Edition du 28-01-2021

Onxeo : traitement du 1er patient d’une étude de phase 1b d’AsiDNA™ en association avec des chimiothérapies

Publié le mardi 7 mai 2019

Onxeo : traitement du 1er patient d'une étude de phase 1b d’AsiDNA™ en association avec des chimiothérapiesOnxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement du premier patient de l’étude clinique de phase 1b DRIIV-1b associant AsiDNA™, inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral, avec le carboplatine, puis avec le carboplatine plus le paclitaxel, chez des patients atteints de tumeurs solides et éligibles à ces traitements.

DRIIV-1b est une extension de la phase 1 DRIIV-1 (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) en cours de finalisation, dans laquelle AsiDNA™, administré par voie systémique (IV), a démontré son activité intratumorale, reflétée par une augmentation significative de ses biomarqueurs d’activité dans les cellules tumorales des patients, avec un profil de tolérance favorable à différentes doses actives.

A la dose active de 600 mg, parmi les 3 patients inclus dans la cohorte, 2 patients présentant un cancer colorectal métastatique multi-traité en rechute ont été contrôlés sans progression à l’imagerie médicale en fin de 2ème cycle de traitement par AsiDNA, avec un maintien du traitement pendant 3 mois. La dose active à 600 mg a ainsi été considérée comme optimale pour la poursuite du développement d’AsiDNA™ en combinaison avec la chimiothérapie.

DRIIV-1b vise à évaluer la tolérance et l’efficacité d’AsiDNA™ à la dose de 600 mg en association avec le carboplatine et avec le carboplatine plus le paclitaxel sur un nombre maximum de 18 patients atteints de tumeurs solides éligibles à ces traitements (cancer du poumon, du sein, de l’ovaire ou de la tête et cou, …). L’efficacité de ces combinaisons sera évaluée toutes les 6 à 8 semaines par imagerie médicale (critères d’évaluation de la réponse dans les tumeurs solides – RECIST). L’étude se déroulera en Belgique et ses premiers résultats sont attendus au second semestre 2019.

« L’approche dite « DDR » (DNA Damage Response) représente une alternative particulièrement intéressante pour le traitement du cancer. En effet, l’association d’AsiDNA™, prévenant la réparation de l’ADN tumoral, avec des agents provoquant des cassures sur ce même ADN comme le carboplatine, constitue une approche très prometteuse en termes de synergie d’efficacité. Le profil de tolérance d’AsiDNA™ observé en monothérapie nous permet d’envisager cette association, où l’on recherche une efficacité supérieure sans aggravation des toxicités observées avec la chimiothérapie. Nous sommes ravis de démarrer cette étude DRIIV-1b qui devrait nous permettre de confirmer les résultats précliniques et cliniques déjà obtenus, » commente le Docteur Nuria Kotecki de l’Institut Jules Bordet à Bruxelles.

Cette première étude clinique d’association constitue une étape majeure pour le développement d’AsiDNA™. En effet, grâce à un mécanisme d’action très différencié et confirmé par les études précliniques, associer AsiDNA™ avec différents types de traitements anticancéreux semble particulièrement pertinent pour renforcer leur efficacité et éviter l’apparition de résistance des tumeurs.

DRIIV-1b est la première étude de combinaison d’AsiDNA™ par voie IV qui vise à confirmer cette synergie d’efficacité, sur des tumeurs pour lesquelles les besoins médicaux sont encore immenses. Ses résultats positifs représenteront une preuve de l’intérêt d’AsiDNA™ en association avec des chimiothérapies et ouvriront la voie à la poursuite du développement d’AsiDNA™ IV par un programme clinique de phase 2 dans une ou plusieurs indications.

Olivier de Beaumont, directeur médical d’Onxeo, conclut : « Cette étude marque l’ouverture du développement d’AsiDNA™ en combinaison avec des chimiothérapies. Les résultats attendus à la fin de l’année nous permettront de confirmer le potentiel de notre produit phare dans des indications à fort besoin médical. D’autres études d’association sont également en cours de préparation pour conforter l’intérêt d’AsiDNA™ et son large potentiel clinique. Nous sommes très heureux de poursuivre notre collaboration avec le Docteur Nuria Kotecki, médecin investigateur déjà impliqué dans la l’étude DRIIV-1, que nous remercions pour son aide et son soutien à ce programme de recherche prometteur. »

Source : Onxeo








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin

Publié le 27 janvier 2021
COVID-19 : Sanofi va aider BioNTech à fabriquer son vaccin

Sanofi et BioNTech ont conclu aujourd’hui un accord aux termes duquel le laboratoire français prêtera son concours à la biotech allemande pour la fabrication et la fourniture de son vaccin COVID-19 qui est codéveloppé avec Pfizer. Sanofi donnera à BioNTech l’accès à son outil de production et à son savoir-faire afin de produire plus de 125 millions de doses du vaccin COVID-19 de BioNTech en Europe.

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents