Edition du 07-12-2021

Accueil » Cancer » Et aussi » Industrie » Recherche

Gallimed, projet de recherche collaboratif en médecine nucléaire piloté par Guerbet, sera soutenu par Oséo

Publié le mardi 29 juin 2010

Le projet Gallimed vise à développer un nouveau radiotraceur pour l’imagerie TEP afin d’améliorer le bilan d’extension des métastases ou la détection de certains cancers primaires pour lesquels les radiotraceurs actuellement utilisés en clinique sont insuffisants. Ce projet est mené par Guerbet, le groupe pharmaceutique spécialisé dans l’imagerie médicale, en collaboration avec la société canadienne MDS Nordion et sa filiale de R&D belge et le centre de recherche français en imagerie isotopique in vivo Cyceron,  situé à Caen.

Gallimed vise à mettre au point un nouveau radiotraceur ciblant spécifiquement le récepteur CXCR4, surexprimé dans de nombreux cancers et métastases. Cette surexpression du récepteur est un marqueur de la capacité de certaines cellules cancéreuses à migrer dans les tissus distants de la tumeur primaire pour former des métastases, en particulier dans la moelle osseuse, les poumons et le foie.

L’objectif de l’élaboration de ce nouveau radiotraceur est de franchir les limites cliniques imposées par le radiotraceur actuellement utilisé en imagerie TEP : le 18F-FDG (fluorodeoxyglucose marqué au Fluor 18). S’il a permis des progrès considérables dans la détection des métastases, en particulier dans le cancer du poumon, ce radiotraceur n’a pas la spécificité ni l’efficacité suffisantes pour permettre le diagnostic primaire de certaines tumeurs (ovariennes ou colorectales par exemple). Il présente aussi des limites en termes de recherche de métastase cérébrales, osseuses ou ganglionnaires.

Plus précisément, les travaux entrepris portent sur le développement de la filière des radiopharmaceutiques à base de Gallium 68.

Ils comporteront la création d’un générateur de gallium 68 conformes aux réglementations GMP d’utilisation chez l’homme, l’élaboration du ligand non radioactif couplé à une molécule ayant une haute affinité pour le récepteur CXCR4 (kit froid), et enfin la mise au point de l’ensemble du procédé de complexation de ce kit froid avec le gallium 68 afin d’obtenir le traceur radioactif.

Une fois mis au point, le radiotraceur sera testé chez l’animal dans un premier temps, puis chez l’homme à travers des études de toxicité et des essais cliniques réglementaires de phase 0. Le générateur GMP de gallium 68 et le radiotraceur ciblant CXCR4, si les essais cliniques sont passés avec succès, seraient commercialisés auprès des établissements hospitaliers à l’horizon 2020.

Selon Claire Corot, Directeur Recherche de Guerbet, « l’imagerie PET a permis des progrès diagnostiques considérables en faveur des patients. Gallimed a pour but de combler certaines des lacunes qui persistent grâce à la technologie Gallium 68. Il est enthousiasmant de constater que plusieurs partenaires, complémentaires et d’horizon nationaux différents, se sont engagés pour amener à un niveau industriel cette technologie au service des patients. »

« Ce projet est un autre exemple de la manière dont Nordion continue à être reconnu comme un partenaire par les leaders de l’imagerie moléculaire », estime de son côté Peter Covitz, Senior Vice-President, Innovation, MDS Nordion. « Nous sommes convaincus que collaborer avec Guerbet et Cyceron – en utilisant nos différentes forces et compétences – permettra des avancées technologiques et améliorera l’imagerie moléculaire. »

Pour Bernard Mazoyer, Directeur de Cyceron, « le projet Gallimed est le prototype même des collaborations avec l’entreprise qui permettent à notre équipe de radiochimie, le Groupe de Développements Méthodologiques en Tomographie par Emission de Positons (GDM-TEP), de valoriser son savoir-faire dans le domaine de la radiochimie des éléments à vie brève. »

Le coût total de ce projet de recherche collaboratif s’élève à 8,36 M€ pour une durée de quatre ans. La partie Guerbet est soutenue par OSEO innovation à hauteur de 40 % des dépenses. La partie Cyceron est soutenue par le Conseil Régional de Basse-Normandie, OSEO Basse-Normandie et le programme FEDER.

Source : Guerbet








MyPharma Editions

Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Publié le 7 décembre 2021
Advicenne : des avancées significatives dans la commercialisation de son produit phare Sibnayal™ en Europe

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’enregistrement d’avancées significatives dans la commercialisation et la distribution d’ADV7103 (Sibnayal™), le premier et unique médicament approuvé pour le traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd) chez les adultes, les adolescents et les enfants âgés d’un an et plus.

Valneva commente les données de l’essai COV-Boost

Publié le 7 décembre 2021

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a commenté les données publiées dans le cadre de l’essai COV-Boost qui a étudié la réactogénicité et l’immunogénicité de sept vaccins contre la COVID-19, administrés dans différents dosages comme troisième dose, ou dose de rappel, à des personnes ayant reçu le vaccin Comirnaty de Pfizer ou Vaxzevria d’AstraZeneca.

Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Publié le 7 décembre 2021
Inventiva : résultats positifs de l’étude clinique « thorough » QT menée avec lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé les résultats positifs de son étude clinique mesurant l’intervalle QT/QTc1 et démontre l’innocuité de lanifibranor sur l’activité électrique cardiaque.

Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Publié le 6 décembre 2021
Quantum Genomics conclut un accord de licence et de production exclusif avec le laboratoire pharmaceutique Julphar

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé ce jour la signature d’un accord exclusif de licence et de production avec Julphar pour commercialiser et produire firibastat au Moyen-Orient, en Afrique, dans les CEI et en […]

Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares

Publié le 6 décembre 2021
Poxel : création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies métaboliques chroniques, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies rares, a annoncé la création d’un Conseil Scientifique dédié aux maladies métaboliques rares. Le nouveau Conseil Scientifique se concentrera dans un premier temps sur le développement du programme de Poxel dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents