Edition du 23-05-2018

GeNeuro : des données confirment le rôle de la protéine pathogène pHERV-W-Env dans le diabète de type 1

Publié le mardi 12 septembre 2017

GeNeuro : des données confirment le rôle de la protéine pathogène pHERV-W-Env dans le diabète de type 1GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies auto-immunes, a annoncé que des données confirmant le rôle de la protéine pathogène pHERV-W-Env dans le diabète de type 1 ont été publiées dans la revue Journal of Clinical Investigation Insight.

La protéine pathogène pHERV-W-Env est codée par un membre d’une famille des rétrovirus endogènes humains (ou HERV), dont l’ADN intégré par des insertions ancestrales dans le génome humain pourrait représenter jusqu’à 8% de celui-ci.

« Ces études montrent que la protéine pHERV-W-Env exerce un double effet sur les processus physiopathologiques intervenant dans la pathogénie du diabète de type 1. Un effet direct sur la sécrétion d’insuline par les cellules bêta du pancréas, ainsi qu’un effet immunitaire indirect dû à son action sur le récepteur TLR4, ont été observés, » explique le Dr Hervé Perron, Directeur en charge des affaires scientifiques chez GeNeuro et co-auteur de l’article. « Ces données confirment que la neutralisation de la protéine pHERV-W-Env constitue une nouvelle approche thérapeutique à explorer dans le diabète de type 1. GeNeuro mène aussi une étude de phase 2a avec GNbAC1, un anticorps monoclonal conçu pour neutraliser la protéine pHERV-W-Env. »

Dans ces études, l’analyse de spécimens provenant de patients souffrant de DT1 montre que la protéine pHERV-W-Env était exprimée dans 75% des échantillons de pancréas et détectée dans 70% des échantillons de sérum, et que son ARN était présent dans 57% des cellules mononuclées du sang périphérique. Dans des cultures de cellules des îlots de Langerhans humaines, la protéine pHERV-W-Env inhibait la sécrétion d’insuline de manière proportionnelle à la dose. Les auteurs considèrent actuellement que cette activité pourrait être attribuée à l’action de la protéine pHERV-W-Env sur les récepteurs TLR4, exprimés dans les cellules bêta du pancréas.

L’analyse immunohistologique a également mis en évidence une corrélation significative entre l’expression de pHERV-W-Env et les infiltrats de macrophages dans la partie exocrine du pancréas humain. Ces observations ont été corroborées par des études in vivo réalisées sur des souris transgéniques exprimant le gène codant pour HERV-W-Env, et qui présentaient une hyperglycémie, une diminution des taux d’insuline et des infiltrats de cellules immunitaires dans le pancréas.

Ces données seront présentées lors du 53e congrès annuel de l’Association Européenne pour l’Étude du Diabète (EASD) à Lisbonne, Portugal, le vendredi 15 septembre 2017.

GeNeuro a lancé une étude de phase 2a randomisée avec contrôle placebo pour évaluer GNbAC1 chez 60 patients adultes récemment diagnostiqués dans plus de 10 centres en Australie. Le critère d’évaluation principal de l’étude est la sécurité d’emploi de GNbAC1 dans cette nouvelle population de patients. Les critères d’évaluation secondaires mesureront le lien entre la réponse au traitement et les biomarqueurs pHERV-W-Env liés à la fonction pancréatique, la production d’insuline basée sur les taux de peptide C, ainsi que d’autres biomarqueurs liés au diabète de type 1, tels que la consommation d’insuline, la glycémie et la production d’auto-anticorps liés au diabète. Les résultats préliminaires sont attendus au troisième trimestre 2018.

Source : GeNeuro








MyPharma Editions

Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Publié le 23 mai 2018
Substituts nicotiniques : deux traitements sont désormais remboursables

Le ministère des Solidarités et de la Santé, suite à la publication au Journal officiel de deux arrêtés modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux, vient de confirmer la prise en charge par l’Assurance maladie de deux traitements de substitution nicotinique.

ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

Publié le 23 mai 2018
ASCO 2018: GamaMabs Pharma présente des résultats de son essai dans les cancers gynécologiques de stade avancé

GamaMabs Pharma, société française d’immuno-oncologie, a annoncé la présentation de données cliniques de l’étude C101 de phase Ia/Ib de son anticorps GM102 à l’occasion du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO), le 4 juin à Chicago, aux États-Unis.

Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Publié le 23 mai 2018
Cellectis : accélération du développement clinique d’UCART123 en LAM

Cellectis, société spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingénierées (UCART), a annoncé l’approbation d’un amendement au protocole de l’essai clinique de Phase I pour UCART123, un produit candidat exclusivement détenu par Cellectis, évalué chez des patients atteints de leucémie aiguë myéloblastique (LAM).

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions