Edition du 21-02-2019

Genticel obtient cinq nouveaux brevets aux Etats-Unis et en Asie

Publié le vendredi 25 juillet 2014

Genticel, société biopharmaceutique française spécialisée dans le développement de vaccins thérapeutiques, vient d’annoncer l’obtention de plusieurs brevets qui renforcent son portefeuille de propriété intellectuelle. Depuis le début de l’année, Genticel s’est vu délivrer cinq brevets dans des zones géographiques variées.

« Ces brevets renforcent encore plus la protection du portefeuille de produits de Genticel sur des marchés pharmaceutiques émergents ou matures de première importance », indique Genticel dans un communiqué.

Les brevets US 8628779, IN 258906 et KR 10-1382250 ont été respectivement délivrés par les Etats-Unis, l’Inde et la Corée du Sud les 14 janvier, 14 février et 1er avril. Ils couvrent une protéine recombinante transportant des épitopes du virus du papillome humain (HPV) insérés dans une adénylate cyclase ou dans certains de ses fragments. Ils incluent des revendications qui protègent ProCervix, candidat vaccin thérapeutique de Genticel ainsi que des revendications concernant d’autres vaccins thérapeutiques HPV avec des antigènes multiples, tels que le produit en développement “Multivalent HPV” de Genticel.

De plus, le brevet US 8637039, délivré le 28 janvier, couvre notamment des méthodes de traitement de l’infection par HPV utilisées dans l’essai clinique de phase II en cours avec ProCervix, le candidat produit de Genticel le plus avancé.

Enfin, le brevet JP 5496669 a été délivré au Japon le 14 mars 2014. Il protège une association destinée à solliciter une réponse spécifique des lymphocytes T cytotoxiques, qui comprend un composé lympho-ablatif et une molécule (contenant une séquence antigénique) ciblant les cellules porteuses d’antigènes. Ce brevet est particulièrement pertinent pour l’administration de ProCervix et d’immunothérapies associées, en combinaison avec des médicaments immunosuppresseurs, pour des indications telles que le carcinome cervical et les cas de cancer anal et oro-pharyngé liés au HPV.

Grâce à ces nouveaux brevets, Genticel ajoute de nouvelles strates au portefeuille de propriété intellectuelle qui protège ProCervix dans plusieurs marchés clés, émergents ou matures : les Etats-Unis, l’Europe, le Japon, la Corée du Sud et l’Inde.

« Au cours du premier semestre 2014, Genticel a considérablement renforcé son portefeuille de propriété intellectuelle. Quatre brevets ont été accordés au premier trimestre : deux aux Etats-Unis, un en Inde et un au Japon. De plus, un cinquième brevet a été accordé au début du deuxième trimestre en Corée du Sud. », a indiqué Benedikt Timmerman, le fondateur et Président du Directoire de Genticel. Il rajoute : « Les brevets délivrés par les Etats-Unis, l’Inde et la Corée du Sud sont particulièrement importants car ils couvrent des aspects innovants de notre produit ProCervix et de notre pipeline de candidats vaccins ‘Multivalent HPV’. Le brevet japonais cible quant à lui une combinaison de traitements pour les cancers provoqués par le HPV. »

Source : Genticel








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions