Edition du 22-10-2020

Genfit et LabCorp : accord de licence pour faciliter l’accès à un test de diagnostic innovant de la NASH

Publié le jeudi 3 janvier 2019

Genfit et LabCorp : accord de licence pour faciliter l’accès à un test de diagnostic innovant de la NASHLabCorp et Genfit ont annoncé la signature d’un accord de licence entre Genfit et Covance, la branche de LabCorp® spécialisée dans le développement de médicaments. Cet accord facilitera l’accès des acteurs et du marché de la recherche clinique à un test de diagnostic hépatique innovant de la NASH.

La NASH est une maladie silencieuse et asymptomatique qui progresse souvent vers des stades plus sévères et plus graves avant même que le diagnostic clinique ne puisse être posé. La biopsie hépatique, procédure très invasive, est actuellement la référence clinique pour diagnostiquer formellement la NASH et le stade de fibrose. Par ailleurs, il n’existe à ce jour aucun test diagnostique non-invasif ayant fait l’objet d’une validation approfondie dans la NASH qui permette d’aborder l’évolution de la maladie et les conséquences d’une intervention thérapeutique. Il existe donc des opportunités cliniques et commerciales pour des innovations produits dans ces domaines.

Afin de répondre à ce besoin urgent, GENFIT a développé un test non-invasif innovant, créé spécifiquement pour la NASH. Ce test, baptisé NIS4 et basé sur plusieurs biomarqueurs sanguins, a été développé et testé sur la base d’une biobanque particulièrement riche d’échantillons provenant de près de 700 patients aux profils bien caractérisés, afin d’établir une combinaison innovante de biomarqueurs permettant l’identification et le suivi de patients NASH avec fibrose avancée. Le premier objectif de cet accord de licence est de déployer NIS4 dans le domaine de la recherche clinique via les laboratoires centraux de Covance afin de renforcer encore la validation de son utilisation pour une meilleure identification et caractérisation des patients, et pour générer de nouvelles données biologiques sur la pathogenèse de la NASH.

Jean-François Mouney, président – directeur général de GENFIT, a déclaré : « Nous sommes très heureux d’annoncer cet accord qui concrétise une étape majeure dans le déploiement de la stratégie commerciale de GENFIT dans la NASH. L’expertise de LabCorp® et de Covance dans ce domaine apporte une valeur ajoutée considérable aux travaux fondateurs réalisés par GENFIT dans le développement de cette technologie innovante. Je suis ravi de pouvoir annoncer un accord de cette nature, qui permettra au test de progresser vers notre objectif ultime, visant à en faire un outil de diagnostic in vitro (IVD) pour l’identification des patients NASH éligibles à une intervention thérapeutique. »

Marcia Eisenberg, Ph.D., directeur scientifique de LabCorp Diagnostics, a ajouté : « LabCorp et Covance mettront à profit leur expérience dans les biomarqueurs d’essais cliniques, dans le design d’essais cliniques et dans le développement d’outils diagnostiques pour renforcer la validation de l’algorithme NIS4. Nous sommes bien positionnés pour élargir, grâce à cet accord, l’accès de NIS4 à l’ensemble de la communauté internationale impliquée dans la recherche clinique. Une collaboration innovante comme celle-ci offre la possibilité de procéder à une validation précoce et efficace d’outils diagnostiques qui ont le potentiel d’influencer de manière significative la vie de patients dont les troubles sont sévères et dont les besoins médicaux ne sont pas couverts, comme c’est le cas avec la NASH aujourd’hui. »

GENFIT est pionnier dans le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans la NASH. LabCorp Diagnostics et Covance ont été engagés ensemble dans le développement de médicaments et de solutions diagnostiques depuis plus de 20 ans, et Covance est un leader mondial renommé pour les essais cliniques dans la NASH.

Les termes financiers de cet accord n’ont pas été divulgués.

Source : Genfit








MyPharma Editions

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Publié le 20 octobre 2020
Lyonbiopôle et i-Care lancent le i-Care LAB dédié à l’innovation technologique en santé

Lyonbiopôle, le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et le Cluster i-Care Auvergne-Rhône-Alpes, créé en 2011 et spécialisé dans les technologies médicales, unissent leurs forces et lancent le i-Care LAB, lab santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son ambition : favoriser la création de nouvelles solutions pour accélérer la transformation des industries de santé.

Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Publié le 20 octobre 2020
Amolyt Pharma : 1ère administration de l’AZP-3601 dans son essai clinique de phase 1 pour le traitement de l’hypoparathyroïdie

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes et métaboliques rares, a annoncé que le premier sujet de son essai clinique de phase 1 a reçu une administration d’AZP-3601, actuellement en développement pour le traitement de l’hypoparathyroïdie, une maladie endocrinienne rare et potentiellement invalidante. AZP-3601 est un analogue de la parathormone (PTH) qui cible une conformation spécifique du récepteur de la PTH, induisant ainsi une augmentation prolongée de la calcémie (taux de calcium dans le sang).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents