Edition du 18-02-2019

GenSight Biologics : des résultats de tolérance positifs de l’étude de Phase I/II de GS010

Publié le mardi 12 février 2019

GenSight Biologics : des résultats de tolérance positifs de l’étude de Phase I/II de GS010GenSight Biologics, société biopharmaceutique qui développe des thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la publication des données détaillées de sécurité et de tolérance de l’essai clinique de Phase I/II de GS010 chez des patients atteints de neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL) dans la revue JAMA Ophthalmology (Journal of the American Medical Association).

Cette étude démontre que GS010 (rAAV2/2-ND4) est à la fois sûr et bien toléré deux ans après une unique administration intravitréenne unilatérale.

L’étude était un essai clinique ouvert de Phase I/II, monocentrique, comprenant 4 cohortes à dose croissante et une cohorte d’extension. Quinze sujets atteints de NOHL portant la mutation ND4-G11778A ont été inclus. Chaque sujet a reçu une unique injection intravitréenne de rAAV2/2-ND4 dans l’œil le plus atteint. Le protocole de l’étude prévoyait une période d’évaluation initiale de 48 semaines, puis un suivi à long terme pendant 4 années supplémentaires. L’objectif principal était de vérifier la sécurité et la tolérance de doses croissantes de rAAV2/2-ND4. Les objectifs secondaires comprenaient la bio-dissémination et l’immunogénicité de rAAV2/2-ND4, ainsi que l’évaluation des fonctions visuelles.

L’analyse a porté sur 15 patients (âge moyen [SD], 47,9 [17,2] ans ; 13 hommes et 2 femmes) inclus dans les 5 cohortes de l’essai clinique. Treize patients ont présenté une inflammation intraoculaire après l’administration de rAAV2/2-ND4. Une inflammation légère de la chambre antérieure et du vitré a été rapportée à toutes les doses, et tous les cas ont répondu au traitement. Un score maximal d’inflammation oculaire (Ocular Inflammation Score [OIS]) de 9,5 a été observé chez un patient ayant des antécédents d’uvéite idiopathique. Dans l’ensemble, les OIS n’étaient pas corrélés à la dose de vecteur viral administrée. Avant traitement, aucun anticorps neutralisant (NAb) contre l’AAV2 n’a été détecté dans l’humeur aqueuse. Deux patients ont été testés positifs pour la réponse immunitaire cellulaire contre l’AAV2 avant et après le traitement. La réponse immunitaire humorale n’était associée ni à la dose administrée, ni au statut immunitaire des patients avant traitement. Aucune relation n’a été observée entre les OIS et les titres sériques de NAb.

Le Dr. Barrett Katz, Directeur Médical de GenSight Biologics, a commenté « Nos découvertes ont des implications pour toutes les thérapies géniques utilisant des vecteurs viraux administrés par voie intravitréenne. La tolérance de notre vecteur et la sécurité d’emploi de notre médicament viennent renforcer la possible application de cette technologie à des essais futurs. Cela confirme notre confiance à poursuivre la recherche de solutions thérapeutiques aux maladies cécitantes pour lesquelles aucun traitement n’est disponible. »

La publication intitulée “Immune Response and Intraocular Inflammation in Patients With Leber Hereditary Optic Neuropathy Treated With Intravitreal Injection of Recombinant Adeno-Associated Virus 2 Carrying the ND4 Gene: A Secondary Analysis of a Phase 1/2 Clinical Trial” est disponible en ligne à l’adresse https://jamanetwork.com/journals/jamaophthalmology/fullarticle/2723597.

Source : GenSight Biologics

 








MyPharma Editions

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d’une nanoparticule innovante

Publié le 18 février 2019
Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d'une nanoparticule innovante

AGuIX® est une nanoparticule innovante qui est issue de la découverte de NH TherAGuIX, une start-up française basée à Lyon et créée en 2015 par deux chercheurs, Géraldine Le Duc et Olivier Tillement. Ce médicament radiosensibilisant est en cours de développement clinique dans le traitement des tumeurs solides par radiothérapie, avec une entrée en Phase 2 prochaine sur l’indication des métastases cérébrales.

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019
Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

Publié le 13 février 2019
WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe Servier, et l’AgeLab, rattaché au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de partenariat qui vise à définir les nouvelles opportunités du marché des objets connectés à domicile.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 13 février 2019
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

L’ANSM vient de publier un point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 11-14 décembre 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 6 avis favorables révisés de PIPs, dans les indications suivantes :

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions