Edition du 23-01-2021

Erytech: résultats complémentaires positifs de phase III avec ERY-ASP/GRASPA® dans la leucémie aiguë lymphoblastique

Publié le lundi 8 décembre 2014

Erytech Pharma, la société biopharmaceutique lyonnaise qui développe des traitements innovants en « affamant les tumeurs » contre la leucémie aiguë et d’autre indications en oncologie, vient d’annoncer des résultats complémentaires positifs concernant son étude clinique pivot avec ERY-ASP/GRASPA® dans la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL).

Erytech rappelle que « les données positives concernant les objectifs primaires de l’étude clinique de Phase III GRASPIVOTALL avaient été rapportées fin septembre, et avaient montré que l’étude avait atteint ses deux objectifs primaires : une réduction significative des réactions d’hypersensibilité avec ERY-ASP/GRAPSA®, tout en maintenant une activité de l’asparaginase plus longue qu’avec la L-asparaginase native (L-ASP) dans le bras contrôle. L’étude avait également montré des résultats favorables chez les patients déjà allergiques à la L-asparaginase, à la fois en terme d’hypersensibilité que d’activité de l’asparaginase ».

Des résultats complémentaires basés sur les principaux objectifs secondaires ont été présentés et discutés lors d’une réunion des investigateurs organisée par Erytech et son partenaire Orphan Europe (Groupe Recordati) en marge du congrès annuel de la Société Américaine d’Hématologie (ASH) qui se tient à San Francisco. « Il est important de noter que l’étude n’était pas conçue pour démontrer une différence statistiquement significative concernant les objectifs secondaires », souligne la société. Toutefois, les résultats complémentaires montrent :

– un taux de rémission complète (RC) significativement meilleur, une tendance à l’amélioration de la survie globale (OS) et à la survie sans évènement (EFS) avec ERY001 comparé à la L-asparaginase native (L-ASP) ; les médianes de l’OS et de l’EFS n’étant pas atteintes après un an de suivie ;
– un meilleur profil de tolérance, notamment avec de s paramètres de la coagulation améliorés, en plus de la réduction des réactions d’hypersensibilité (aucune réaction d’allergie avec ERY001 contre 43% avec L-ASP, avec 25% d’allergies sévères de grade 3 ou supérieur) ;
– que ni la gravité de la maladie, ni l’âge des patients (enfants versus adultes) n’influencent les conclusions de l’étude ;
des résultats favorables chez les patients ayant des antécédents d’hypersensibilité à la L-asparaginase (bras exploratoire « HypSen » non randomisé).

« Sur la base de ces résultats, je crois qu’ERY001 est une option adaptée pour les patients en rechute de LAL, en maintenant l’efficacité de l’asparaginase tout en améliorant la tolérance. De plus, les résultats de cette étude représentent une avancée importante dans le traitement des patients atteints de LAL qui ont un risque important de réaction d’hypersensibilité à l’asparaginase, ce qui reste aujourd’hui un besoin médical insatisfait, » commente le Professeur Yves Bertrand, onco-hématologue à l’IHOP (Institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique) à Lyon (France) et investigateur principal de l’étude GRASPIVOTALL.

« Ce que nous avons appris de cette analyse complémentaire des données de Phase III – la différence significative de la rémission complète, une tendance à l’augmentation de la survie, et une amélioration  significative des paramètres clés de la tolérance – dépasse nos attentes et les objectifs de cette étude. Les résultats de phase III vont soutenir les plans de la société, c’est à dire la soumission du dossier de demande de mise sur le marché d’ERY-ASP/GRASPA® dans l’union européenne au premier semestre 2015 et l’accélération du développement clinique aux Etats-Unis, » ajoute Gil Beyen, PDG d’Erytech.

Source : Erytech








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents