Edition du 19-02-2018

Genticel franchit deux étapes importantes en vue de la phase 3 de GTL001

Publié le mardi 14 juin 2016

Genticel franchit deux étapes importantes en vue de la phase 3 de GTL001Genticel, la société française de biotechnologie qui développe des immunothérapies innovantes pour prévenir les cancers induits par le virus du papillome humain (HPV), a annoncé hier avoir confirmé la capacité d’utiliser des tests de génotypage HPV largement répandus dans les programmes de phase 3 de GTL001, le candidat immunothérapeutique de Genticel contre les infections HPV 16 et 18.

La société indique par ailleurs que le produit pharmaceutique GTL001 a achevé ses essais de stabilité démontrant une durée de conservation de 5 ans.

Comme annoncé le 7 janvier 2016, Genticel a évalué le test HPV cobas® 4800 de Roche Molecular Systems pour vérifier si ce test, approuvé au niveau mondial, pourrait être utilisé pour le recrutement et l’analyse post-traitement des sujets d’un programme de phase 3 de GTL001. Dans le cadre de cette évaluation, les échantillons existants de la phase 2 ont été analysés au seuil virologique clinique prévu pour le programme global de phase 3 de GTL001. Les résultats obtenus avec le test HPV cobas®, qui a fait l’objet d’une évaluation clinique internationale de grande ampleur, sont équivalents à ceux obtenus sur les mêmes échantillons avec le test requis par le protocole de l’essai de phase 2.

« La validation de notre capacité à utiliser un test validé et approuvé dans le monde entier, tel que le test HPV cobas®, ainsi que la démonstration de la stabilité de 5 ans de GTL001 étaient deux étapes critiques pour progresser dans nos activités de partenariat et de préparation des études d’enregistrement, » a déclaré Benedikt Timmerman, président du directoire de Genticel. « Nous sommes très satisfaits d’avoir franchi ces étapes cruciales et poursuivons la préparation des programmes de phase 3 de GTL001. »

Genticel indique que GTL001 est en cours d’évaluation dans le cadre d’une étude randomisée en double-aveugle de phase 2 conduite en Europe de l’Ouest chez des patientes positives HPV 16/18 dont la cytologie est normale (NILM), limite (ASCUS) ou avec lésions de bas grade (LSIL). La virologie à 12 mois a été rapportée plus tôt cette année, avec des résultats encourageants dans une sous-population de femmes qui n’ont pas encore développé de lésions cellulaires. Cette sous-population représente plus de 80% des femmes positives HPV 16/18, la population cible de GTL001. Dans cette étude de phase 2, Genticel a utilisé – conformément au protocole, le test qPCR certifié ISO15189 d’AML (Anvers, Belgique), un test de génotypage complet qui est également utilisé pour le programme de dépistage de la population flamande. Cependant, ce test développé en laboratoire est uniquement utilisé en Belgique.

Source : Genticel








MyPharma Editions

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Publié le 16 février 2018
Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Biocorp, société française spécialisée dans le développement de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Chronicare entreprise américaine proposant des solutions connectées aux patients atteints de maladies chroniques, ont annoncé un accord portant sur le développement, la fourniture et la commercialisation d’une solution commune.

Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Publié le 16 février 2018
Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé vendredi que son partenaire local au Japon, Shionogi & Co., a obtenu l’autorisation de l’extension de l’indication d’ACTAIR®, comprimé sublingual d’immunothérapie pour le traitement de la rhinite allergique due aux acariens, aux enfants de moins de 12 ans.

Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Publié le 16 février 2018
Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Le groupe suisse Debiopharm a annoncé un investissement dans les antibiotiques avec l’acquisition d’une part minoritaire de la société espagnole ABAC Therapeutics qui développe de nouveaux traitements ciblés destinés aux patients souffrant d’infections sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions