Edition du 21-08-2018

Genomic Vision étend son portefeuille de brevets avec le Code Morse génomique

Publié le mardi 3 juillet 2012

Genomic Vision, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de tests de diagnostic génétiques par peignage moléculaire de l’ADN, a annoncé l’extension de son portefeuille de propriété intellectuelle, avec la délivrance dans plusieurs pays d’un brevet portant sur une méthode innovante d’analyse structurale et visuelle du génome, baptisée Code Morse Génomique (CMG).

 » Ce nouveau brevet s’inscrit dans la continuité d’un solide portefeuille de brevets couvrant le peignage moléculaire, dont Genomic Vision détient une licence mondiale exclusive. Avec le brevet Code Morse Génomique, le premier de ses propres brevets, Genomic Vision renforce son avantage concurrentiel et démontre sa force d’innovation », affirme Aaron Bensimon, PDG de Genomic Vision.

La technologie du peignage moléculaire permet la visualisation directe de grandes régions génomiques. Il devient ensuite possible d’identifier des anomalies génétiques en localisant des gènes ou séquences spécifiques dans le génome du patient par un marquage avec des balises. Ces balises, ou sondes moléculaires, sont visualisées par microscopie à fluorescence. En utilisant un nombre très limité de couleurs fluorescentes, les sondes sont conçues pour former des motifs, chacun spécifique d’un emplacement du génome, un peu à la manière du Code Morse traditionnel, d’où son appellation de Code Morse génomique.

Une technologie à haute résolution sur molécules d’ADN uniques

Le Code Morse Génomique est la clef qui ouvre la porte aux applications diagnostiques qui tirent avantage de cette technologie à haute résolution sur molécules d’ADN uniques. « Genomic Vision a développé cette stratégie pour la conception des sondes dans le souci de développer des tests diagnostiques qui offriraient une large couverture du génome tout en restant suffisamment simples pour être utilisables en pratique « , souligne ainsi le Dr Pierre Walrafen, chef de projet chez Genomic Vision et co-inventeur du GMC.

« La modularité et l’évolutivité du Code Morse Génomique permettront l’adaptation constante des tests diagnostiques aux nouvelles découvertes dans le domaine des grands réarrangements, qui ne fait que commencer à révéler son étendue et son importance en santé humaine », ajoute-t-il.

Huit familles de brevets

Dans la même optique, le portefeuille de brevet en propre ou en copropriété de Genomic Vision s’étend continuellement. Huit familles de brevets y ont été ajoutées jusqu’à présent. Ceux-ci couvrent les développements techniques, qu’ils ouvrent la voie à d’autres applications du peignage moléculaire ou qu’ils facilitent son utilisation comme outil de diagnostic. Ils couvrent également des biomarqueurs et des tests de diagnostic spécifiques qui impliquent des grands réarrangements du génome.

« Avec une recherche active dans ce domaine, un outil puissant qui apporte un point de vue unique et un réseau de collaborateurs experts, Genomic Vision bénéficie d’une position forte pour améliorer les approches existantes et effectuer de nouvelles découvertes », se réjouit son PDG, Aaron Bensimon. « De nouvelles opportunités, par exemple par échange de licences, surgiront du portefeuille biomarqueurs, qui seront un soutien fort pour le développement de Genomic Vision comme acteur global dans le domaine du diagnostic moléculaire

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions