Edition du 24-04-2018

Genticel obtient cinq nouveaux brevets aux Etats-Unis et en Asie

Publié le vendredi 25 juillet 2014

Genticel, société biopharmaceutique française spécialisée dans le développement de vaccins thérapeutiques, vient d’annoncer l’obtention de plusieurs brevets qui renforcent son portefeuille de propriété intellectuelle. Depuis le début de l’année, Genticel s’est vu délivrer cinq brevets dans des zones géographiques variées.

« Ces brevets renforcent encore plus la protection du portefeuille de produits de Genticel sur des marchés pharmaceutiques émergents ou matures de première importance », indique Genticel dans un communiqué.

Les brevets US 8628779, IN 258906 et KR 10-1382250 ont été respectivement délivrés par les Etats-Unis, l’Inde et la Corée du Sud les 14 janvier, 14 février et 1er avril. Ils couvrent une protéine recombinante transportant des épitopes du virus du papillome humain (HPV) insérés dans une adénylate cyclase ou dans certains de ses fragments. Ils incluent des revendications qui protègent ProCervix, candidat vaccin thérapeutique de Genticel ainsi que des revendications concernant d’autres vaccins thérapeutiques HPV avec des antigènes multiples, tels que le produit en développement “Multivalent HPV” de Genticel.

De plus, le brevet US 8637039, délivré le 28 janvier, couvre notamment des méthodes de traitement de l’infection par HPV utilisées dans l’essai clinique de phase II en cours avec ProCervix, le candidat produit de Genticel le plus avancé.

Enfin, le brevet JP 5496669 a été délivré au Japon le 14 mars 2014. Il protège une association destinée à solliciter une réponse spécifique des lymphocytes T cytotoxiques, qui comprend un composé lympho-ablatif et une molécule (contenant une séquence antigénique) ciblant les cellules porteuses d’antigènes. Ce brevet est particulièrement pertinent pour l’administration de ProCervix et d’immunothérapies associées, en combinaison avec des médicaments immunosuppresseurs, pour des indications telles que le carcinome cervical et les cas de cancer anal et oro-pharyngé liés au HPV.

Grâce à ces nouveaux brevets, Genticel ajoute de nouvelles strates au portefeuille de propriété intellectuelle qui protège ProCervix dans plusieurs marchés clés, émergents ou matures : les Etats-Unis, l’Europe, le Japon, la Corée du Sud et l’Inde.

« Au cours du premier semestre 2014, Genticel a considérablement renforcé son portefeuille de propriété intellectuelle. Quatre brevets ont été accordés au premier trimestre : deux aux Etats-Unis, un en Inde et un au Japon. De plus, un cinquième brevet a été accordé au début du deuxième trimestre en Corée du Sud. », a indiqué Benedikt Timmerman, le fondateur et Président du Directoire de Genticel. Il rajoute : « Les brevets délivrés par les Etats-Unis, l’Inde et la Corée du Sud sont particulièrement importants car ils couvrent des aspects innovants de notre produit ProCervix et de notre pipeline de candidats vaccins ‘Multivalent HPV’. Le brevet japonais cible quant à lui une combinaison de traitements pour les cancers provoqués par le HPV. »

Source : Genticel








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions