Edition du 25-09-2021

Genomic Vision étend son portefeuille de brevets avec le Code Morse génomique

Publié le mardi 3 juillet 2012

Genomic Vision, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de tests de diagnostic génétiques par peignage moléculaire de l’ADN, a annoncé l’extension de son portefeuille de propriété intellectuelle, avec la délivrance dans plusieurs pays d’un brevet portant sur une méthode innovante d’analyse structurale et visuelle du génome, baptisée Code Morse Génomique (CMG).

 » Ce nouveau brevet s’inscrit dans la continuité d’un solide portefeuille de brevets couvrant le peignage moléculaire, dont Genomic Vision détient une licence mondiale exclusive. Avec le brevet Code Morse Génomique, le premier de ses propres brevets, Genomic Vision renforce son avantage concurrentiel et démontre sa force d’innovation », affirme Aaron Bensimon, PDG de Genomic Vision.

La technologie du peignage moléculaire permet la visualisation directe de grandes régions génomiques. Il devient ensuite possible d’identifier des anomalies génétiques en localisant des gènes ou séquences spécifiques dans le génome du patient par un marquage avec des balises. Ces balises, ou sondes moléculaires, sont visualisées par microscopie à fluorescence. En utilisant un nombre très limité de couleurs fluorescentes, les sondes sont conçues pour former des motifs, chacun spécifique d’un emplacement du génome, un peu à la manière du Code Morse traditionnel, d’où son appellation de Code Morse génomique.

Une technologie à haute résolution sur molécules d’ADN uniques

Le Code Morse Génomique est la clef qui ouvre la porte aux applications diagnostiques qui tirent avantage de cette technologie à haute résolution sur molécules d’ADN uniques. « Genomic Vision a développé cette stratégie pour la conception des sondes dans le souci de développer des tests diagnostiques qui offriraient une large couverture du génome tout en restant suffisamment simples pour être utilisables en pratique « , souligne ainsi le Dr Pierre Walrafen, chef de projet chez Genomic Vision et co-inventeur du GMC.

« La modularité et l’évolutivité du Code Morse Génomique permettront l’adaptation constante des tests diagnostiques aux nouvelles découvertes dans le domaine des grands réarrangements, qui ne fait que commencer à révéler son étendue et son importance en santé humaine », ajoute-t-il.

Huit familles de brevets

Dans la même optique, le portefeuille de brevet en propre ou en copropriété de Genomic Vision s’étend continuellement. Huit familles de brevets y ont été ajoutées jusqu’à présent. Ceux-ci couvrent les développements techniques, qu’ils ouvrent la voie à d’autres applications du peignage moléculaire ou qu’ils facilitent son utilisation comme outil de diagnostic. Ils couvrent également des biomarqueurs et des tests de diagnostic spécifiques qui impliquent des grands réarrangements du génome.

« Avec une recherche active dans ce domaine, un outil puissant qui apporte un point de vue unique et un réseau de collaborateurs experts, Genomic Vision bénéficie d’une position forte pour améliorer les approches existantes et effectuer de nouvelles découvertes », se réjouit son PDG, Aaron Bensimon. « De nouvelles opportunités, par exemple par échange de licences, surgiront du portefeuille biomarqueurs, qui seront un soutien fort pour le développement de Genomic Vision comme acteur global dans le domaine du diagnostic moléculaire

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents