Edition du 24-09-2020

Genfit : de nouveaux résultats démontrent les effets curatifs de GFT505

Publié le jeudi 20 mars 2014

Genfit, la société biopharmaceutique engagée dans le traitement des maladies cardiométaboliques et des désordres associés, a annoncé de nouveaux résultats du Professeur Isabelle Leclercq de l’Université Catholique de Louvain (Belgique) démontrant les effets curatifs de GFT505 sur une NASH expérimentale associée à des désordres métaboliques.

Le modèle original de NASH mis en oeuvre dans cette étude (souris foz/foz soumis à un régime riche en graisse) reproduit l’histoire naturelle de la pathologie observée chez l’homme. A savoir, des désordres métaboliques (obésité, résistance à l’insuline, diabète, dyslipidémie) conduisant à l’instauration d’une NASH (stéatose + inflammation + « ballooning » des hépatocytes) et au développement d’une fibrose hépatique évolutive à l’examen microscopique.

Le protocole expérimental est une transposition de celui de l’étude clinique de phase IIb en cours (GFT505-212-7). A la fin d’une période d’instauration de la pathologie par un régime riche en graisse, les animaux étaient comme attendu obèses, diabétiques et dylipidémiques et présentaient une NASH associée à une fibrose hépatique à l’examen microscopique du foie. Ces animaux avec une NASH installée (score de NAS moyen de l’ordre de 5) étaient ensuite maintenus sous régime alimentaire riche en graisses pendant encore 18 semaines, la moitié était sous traitement contrôle et l’autre moitié sous traitement GFT505.

« Les résultats montrent que le GFT505 élimine la NASH et améliore la fibrose. En effet, il n’y a quasiment plus de NASH dans le groupe traité avec GFT505 alors que la pathologie continue à se développer dans le groupe control. Les trois paramètres de la NASH (stéatose, ballooning et inflammation) sont améliorés simultanément », indique la société dans son communiqué.

« Plus important, les animaux traités avec GFT505 ne présentent presque plus de fibrose. Enfin, par rapport au groupe contrôle, dans le groupe traité GFT505, on observe une perte de poids malgré une prise alimentaire inchangée, une amélioration du diabète et des lipides plasmatiques », indique-t-elle enfin.

Les résultats complets de cette étude seront présentés au congrès de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) qui se tiendra à Boston en novembre 2014.

« Le modèle utilisé est un des rares à reproduire expérimentalement l’histoire naturelle de la NASH d’origine métabolique du patient obèse et diabétique. Ces résultats précliniques synthétisent tous les effets thérapeutiques escomptés dans l’étude GFT505-212-7. Pour rappel, l’objectif principal de cette étude de phase IIb est le traitement de la NASH sans aggravation de la fibrose, dont les résultats sont attendus fin 2014. »a déclaré le Dr Dean W. Hum, Directeur Scientifique de GENFIT

Source : GENFIT








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents