Edition du 08-12-2021

Forfait innovation : la HAS publie un guide à destination des industriels

Publié le mercredi 22 juillet 2015

Forfait innovation : la HAS publie un guide à destination des industrielsLa Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier un guide concernant les demandes de prise en charge dérogatoire d’un produit de santé (dispositif médical ou de diagnostic in vitro) ou d’un acte innovant et met en ligne un espace dédié au forfait innovation.

Le « forfait innovation » entend permettre la mise à disposition des malades des dispositifs ou actes innovants susceptibles d’apporter un progrès thérapeutique important ou de réduire les dépenses de santé. La loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2015 a simplifié et accéléré l’évaluation des technologies de santé innovantes en confiant à la HAS la sélection des projets susceptibles de bénéficier de ce dispositif.

Principe du « forfait innovation »  
Les dispositifs médicaux et actes innovants[1] peuvent faire l’objet, à titre dérogatoire et pour une durée limitée, d’une prise en charge partielle ou totale conditionnée à la réalisation d’une étude clinique ou médico-économique. Le « forfait innovation » est destiné au financement de ce dispositif ou de cet acte dans le cadre de cette étude afin de favoriser le recueil des données complémentaires nécessaires. Il s’agit d’une prise en charge temporaire et dérogatoire qui précèderait une éventuelle inscription sur la liste des produits et prestations ou à la nomenclature des actes professionnels. S’agissant de dispositifs médicaux ou de dispositifs médicaux de diagnostic in vitro, la demande est portée par l’industriel, qu’il soit fabricant ou distributeur. Pour les actes, la demande doit être déposée par un conseil national professionnel. Selon les cas, ces demandes peuvent être formulées en association avec une entreprise assurant une prestation de service[2] ou un établissement de santé.

Une évaluation par un comité d’experts spécifique[3]
La HAS s’est organisée afin de permettre un traitement rapide des demandes : dans le dossier adressé à la HAS et au ministère chargé de la santé, le demandeur devra justifier du caractère innovant du produit ou de l’acte concerné et proposer un protocole d’étude clinique ou économique. Le budget prévisionnel et un engagement de communication des résultats et d’accès aux données devront également être fournis. La HAS met donc à disposition des demandeurs un guide et un dossier type afin de préparer le dossier de dépôt le plus complet possible.

Après examen de la recevabilité du dossier, le caractère innovant sera apprécié notamment au regard du degré de nouveauté, du niveau de diffusion et de caractérisation des risques et de la capacité à répondre significativement à un besoin médical pertinent ou à réduire significativement les dépenses de santé.
Ces critères seront évalués par un comité d’experts créé spécifiquement au sein de la HAS.
Si l’évaluation est satisfaisante et le dossier jugé éligible, la HAS se prononcera sur la pertinence et  la faisabilité  du projet de protocole de l’étude proposée par le demandeur. L’avis sera  transmis au ministère et publié sur le site de la HAS.

Simultanément, le ministère chargé de la santé évaluera le budget prévisionnel de l’étude et l’engagement de communication et se prononcera sur le coût global de la prise en charge envisagée.
En cas d’acceptation, un arrêté sera publié fixant le forfait de prise en charge par patient et ses différentes modalités. En cas de refus, une décision de rejet sera prononcée par le ministère. La durée de l’ensemble de la procédure  n’excédera pas 120 jours.

Les dossiers de demande de « forfait innovation » pourront être déposés auprès de la HAS à compter du 17 août 2015.

Consulter le guide et l’espace dédié sur le site de la HAS

[1] Ce qui exclut les médicaments qui peuvent bénéficier d’un dispositif spécifique l’autorisation temporaire d’utilisation (ATU).

[2] Entreprise assurant une prestation de service mentionnée  à l’article L.5232 du code de santé publique.

[3] Les membres du comité d’experts pour l’évaluation par la Haute Autorité de santé des demandes de prise en charge dérogatoire d’un produit ou d’un acte innovant sont : Jacques Belghiti et Alain Cordier en tant que membres du collège de la HAS  et Alexandre Carpentier, Benoît Dervaux, Fabrice André, Bernard Fraysse et Michel Marre en tant qu’experts pouvant être sollicités dans le cadre de cette évaluation.








MyPharma Editions

Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Publié le 7 décembre 2021
Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’enregistrement d’avancées significatives dans la commercialisation et la distribution d’ADV7103 (Sibnayal™), le premier et unique médicament approuvé pour le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés d’un an et plus.

Valneva commente les données de l’essai COV-Boost

Publié le 7 décembre 2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a commenté les données publiées dans le cadre de l’essai COV-Boost qui a étudié la réactogénicité et l’immunogénicité de sept vaccins contre la COVID-19, administrés dans différents dosages comme troisième dose, ou dose de rappel, à des personnes ayant reçu le vaccin Comirnaty de Pfizer ou Vaxzevria d’AstraZeneca.

Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Publié le 7 décembre 2021
Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé les résultats positifs de son étude clinique mesurant l’intervalle QT/QTc1 et démontre l’innocuité de lanifibranor sur l’activité électrique cardiaque.

Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Publié le 6 décembre 2021
Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé ce jour la signature d’un accord exclusif de licence et de production avec Julphar pour commercialiser et produire firibastat au Moyen-Orient, en Afrique, dans les CEI et en […]

Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares

Publié le 6 décembre 2021
Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies métaboliques chroniques, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies rares, a annoncé la création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares. Le nouveau Conseil Scientifique se concentrera dans un premier temps sur le développement du programme de Poxel dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents