalpha Kinoide dans les indications Lupus et Dermatomyosite, en Corée du Sud.

OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d’essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

Publié le 11 octobre 2018
OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d'essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

OSE Immunotherapeutics a annoncé la soumission d’une demande d’autorisation d’un essai clinique de Phase 2 de Tedopi® dans le cancer du pancréas avancé ou métastatique. Cet essai évaluera Tedopi®, 10 néoépitopes associés qui activent les lymphocytes T cytotoxiques, utilisé seul ou en combinaison avec nivolumab, inhibiteur de point de contrôle immunitaire qui lève les freins empêchant l’action des lymphocytes T, versus le traitement de maintenance standard par Folfiri*.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions