Edition du 02-12-2020

Genfit : de nouveaux résultats démontrent les effets curatifs de GFT505

Publié le jeudi 20 mars 2014

Genfit, la société biopharmaceutique engagée dans le traitement des maladies cardiométaboliques et des désordres associés, a annoncé de nouveaux résultats du Professeur Isabelle Leclercq de l’Université Catholique de Louvain (Belgique) démontrant les effets curatifs de GFT505 sur une NASH expérimentale associée à des désordres métaboliques.

Le modèle original de NASH mis en oeuvre dans cette étude (souris foz/foz soumis à un régime riche en graisse) reproduit l’histoire naturelle de la pathologie observée chez l’homme. A savoir, des désordres métaboliques (obésité, résistance à l’insuline, diabète, dyslipidémie) conduisant à l’instauration d’une NASH (stéatose + inflammation + « ballooning » des hépatocytes) et au développement d’une fibrose hépatique évolutive à l’examen microscopique.

Le protocole expérimental est une transposition de celui de l’étude clinique de phase IIb en cours (GFT505-212-7). A la fin d’une période d’instauration de la pathologie par un régime riche en graisse, les animaux étaient comme attendu obèses, diabétiques et dylipidémiques et présentaient une NASH associée à une fibrose hépatique à l’examen microscopique du foie. Ces animaux avec une NASH installée (score de NAS moyen de l’ordre de 5) étaient ensuite maintenus sous régime alimentaire riche en graisses pendant encore 18 semaines, la moitié était sous traitement contrôle et l’autre moitié sous traitement GFT505.

« Les résultats montrent que le GFT505 élimine la NASH et améliore la fibrose. En effet, il n’y a quasiment plus de NASH dans le groupe traité avec GFT505 alors que la pathologie continue à se développer dans le groupe control. Les trois paramètres de la NASH (stéatose, ballooning et inflammation) sont améliorés simultanément », indique la société dans son communiqué.

« Plus important, les animaux traités avec GFT505 ne présentent presque plus de fibrose. Enfin, par rapport au groupe contrôle, dans le groupe traité GFT505, on observe une perte de poids malgré une prise alimentaire inchangée, une amélioration du diabète et des lipides plasmatiques », indique-t-elle enfin.

Les résultats complets de cette étude seront présentés au congrès de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) qui se tiendra à Boston en novembre 2014.

« Le modèle utilisé est un des rares à reproduire expérimentalement l’histoire naturelle de la NASH d’origine métabolique du patient obèse et diabétique. Ces résultats précliniques synthétisent tous les effets thérapeutiques escomptés dans l’étude GFT505-212-7. Pour rappel, l’objectif principal de cette étude de phase IIb est le traitement de la NASH sans aggravation de la fibrose, dont les résultats sont attendus fin 2014. »a déclaré le Dr Dean W. Hum, Directeur Scientifique de GENFIT

Source : GENFIT








MyPharma Editions

Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Publié le 2 décembre 2020
Essais cliniques : Kayentis lève 7 millions d’euros pour accélérer le déploiement à l’international de sa plateforme digitale

Kayentis, fournisseur mondial de solutions eCOA (electronic Clinical Outcome Assessment) pour les essais cliniques, a annoncé que la société a levé 7 millions d’euros en capital-développement.

Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Publié le 2 décembre 2020
Ipsen : désignation « Fast Track » de la FDA pour ONIVYDE®

Ipsen a annoncé avoir obtenu des autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) la désignation « Fast Track » de l’irinotécan liposomal sous forme d’injection (ONIVYDE®) chez les patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) dont la maladie a progressé après un traitement en première ligne à base de platine, traduisant […]

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés

Publié le 30 novembre 2020
Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l'innovation, du développement analytique et des procédés

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Brian Mullan, PhD, au poste de directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents