Edition du 24-04-2018

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Fluofarma et Roche vont développer un outil prédictif de la toxicité des médicaments

Publié le mercredi 21 octobre 2009

Fluofarma et Roche vont développer un outil prédictif de la toxicité des médicamentsFluofarma, société basée à Bordeaux et spécialisée sur les technologies de criblage à haut débit sur cellules vivantes (“High‐Content Screening” ou « HCS »), a annoncé la signature d’un accord pluriannuel avec le laboratoire Roche qui vise développer un outil prédictif de la toxicité hépatique basé sur le criblage à haut contenu. Objectif : développer des médicaments plus sûrs.

La collaboration entre les deux sociétés a pour objectif le développement et la miniaturisation de nouveaux tests cellulaires en cytométrie en flux et le développement de modèles computationnels innovants qui pourront être utilisés pour améliorer et optimiser la prédiction de la toxicité hépatique, et l’analyse de l’innocuité de composés sur les cellules du foie.

Selon les termes de la collaboration de recherche et de l’accord de licence, Roche et Fluofarma travailleront ensemble pour développer un outil prédictif de la toxicité hépatique basé sur le criblage à haut contenu, en laissant la possibilité à des synergies accrues entre les deux sociétés dans le futur. Les conditions financières du partenariat n’ont pas été divulguées.

Minimiser voire d’éliminer la toxicité hépatique
L’évaluation de la toxicité est une des premières étapes dans le processus de découverte de médicaments et la toxicité hépatique est particulièrement importante vu que le foie joue un rôle central dans la transformation et l’élimination de composés chimiques. Pouvoir tester la toxicité potentielle de nouveaux agents dès les premières phases de développement permet de minimiser voire d’éliminer la toxicité hépatique dans le développement de nouvelles molécules et de traitements médicaux. La nouvelle technologie développée à travers cette collaboration devrait aider les sociétés pharmaceutiques à développer des médicaments plus sûrs.

La plateforme innovante de criblage à haut contenu de Fluofarma est basée sur la cytométrie en flux automatisée, la microscopie confocale et la cytométrie à balayage laser. Les technologies de pointes de Fluofarma constituent une méthode unique et puissante dans le processus de découverte de nouveaux médicaments, en combinant des tests cellulaires in vitro à des analyses à grande échelle. Cette technologie permet ainsi l’analyse fonctionnelle simultanée de plusieurs évènements sur cellules vivantes avec un débit élevé.

Jean‐Baptiste PIN, Directeur Général de Fluofarma a déclaré : « (…) Cet accord avec Roche, une des entreprises pharmaceutiques les plus innovantes, est un accélérateur de croissance considérable pour Fluofarma. Pour nous, c’est la démonstration que nos technologies et notre expertise en biologie cellulaire répondent aux attentes et besoins de l’industrie pharmaceutique et biotechnologique ». Il a ajouté : « Nous sommes tous très excités à l’idée de pouvoir contribuer au développement de nouveaux médicaments plus efficaces et plus sûrs, qui seront capables à terme de résoudre plusieurs des problèmes majeurs de santé humaine ».

Source : communiqué Fluofarma








MyPharma Editions

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions