Edition du 27-02-2021

Genfit : nouveaux résultats sur les propriétés anti-fibrotiques du GFT505

Publié le lundi 14 avril 2014

Genfit, la société biopharmaceutique lilloise engagée dans le traitement des maladies cardiométaboliques et des désordres associés, a annoncé de nouveaux résultats portant sur les propriétés anti-fibrotiques du GFT505 dans un modèle de fibrose non-hépatique, et apporte un éclairage nouveau sur son mécanisme d’action anti-fibrotique.

Ces données ont été présentées samedi 12 avril à Londres dans le cadre du ‘breakfast workshop’ organisé par GENFIT à l’occasion de l’EASL (The International Liver Congress 2014).

Le GFT505 est en premier lieu destiné à traiter la NASH et à éliminer la pathologie alimentant le processus fibrotique conduisant à la cirrhose et à ses complications. Dans tous les modèles pathologiques, le GFT505 non seulement traite la NASH mais réduit aussi fortement la fibrose associée, suggérant des effets anti-fibrotiques directs du GFT505. Ainsi, dans un modèle de fibrose hépatique induite chimiquement (CCl4), GFT505 peut prévenir et bloquer le développement de la fibrose, mais favoriser aussi son élimination et la régénération du foie.

Les maladies inflammatoires chroniques induisent un processus de cicatrisation pro-fibrotique qui peut conduire à terme à la défaillance de l’organe. En dépit d’une morbidité et mortalité élevées associées aux maladies fibrotiques, il n’y a actuellement aucun produit purement anti-fibrotique approuvé et capable de traiter la fibrose d’un organe chroniquement atteint.

De nouvelles études révèlent l’efficacité du GFT505 dans un modèle d’inflammation chronique de l’intestin largement utilisé pour identifier de nouveaux traitements de la maladie de Crohn (DDS (dextran sodium sulfate) induced chronic colitis). Les résultats montrent clairement qu’un traitement oral avec GFT505 protège l’intestin des attaques inflammatoires et réduit la fibrose associée.

Les maladies fibrotiques sont caractérisées par la prolifération et l’activation des cellules spécialisées dans la production de fibrose : les fibroblastes/myofibroblastes. Des données in vitro montrent que le GFT505 inhibe à la fois la prolifération induite par le PDGF (Platelet-Derived Growth Factor) et l’activation induite par le TGF (Transforming Growth Factor) sur des fibroblastes hépatiques (cellules étoilées du foie). Des études complémentaires in vitro indiquent que le GFT505 agit comme un inhibiteur de certains récepteurs à activité Tyrosine Kinase (RTKs) structurellement proche, connus pour leur implication dans les mécanismes de fibrose.

Le Dr Dean W. Hum, Directeur Scientifique de GENFIT, a déclaré : « L’ensemble de ces données démontrant les effets anti-fibrotiques du GFT505 renforce son positionnement comme traitement de première ligne pour la prise en charge des patients atteints de NASH, y compris ceux présentant une pathologie avancée. De surcroît, ces données élargissent le champ thérapeutique potentiel du GFT505 à d’autres maladies fibrotiques du foie et de l’intestin. En particulier, GENFIT envisage de lancer une étude de Phase 2 de preuve de concept dans la maladie de Crohn. »

Source :  GENFIT








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents